nécrologie,hommage,technipfmc

Nécrologie

Dans la consultation qui a remplacé notre assemblée générale de 2020, nous avons rappelé que l’ARTP a été endeuillée par 43 disparitions portées à notre connaissance, de collègues ou conjoints de collègues (dont 24 membres de l’association) :
André Aubonnet, Maurice Autuori, Jocelyne Baron, Jean-Paul Baudichon, Gérard Bellier, René Cambier, Geneviève Chantreuil, Philippe Collet, Alain Coriou, Pierre Delamesière, Jean Donath, Gilles Dore, Vincent Estrada, Jean-Luc Faessel, Michel Gallier, Guy Giroudot, Michel Goldenberger, Alain Gouisset, Françoise Grozdoff, Miroslova Hournac, Élizabeth Lagrolet, Claude Le Biavant, Robert Le Moign, Paul Lefèvre, Jean-Claude Leroy, Pierre Louvigné, Gaston & Monique Matheron, Alexandre Ollivier, Patrick Outil, Bernard Pageot, Michel Peyral, André Pinault, Jean-Marie Pourcel, Monique Pry Nauroy, Francis Rifflet, Marie-Madeleine Robillard, Jean Robin, Annick Roulet, Sylvie Roulet, Alois & Irma Schuck, Jean Torne

Nous leur avons rendu hommage sur notre site ou dans nos publications.
Ayons une pensée pour eux et leur proches.

Ils nous ont quittés en 2021

Nous avons été informés des décès de:

  • Christian BROCHU décédé le 29 juin 2021. Il était malade depuis un certain temps. Selon son épouse il ne s’est pas vu partir.

Christian brochus"Christian BROCHUS nous a quitté le 29 juin 2021 des suites d’un cancer. Lors de ses soins il avait, en outre, attrapé la COVID  combinée à une forte bronchite. Agé de 75 ans, il aurait eu 76 ans en août.
Christian a commencé sa carrière chez Foster Wheeler. C’est donc avec une bonne formation  « engineering » qu’il a rejoint le département Génie Civil de Technip. Fort de cette 1ère expérience, il a participé à la formation des jeunes recrues de l’époque. Technicien Projeteur spécialiste des ouvrages charpente métallique, il participait, dans ce cadre à la coordination avec la section "calcul", et ce avec sa bonne humeur coutumière qu’il  partageait avec l’équipe.
Durant  sa carrière, et toujours accompagné de ses qualités de contact, il a traversé le passage technologique CAO/DAO en 2D/3D.

En parallèle de sa carrière professionnelle, il avait de nombreux loisirs. Le judo, la pêche dans le cadre de l’ASIP (Association Sportive de l’Institut du Pétrole), la participation active à un club de maquettisme (Bateaux et autres…), collection de figurines etc…
En outre, avec son épouse Martine, il partageait également son temps avec leurs 2 enfants et leurs 3 petites-filles.

Nous garderons un bon souvenir d’un  Christian, « bon charpentier » attachant, avec qui il était agréable de travailler.
Nos pensées vont à son épouse Martine, à ses enfants Nathalie et Stéphane, à ses trois petites filles et à sa  famille."     Jean-Marie TERNISIEN

  • "J’ai la tristesse de vous annoncer le décès de mon père Jean MALLARET le 8 juin 2021." Pascale MALLARET.

    Jean MALLARET était membre de l'ARTP.

  • Léon Henri DUMORA, décédé le 8 juin dernier.
    Leon dumora"Mon père avait 94 ans (il était près de ses 95, étant né en Juillet 1926). Il a travaillé à Technip jusqu'en 1984, entré au début des années 70 ou fin des années 60. Il était ingénieur en génie civil et travaillait sur des projets de plateformes de forage en mer, entre autres.
    Il recevait votre publication "Le Trait d'union" et suivait avec intérêt la vie de son ancienne entreprise et de ses anciens collègues.  Le dernier numéro qui figurait sur son bureau était le 115, d'avril 2021. En revanche, il n'a jamais appris à manier l'Internet et n'avait donc pas de compte en tant que retraité.
    Il était très soucieux de vérifier inlassablement les calculs, prenant des marges de sécurité maximales par rapport aux intempéries, et son anxiété était permanente. Il aura été un travailleur très investi mais très malheureux d'avoir été mis à la pré-retraite à l'âge de 58 ans.
    Merci pour votre attention.
    Très cordialement . "                     Florence DUMORA pour ses trois enfants

  • "J’apprends avec tristesse la disparition de Léon dont je garde un excellent souvenir.
    Léon ressentait une nostalgie liée à son passé de professionnel, ce qui était logique. La décision de pré- retraite ayant, comme souvent, des raisons qui échappent aux Départements impactés.
    J’ai eu le plaisir de travailler dans le même secteur que le sien : au Département « Bâtiment et Génie Civil », lui intervenant dans la Section « Calcul ». Il était spécialiste Ingénieur Calculateur en charge de la conception dans le cadre spécifique des Projets et des Etudes internes. Dans cette spécialité de nombreux critères sont à prendre en compte, et chaque site possède des critères différents. Ceci afin d’indiquer que de telles prestations requièrent de solides compétences, ce que Léon possédait à haut niveau et gérait en totale autonomie. Chez lui s’ajoutaient ses qualités dans le relationnel, y compris lors d’études d’ouvrages délicats. Il savait garder un calme et une sérénité de bon aloi. Il en était de même pour le sourire ce qui est fort appréciable dans le travail d’équipe. Léon Henri était effectivement investi dans son travail tout en gardant sa disponibilité et ses qualités humaines.
    En conclusion je garde un excellent souvenir de Léon.
    Mes pensées vont  à ses enfants à sa famille et à ses proches.
    Très cordialement,"     Jean-Marie Ternisien

     

  • Madame Graça NOÉ nous fait part du décès ce 28 mai 2021 de son époux Fernand NOÉ né le 24 octobre 1931 (89 ans).
    Ancien de CLE, Fernand NOÉ, était Ingénieur électricien. Il a travaillé notamment en Afrique du Sud (projet sidérurgique), Portugal (Cimenterie de Loulé), Ukraine (les ammoniacs d'Odessa) et au service Achats au siège CLE.
    Il était membre de l'ARTP.

     
  • "C 'est avec énormément de tristesse que je vous fait part du décès de mon épouse Martine BULFERI le 17 Mai suite à une longue maladie". JACQUES BULFERI

  • Philippe GAILLOCHON décédé le 26 mars 2021 à l'âge de 70 ans des suites d'un cancer combiné avec la covid attrapée à l'hôpital.
    Philippe a fait sa carrière au service Instrumentation de CLE puis TECHNIP Paris. Projeteur, il avait suivi les évolutions technologiques de l'engineering avec la digitalisation des plans et de la conception en 2D et 3D. Sa voix qui résonnait parfois dans le bureau d'études en faisait un collègue attachant et apprécié.

    "Philippe Gaillochon était un ancien de CLE, rentré au bureau étude instrumentation nous avions vite travailler ensemble sur de nombreux projets. C’était un collègue compétent serviable et toujours disponible même s’il commençait à ronchonner à chaque nouveau changement d’où son surnom de « gaillochon ronchon » bien sûr en toute amitié.
    Il avait participé à créer notre base DAO de nos schémas de montage instrument; des mois et des mois de standardisation à mettre en forme avec nos collègues italiens.
    C’était un dessinateur minutieux d’où sa passion pour les maquettes et le radio modélisme. Je me souviens lui avoir donné la maquette du « Soleil Royal » bateau de Louis XIV que mon mari avait reçu pour sa retraite et qui malheureusement n'avait pas été faite (décédé janvier 2009). Un an après sa retraite Philippe l’avait construit avec tout son accastillage, c’était un passionné.
    Je me souviendrai de lui :  comme d’un homme sensible, courageux qui a affronté la maladie plus de trois ans avant de nous quitter"   Annick TREBILLON

  • Madame Paule ERRECALDE décédée le 5 mars 2021 à VAISON LA ROMAINE à l'âge de 95 ans. La cérémonie a eu lieu le 9 mars 2021 à 10h00 à la cathédrale de Vaison la Romaine et l'inhumation à 11h00 au cimetière de Buis les Baronnies.
    Son mari, Pierre ERRECALDE, décédé depuis plusieurs années, était chef du personnel lors de la création de TECHNIP en 1958 et fut le premier Secrétaire Général de TECHNIP. Il fut l'un des fondateurs de notre société et marqua son développement.
  • Suzanne CARSALADE décédée le 12 février à l'age de 96 ans. Ses funérailles ont eu lieu à l’église de Francheville le Haut Mercredi 17 Février 2021.
    "Je vous rappelle Suzanne qui était l’assistance au Secrétariat de direction avec Marie Claude Prunier.
    Nous avons une pensée pour cette femme avec un sourire communicatif toujours disponible pour rendre service et en plus avec le sourire " Michel PINAZ

     
  • Jean-Pierre PEPE décédé le 30 janvier 2021 à l'age de 87 ans. Jean pierre pepe
    Ancien de Technip et deTPG.
    Il était adhérent à l'association des retraités de Technip.
    De la part de sa fille Sophie Pèpe - Rousset-Rouvière (07 69 98 81 45)

    Hommages à Jean-Pierre d'anciens collègues : Jean-Luc Boisset, Alain Delmar, Claudine Ducluzeau, Michel Doucet, Jean-Pierre Giraud, Jean-Jacques Lacheteau, Bernardyne Lorne, Jean-Marie Pincemin, Louis Ployart, Denis Turner, Stephen Woynar   Jean pierre pepejean-pierre-pepe.pdf (630.84 Ko)

  • Michel CHARLET, mari d'Annick, décédé le 20 janvier 2021 suite à un arrêt cardio respiratoire à l'âge de 81 ans. Il avait été gravement malade il y a 26 ans, on lui avait retiré un poumon, Michel charletmais avait bien récupéré, les pronostics n'étaient pas aussi bon, Il était particulièrement coriace et volontaire.!.
    L'enterrement a eu lieu au cimetière de Neuilly-Plaisance (23 Chemin de Meaux - 93360 Neuilly-Plaisance) vendredi 29 janvier à 15h00.

    Ancien de CLE puis de Technip, tout comme Annick, il travaillait au service de Génie Civil à Paris. Il était également un grand syndicaliste (FO). A la retraite, Il avait développé son côté artistique dans la peinture, des collages et des compressions.

    "Michel est né en 1939 à Sens. Après avoir obtenu son diplôme de dessinateur-projeteur en génie civil, il est parti à Paris et a commencé à travailler dans l’engineering en 1958.
    De 1959 à fin 1961, il fut embarqué dans cette guerre d’Algérie qui l’a profondément blessé moralement et révolté. Dans le livre « Les désarrois d’un officier en Algérie » du lieutenant-colonel Pierre-Alban Thomas et à propos des exactions des commandos spécialisés il écrit : « Le sergent Charlet était le plus sévère à l’égard de notre politique néo-coloniale et des exactions commises ».
    Michel charlet bleu or 100x100 2013Michel en est revenu profondément blessé. Cela aura été sans aucun doute un élément déterminant dans son engagement sans compromission dans le syndicalisme et la politique.
    A son retour, il a réintégré la Lummus, puis la Cite, Sestig, Creusot-Loire Entreprises (CLE) et enfin Technip qu’il a quitté précipitamment en 1995 pour raisons médicales.
    Il aimait son métier et était particulièrement fier de son travail réalisé sur la construction du barrage de Paldang Dam en Corée du Nord.
    Il aimait à dire qu’il avait 2 métiers : projeteur et syndicaliste et que c’est sûr que cela n’était pas toujours compatible ! Mais, il n’a jamais voulu être permanent syndical car il voulait rester en contact avec ses collègues.
    Toutes ses activités se sont interrompues brusquement en 1995, mais ses engagement sont restés les mêmes.
    A partir de 1995, il s’est occupé des ses filles à temps complet qui avaient 14 ans et 12 ans, l’une est devenue Professeur de Mathématiques et l’autre Ingénieur chez Areva, redevenu Framatome. Il en était très fier.
    Mais il lui fallait une autre passion et ce fut la peinture. Il a étudié, lu des centaines de livres, pris des cours et s’est lancé dans la peinture jusqu’à la fin.
    Michel nous a quittés le 20 janvier 2021 trop rapidement. Il a gardé jusqu’au dernier jour sa vitalité, sa passion pour tout ce qui se passait dans le monde et son appétit pour la vie.
    C’est bien sûr très douloureux pour nous."   Annick

    "Michel CHARLET faisait partie du Service Génie Civil. Il s’était bien intégré à la nouvelle équipe et a laissé le souvenir d’un collègue agréable qui ne laissait pas indifférent avec, entre autres, de sympathiques qualités relationnelles. Il était également fort apprécié de FRANQUELIN qui connaissait bien son passé CLE"   Jean-Marie TERNISIEN

    "Je connaissais bien Michel, il était trotskiste et j'aimais bien le taquiner sur cette appartenance. Il avait des dons en peinture, avec Annick son épouse je me souviens avoir assisté à un de ses vernissage où nous lui avons acheté un tableau abstrait, j'adresse mes sincères condoléances à Annick. "   Higuette LIVERNAULT

    "J’ai travaillé avec Michel. C'était un peu particulier mais j’avais l’impression d’être en face de quelqu’un de blessé assez profondément, sans doute par le rachat de CLE mais pas uniquement. Il était assez discret sur ce sujet.
    J’ai toujours été assez peiné qu’il ne fasse pas partie de l’ARTP alors qu’Annick en fait partie. J’aurais aimé lui reparler une fois libéré des contraintes professionnelles.
    Toute ma sympathie à Annick."              Yves QUILAIN

     

  • Avec beaucoup de retard je vous informe aussi du décès de Bernard PONCHON qui a travaillé à Technip entre 1973 et 1988, au Process puis à la Mise en route (Liao Yang en Chine, Bernard ponchon 2018Qatar, Bresil, Portugal mais aussi France à Feyzin, Lavera et Donges) avant de rejoindre l'Etablissement de St Nazaire.
    En 1988 il a rejoint ARCO CHIMIE (désormais Lyondell Basel) sur le site de Fos sur Mer où il a poursuivi sa carrière pendant 20 ans jusqu'à sa retraite. Technical Advisor depuis 1994, son expertise technique était très reconnue en particulier par ses collègues du Texas.
    Il est décédé à St Nazaire, à l'age de 72 ans, le jour de Pâques 2019 (le 21 avril) d'un cancer découvert fin 2017 qu'il a combattu avec son énergie habituelle.
    Je vous joins également une photo récente de Bernard qui a été inhumé à Marans  (17) auprès de son épouse et d'un de ses quatre fils."     Danielle QUIVIGER

     

  • Michel HERAUD décédé le 18 Janvier 2021 à la Baule à la suite d’une longue maladie, il avait 86 ans. Ses obsèques ont été célébrées le vendredi 22 janvier 2021 à 14 h 30 en l'église Sainte-Thérèse de La Baule Les Pins. Il avait perdu son épouse et ses deux filles. Il est possible de contacter son fils Jean-Michel via Mme Mirre (07 67 00 03 89).

    Michel Héraud, ingénieur  Arts & Métiers et ENSPM, avait fait une longue carrière chez Technip: entré au département process, il sera responsable de la préparation à la fin des années 60 puis Directeur des études, Directeur de Projet (raffinerie du Pérou) et enfin Directeur de l’établissement de Technip St Nazaire à la fin des années 70, début des années 80.


    "Je souhaite vous faire part de ma profonde tristesse à l’annonce du décès de Michel Héraud.

    Je l’ai rencontré lorsque j’ai rejoint Technip Saint-Nazaire fin 1979.
    Michel Héraud était le directeur de cet établissement mais a aussi participé activement à sa création puis à son développement, entre autres dans les activités de retraitement des combustibles nucléaires.Michel Héraud dirigeait avec honneur et fierté ce beau « navire » situé en bord de Loire dans un environnement idéal.Il avait aussi un réel plaisir à faire visiter ce bel immeuble à nos clients en terminant par une promenade en terrasse.

    Après la fermeture de Saint Nazaire en 1987, nous avons été peu nombreux à rejoindre les bureaux parisiens. Il en faisait également partie, et, comme pour nous tous, la nostalgie de cette période nazairienne est restée, marquée par une ambiance agréable et chaleureuse.
    J’ai eu l’occasion de le croiser à plusieurs reprises dans sa région bauloise et c’était toujours avec grand plaisir.
    Je savais qu’il avait des soucis de santé depuis quelques années, mais l’annonce de son décès m’a sincèrement touché.

    Je présente mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches."     Alain RAPET
    Michel heraud a technip st nazaire 1981
    "
    Ayant travaillé à Technip de 1977 à 1987 et tout particulièrement à St Nazaire à partir de 1980, je tiens à rendre hommage à Michel Héraud qui était le Directeur de cet Etablissement.

    Comme beaucoup d'autres c'est avec nostalgie que je pense à cet Etablissement situé dans un endroit magnifique, où il était très agréable de travailler car l'ambiance était excellente et les projets intéressants. Michel Héraud était un Directeur très exigeant mais juste.
    Désormais en retraite à La Baule à deux pas de la maison de Michel Héraud, c'est avec une grande tristesse que j'ai appris son décès à l'issue d'un très long combat contre la maladie.
    J'ai assisté à ses obsèques en compagnie de ses amis du Rotary de St Nazaire et fait curieux, deux jours avant son décès une photo de 1981 est parue dans le journal Ouest France où il figure en compagnie de Michel Rocard, Ministre, et Claude Evain, député, alors qu'il leur fait visiter l'Etablissement. Je vous joins cette photo qu'un ami lui a apporté et qu'il a pu voir.
    "       Danielle QUIVIGER

     

  • Alain TOUCHAIN décédé le jeudi 07 janvier 2021 dans sa 79ème année. Les obsèques se sont tenues le mardi 12 janvier 2021 à 14h30 en l'Église Saint Bernard de Nantes.
    "Alain Touchain, qui travaillait au service mécanique de Technip St Nazaire a perdu la longue bataille contre la maladie qui a fini par l’emporter.
    Je suis certain que la compétence et la gentillesse d’Alain ont su créer un amical souvenir parmi ceux qui l’ont connu, que nombre d’entre eux voudront consacrer une pensée à la mémoire d’Alain.
    Avec mes meilleurs souvenirs et meilleurs vœux pour que 2021 soit une année moins éprouvante que la précédente."  
    Gérard Smith  -  Si besoin, je ferai le lien entre vous et la famille d’Alain : gerardpsmith@outlook.fr

Nous présentons à leur famille et amis nos sincères condoléances.

Les anciens collègues ou la famille et amis peuvent nous envoyer un petit mot de souvenirs ainsi que des photos des défunts que nous publierons.

Annonces des années précédentes :