nécrologie,hommage,technipfmc

Nécrologie

Lors de notre Assemblée Générale du 19 octobre 2023, nous avons eu une pensée pour ceux qui nous ont quittés :

Swadesch-Paul AHUJA, Claude ALEXANDRE, Samson ALEV, Patrick ANDRAULT, Micheline ANTOINE, Michel BAEZA, Jean-Claude BOUTAN, André CONSTANT, Antoine CREPINGE, Jean CURUTCHET, Natacha DIAITH, Michelle DESROZIERS, Jean-Louis GERARD, Bernard HANSMANNEL, Gilbert HONORE, Malika KERAM, Bernard KERLO, Henri LATIL, Michel LE RIGOLEUR, Marcel LEPETIT, Jacques MARSAUDON, Jean PARADEISE, Paul POUVREAU, Pierre RENAUDIN, Jean-Pierre SILLY, Jacques VERDIER, Pierre VIGNON

Présentation au format pdf : Ag 2023 necrologie rev1Ag 2023 necrologie rev1 (2.2 Mo)

Présentation au format power-point : Ag 2023 necrologie rev1Ag 2023 necrologie rev1 (7.45 Mo)

Nous leur avons rendu hommage sur notre site ou dans nos publications.
Ayons une pensée pour eux et leur proches.

Ils nous ont quittés en 2024

Nous avons été informés des décès de:

  • Alain LE FRIANT est décédé le 14 avril 2024 à Douarnenez (Finistère). Il avait 91 ans.
    Il était membre de l'association des retraités de Technip.

     
  • Lucine FINDIKIAN est décédée le 13 avril 2024 à l'âge de 94 ans. On s'est recueilli le vendredi 19 avril de 11h à 12h au funérarium de Chatou suivi des obsèques qui ont été célébrées à 14 h en la cathédrale apostolique arménienne Saint Jean Baptiste (15 rue Jean Goujon Paris 8ème).
    Lucie FINDIKIAN travaillait au service informatique de Technip.
    Elle était adhérente à notre association des retraités de Technip.

  • Pierre VAILLAUD est décédé le samedi 6 avril 2024. Ses obsèques ont été célébrées le vendredi 12 avril à 10h30 en l'église Saint Pierre de Neuilly sur Seine (96, avenue Achille-Peretti). Pierre vaillaud - avis de décèsPierre vaillaud - avis de décès (411.61 Ko)

    Pierre vaillaud 1997Né en 1935, X-Mines et école nationale supérieure du pétrole et des moteurs, Pierre VAILLAUD fut  ingénieur de projet à TECHNIP de 1963-1968. Il a alors rejoint le Groupe Total ou il fit une carrière remarquablement brillante où il fut nommé Directeur Général en 1990. De 1992 à 1999, il fut Président Directeur Général de Technip, succédant à Pierre-Marie VALENTIN. Ensuite, il devint PDG d'ELF-AQUITAINE lors de la prise de contrôle par TOTAL.

    La présidence de Technip par Pierre VAILLAUD a permis la forte croissance de la société devenue un acteur majeur dans le domaine parapétrolier mondial. Son apport a été décisif durant cette période. Quelques principaux faits marquants des années Pierre VAILLAUD à Technip :
       - Croissance du chiffre d’affaires de 7,4 à 18,2 milliards de francs de 1992 à 1999 (+150%),
       - Croissance du personnel de 5 400 à  10 300 salariés de 1992 à 1999,
       - Introduction en bourse  en 1994, le cours de l’action avait augmenté de 175% en 1999 et la valorisation de Technip était passée de 3,9 à 10,7 milliards de francs,
       - Extension du groupe Technip avec l’acquisition de SPEICHIM, SPIE-EGI, Abay Engineering, KTI, MDEU, KREBS en particulier,
       - Consolidation et restructuration du groupe Technip avec ses filiales TPG, TECHNIPETROL, TPL, TPG Malaysia, TP-Abu-Dhabi, TPCIS, TECPLANT-INGEST, LUSOTECNA , DT-HARRIS, etc… en leur donnant  plus d’autonomie,
       - Augmentation de la dimension des contrats internationaux avec la signature de clés en main en partenariat avec des grands contracteurs internationaux tels que BECHTEL, JGC, CHIYODA, KELLOG-BROWN & ROOTS, SNAM.  On se souvient des projets ODG I et II, FPSO N’Kossa, raffinerie de LEUNA, premiers trains de LNG au Nigéria, TPG500 Elgin-Franklin, raffinerie MIDOR, SINCOR upgrader, QATAR éthylène, FPSO Girasol, etc…

    Technip 1994 2Lorsqu’il quittera le groupe TECHNIP en 1999 laissant la place à Daniel VALLOT, Technip sera devenu le numéro un de l’ingénierie pétrolière en Europe et le cinquième au niveau mondial.

    Ci-joint l'hommage à Pierre VAILLAUD de Technip Energies diffusé sur l'intranet de Technip Energies : Pierre vaillaud frPierre vaillaud fr (1003.25 Ko)

    Pierre vaillaud 1992"Lorsque je suis entrée chez TECHNIP en 1964, Pierre VAILLAUD était un jeune ingénieur de projet avec un avenir déjà prometteur puisqu’il a été très vite nommé Directeur Technique.  Son bureau étant à deux pas du mien, j’assurais son secrétariat, en plus de celui de Jacques CELERIER, alors Directeur Général.
    Il n’a pas occupé ce poste très longtemps (…parce que « ça ne bougeait pas assez… » m’a-t-il confié il y a encore quelques mois). Il a quitté TECHNIP en 1968 pour entamer une longue carrière dans ce qui sera plus tard TOTAL. J’étais alors loin d’imaginer que nous allions nous retrouver en 1992, lors de sa nomination comme Président Directeur Général de TECHNIP. J’ai alors eu la chance de travailler à ses côtés pendant 7 ans et je dois dire que ce septennat m’a laissé des souvenirs inoubliables.
    C’était un très gros travailleur, rigoureux tant pour les autres que pour lui. Il savait mettre la pression à ses équipes.  Il avait coutume de dire « on doit se débrouiller pour gérer l’impossible »…. Ça en disait long sur le personnage…
    Il fourmillait d’idées et quand il arrivait le matin en nous disant « j’ai une idée ! », on savait que ça allait représenter 6 mois de travail pour les équipes, des journées intenses, des nocturnes difficiles et des tonnes de matière grise à manipuler. Les nombreuses acquisitions et partenariats, l’introduction de TECHNIP à la Bourse de Paris… en sont des exemples qui m’ont particulièrement marquée. Il demandait beaucoup aux équipes, mais les efforts de chacun payaient car, sous son impulsion, notre belle société allait se hisser au rang des grands et nous en étions très fiers.
    Ce fut pour moi un excellent patron. Il savait rester simple et humain et accessible.  J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec lui, le plus souvent dans la bonne humeur.  Il m’a toujours fait confiance et je lui en suis très reconnaissante.
    J’adresse à  Geneviève, sa discrète et souriante épouse, Marc et Nicolas leurs enfants ainsi qu’à leurs petits-enfants mes pensées les plus sincères et mon très amical souvenir."                               Yvette LORNET


    "Etant entré à Technip en 1961, j'ai vu Mr Pierre VAILLAUD lorsqu'il arriva en 1963.
    Pierre vaillaud 1998Dès son arrivée, il commença par visiter les services de la compagnie avant de prendre le poste de Directeur de Projets.
    De mémoire, il a passé une semaine au service instrumentation.
    Mr Claude CRONIER le chef de ce service dont je fus longtemps un des collaborateurs nous a dit : "Prenez-en soin, c'est une pointure, il est appelé à de hautes fonctions"
    Même sans connaître son parcours, comment aurions nous pu ne pas respecter la consigne du chef!
    Nous avons tout de suite apprécié la faculté de Mr Vaillaud pour se mettre à notre portée ainsi que la sympathie qui émanait de sa personne.
    Condoléances à sa famille ainsi qu'à tous ceux qui ont eu la chance de le rencontrer."        Bernard DUPONT - Technipien de 1961 à 1995

    "Encore une page qui se tourne !
    J'ai connu P Vaillaud sur le projet COBO, années 90-94 , et il m'a toujours été sympathique."         Michel DOUCET

    "Je souhaite rendre hommage à la mémoire de Pierre Vaillaud que j’ai bien connu durant la remise à niveau de l’usine d’ammoniaque de Suez, Egypte.
    Je me rappelle un homme droit, accessible, participant activement aux négociations avec Semadco, le Client avec lequel nous avons terminé au tribunal arbitral.
    L’usine fonctionnant sur ses deux lignes de 600 tonnes d’ammoniaque par jour pendant cette période."            Joël SAJOT


    "Beaucoup de reconnaissance pour ce grand Monsieur qui nous a beaucoup apporté.
    Sincères  condoléances à sa famille "                Jean-Pierre SPELTZ


    "C'est avec tristesse que j'ai appris le décès du Président Pierre VAILLAUD.
    J'ai eu personnellement l'occasion de le rencontrer et d'échanger avec lui, la dernière fois étant à Boukhara en Ouzbekistan, où il était venu rendre visite à l'équipe TECHNIP de chantier dont j'étais le N° 2 puis le N° 1.
    Outre ses qualités de dirigeant d'un grand engineering, ses qualités humaines n'en étaient pas moindres.
    J'adresse à sa famille mes sincères condoléances."              Daniel SEILLER (Technip de 1967 à 2005)


    Pierre VAILLAUD était adhérent à l'association des retraités de TECHNIP.

  • Charles AVIGNON est décédé le 30 janvier 2024 à Paris à l'âge de 87 ans. Il a été directeur de projet sur les projets russes, en particulier Astrakan dans les années 80.

    "C'est avec une pointe de tristesse et un brin de nostalgie que j'ai lu l'annonce du décès de Monsieur Charles Avignon.
    Pour moi, il faut remonter au début des Seventies. 
    Charles Avignon était quelqu'un de sympathique, souriant, gentil et discret. Quelqu'un de très professionnel. J'en garde un très bon souvenir.  Je l'ai connu sur le contrat de Shell Petit-Couronne, bien avant la Chine et les contrats russes. Il gérait l'HDS avec Heiner Fischer. Pour ceux qui les ont connus, c'était une bonne équipe d'ingénieurs avec Yves Zanzi en tant que directeur de projet.
    Petit clin d'oeil : c'était au temps des voitures mythiques. La DS pour Charles Avignon et l'Alpine puis la Porsche 911 pour Yves Zanzi.
    Mes sincères condoléances à toute sa famille."                     Claudine DUCLUZEAU

  • Louis YVETON est décédé en janvier 2024.
    "Louis YVETON était né en 1933 a Alger et est décédé à Balaruc les bains en janvier 2024.
    Après une longue carrière en B.E (pipping) il rejoignit le Département Construction.
    Il avait été sur le chantier de Liao Yang en 1976/77 et aussi sur d'autres chantiers en France et à l'étranger.
    Condoléances à sa famille.
    RIP. "    Roland.VOLTO

  • Nous avons appris le décès de Claudette ARNAL, ancienne collaboratrice de Maurice Garcin.

  • Nous avons appris récement le décès de Richard BEDNARKY en 2018 à l'âge de 84 ans.
    Ancien du Génie Civil, Section Calcul et ancien adhérent ARTP, il était retourné depuis quelques années en sa Pologne natale.

  • Bernard CATOIS est décédé le 8 janvier 2023 à l'age de 94 ans. Il était adhérent à notre association.

Ils nous ont quittés en 2023

Nous avons été informés des décès de:

 

  • Shashikant DHARMADHIKARI est décédé le 23 décembre 2023 dans sa 86ème année.
    Son activité chez Technip s'est étendue de 1975 à 1991. Il était adhérent à l'ARTP dont lui et son épouse lisaient toujours la revue avec grand intérêt.

    Shashikant dharmahdikari rc"DHARMA
    Disparition de Shasi Dharmadhikari expert procédés. Je le connaissais depuis le début des années 1970.
    A l’époque Pierre Simonin et moi-même nous cherchions un ingénieur process pour renforcer le service procédés de COCEI. C’est alors que nous reçumes un C.V. a priori intéressant même s’il sortait quelque peu de l’habituel.Un PhD en chemical engineering, d’origine indienne, Diplomé d’une université anglaise réputée,avec une expérience en traitement de gaz acquise chez Pritchard Rhodes en Angleterre et en Allemagne.L’occasion était trop belle et Dharmadhikari  fut immédiatement embauché chez COCEI.
    C’est ainsi qu’a débuté sa carrière chez COCEI puis chez TECHNIP mais aussi une amitié de 50 ans !
    Shashi s’était intégré sans difficultés au service procédés de COCEI et en était devenu un des  meilleurs éléments. Il avait acquis la sympathie et l’estime de tous par sa grande compétence et son relationnel facile.
    Plus tard lorsque COCEI fut absorbé par TECHNIP en 1974, Dharma fut immédiatement intégré au groupe procédés gaz naturel liquéfié dont il devint naturellement l’un des piliers.
    Bien plus tard , devenu moi-même directeur technique d’INGEROP (groupe GTM) qui avait obtenu le contrat de maîtrise d’œuvre de l’aménagement de l’exposition universelle de Lisbonne en 1998, je fis appel à Shashi qui conçut le système d’alimentation en climatisation et en énergie de tous les bâtiments du parc des expositions. Son système très original était basé sur l’emploi d’un turbine à gaz et d’une machine frigorifique à absorption. Cette réalisation  Lui a d’ailleurs permis d’obtenir le prix de l’innovation du groupe GTM en 1999 !
    Il faut à ce sujet rappeler  que Shashi Dharmadhikari cachait son immense compétence technique sous une modestie exceptionnelle.
    Plus tard Shasi s’était mis à son compte et il vendait ses services notamment dans le domaine du GNL où il était un expert reconnu avec un statut de consultant indépendant.
    Malgré la retraite qui sonne un jour pour tout le monde nous  ne nous étions jamais perdus de vue et nous déjeunions ensemble régulièrement avec d’anciens collègues de COCEI.
    Mais voilà hélas mailntenant c’est fini.
    Adieu Shashi mon vieux copain.Tous tes anciens collègues te regrettent surtout moi qui  t’ai si bien connu ! "       Jacques KUHN, ex chef du service procédés de COCEI

     
  • Michel ROBARD est décédé le 10 décembre 2023.

    Ancien de la tuyauterie dans les années 60 au début de Technip, il est ensuite parti à l'IFP au sein de la direction du bureau d'études école.
    Michel était adhérent à l'association ARTP et également à l'amicale des anciens de l'IFP.

    "Je viens d’apprendre le décès de Michel ROBARD.
    Suite aux études et assistance Technip du PEHP de Mont en 1976, j’ai rencontré Michel. Il était prof à l’IFP (ancien de TECHNIP), avec ses élèves ils venaient visiter le chantier en cours de Construction. Il m’a demandé de faire la visite du chantier et expliquer comment faire du Polyéthylène Procédé ATO Haute Pression. C’était un plaisir d’accompagner cette équipe, montrer toutes les étapes depuis le Bâtiment des Compresseurs Burkhart Pré et Hyper, le Réacteur dans le Blauckaus, l'extrudeuse Werner puis les Silots de granulés journaliers et vracs, la chaîne d’ensachage, avec expédition en sacs sur palette, camion et wagon.
    Toute cette équipe très attentive a était surprise de ces tubes Timken avec l’assemblage bride vissée sur le tube avec joint Lens ring pression 2600 bars en operating.
    Je garde un très bon souvenir de ce contact.
    Michel très à l’écoute savait intéresser ses élèves, un bon prof, avec les souvenirs de son expérience Technip.
    J’adresse toutes mes condoléances à toute sa famille."      François MOREAU

     

  • Jérémie DEPART du département Installation Tuyauterie à Paris est décédé le 2 décembre 2023 à l’âge de 54 ans. Il était en arrêt maladie depuis mi-août, hospitalisé depuis quelques semaines.
    Collègue charismatique, Jérémie aura accompli pas loin de 30 années au sein de Technip et du Département Installation Tuyauteries (Janvier 1994) et aura également rendu bien des services via le CE, en particulier pour les (non) as du bricolage.
    Les obsèques ont eu lieu le samedi 9 décembre 2023 à 11h00, au crématorium de Reims.

    "Triste bisous mon frérot "                Gérard BRUNET

    "2023, décidément une bien mauvaise année en mémoire de tous ceux qui nous ont quittés.
    Jérémie, décédé aussi jeune, à l’âge d’un fils pour ma génération, vraiment une très grande tristesse pour tous ceux qui l’ont côtoyé. Et quel drame pour sa famille.
    J’ai eu la chance de participer à l’embauche de Jérémie, il fut une très bonne recrue, d’abord pour lui-même parce que je crois qu’il aimait son métier.
    Pendant ces premières années, il mit tout son mordant pour acquérir rapidement les bases difficiles du métier, un grand calme, une volonté de toujours apprendre auprès des plus anciens, avec le goût du travail fini bien fait. Il a relevé les challenges que nous lui avons donnés.
    Puis nos chemins se sont séparés, lui évoluant à la tuyauterie, mais nous discutions parfois autour d’un café où il me faisait part de ses analyses toujours fines sur les évolutions du métier.
    Jérémie était un gars bien, les pieds sur terre, vous disant toujours avec son regard clair les messages nets qu’il avait à vous faire passer, quelqu’un de facile à vivre, de déterminé dans les organisations où l’équipe est primordiale.
    Avec une très tristesse.
    Les plus sincères condoléances à toute sa famille."          Gilbert HOREN

    "C'est avec une grande tristesse que nous vous faisons part du décès de Jérémie Depart, survenu le 2 décembre 2023.
    Jérémie avait rejoint l’entreprise en janvier 1994 (il y a presque 30 ans) en tant que Concepteur Installation – Tuyauteries, il était devenu depuis « Chef de Groupe », toujours au sein du Département Installation générale et Conception Tuyauteries, en ayant apporté son expérience sur les projets tels qu’ALGIERS, YAMAL LNG, ARCTIC LNG et QATAR NFE pour les plus récents. Il était bien connu de nos collègues Indiens de Chennai qui l’appelaient le “big boss”.
    Il était également très impliqué dans les activités de l’espace bricolage du CSE depuis 20 ans, il en avait la responsabilité depuis peu. Sa connaissance et ses conseils pratiques étaient très appréciés de tous. Il avait piloté l’agencement du nouveau local à Origine et mis un place un nouveau service d’entretien de ski (une de ses passions).

    Tous les collaborateurs et collaboratrices qui ont côtoyé Jérémie ont pu apprécier sa générosité, sa gentillesse, sa sympathie, son charisme et sa bonhommie. 
    Nos pensées vont à Jérémie sa famille et ses proches, ainsi qu’à tous les collègues qui l’ont côtoyé."     Hélène GAUTHEY

  • Micheline LAINÉ, née DRIE, est décédée le 24 novembre 2023 dans sa 77ème année. Les obsèques ont eu lieu le vendredi 1er décembre à 10h30 en l'églie Sainte Jeanne de Chantal, 96 boulevard Murât Paris 16ème.
    Micheline laine 1 rcAcienne de CLE, elle avait poursuivi sa carrière aux achats à Technip. Elle était adhérente à l'ARTP.

    « Lors de ma visite à l’hôpital le 21 octobre 2023, je ne pensais pas que c’était la dernière fois que je voyais Micheline vivante ; elle a pourtant lutté contre la maladie, et ne semblait pas trop souffrir, elle était souriante mais ne pouvait pas trop bouger.  Elle m’a racontée son séjour aux Sables-d’Olonne et avons longuement bavardé. Elle a décidé de nous quitter le 24 novembre à l’âge de ces 76 ans.
    Nous étions chez CLE et quand nous avions été repris par Technip, c’est là que j’ai connu Micheline qui avait intégré le service achats ; elle s’occupait des commandes de pièces de rechanges. Le client nous réglait par lettre de crédit. Et moi au service financier je devais avoir les documents conforment aux termes de la lettre de crédit. C’est à partir de là que nous avons sympathisé et que nous nous sommes fréquentés.
    J’ai perdu une amie de longue date ; nous sortions très souvent ensemble pour un déjeuner et ensuite voir une exposition. Je garde en moi le souvenir d’une amie souriante qui aimait la vie et toujours optimiste.
    Les obsèques de Micheline ont eu lieu le 1er décembre pour un dernier adieu.
    J’adresse mes sincères condoléances à son époux Guy. »                                    Huguette LIVERNAULT

    « J’'ai eu le plaisir de connaitre Micheline LAINÉ lors du chantier CLE/Technip sur la construction de la  Cimenterie de FERIANA ,Tunisie.(1986/88). Personne de grande qualité, très Pro et d'une extrême gentillesse.
    Mes condoléances a sa famille.
    RIP »                                                  Roland VOLTO

     
  • Marie Magdeleine LARZABÁL est décédée le 18 novembre 2023 à Ustaritz (64) à l'âge de 95 ans. Les funérailles ont eu lieu le jeudi 23 novembre 2023 à 10h30 à la Chapelle du Funérarium de Bayonne (64100).
    Marie Magdeleine était adhérente à l'association.

     
  • Guy CHAMPÉMONT est décédé subitement le 9 Novembre 2023 d’une crise cardiaque à son domicile à l'âge de 66ans. Ses obsèques ont eu lieu lundi 13 novembre à 14h30 en l'église de Royère de Vassiviere 23460 (Creuse).

    "Guy a fait toute sa carrière professionnelle à Technip Lyon. Il était en retraite depuis 2019. Technicien de bureau d’études, Guy commence au service Préparation puis au service Calcul Tuyauterie et enfin Support Tuyauterie. C’était un bon professionnel sérieux compétent toujours calme.
    J’ai travaillé étroitement avec Guy, toujours avec plaisir et en plus j’allais à la cantine régulièrement en sa compagnie.Guy champemont
    Une pensée pour sa famille, avec mes sincères condoléances.
    Au revoir mon ami. "        François MOREAU

    "Guy était né le 31 octobre 1957 à Bron. Orphelin de père lorsqu'il était enfant, il se rendait à toutes les vacances scolaires, et également toutes ses autres vacances jusqu'à son départ de cette terre, il se rendait chez son oncle, agriculteur dans la Creuse, et aidait aux travaux de la ferme.
    Il aimait beaucoup cela. Il aimait aussi beaucoup faire du bois, et tous les travaux en lien avec la nature.
    Il avait également beaucoup de plaisir à retrouver là-bas une bonne partie de sa famille.
    Lorsqu'il était jeune, il était passionné de football et a entraîné de nombreux enfants et adolescents."      Michel MOINE

     
  • Jean-Pierre MALSAGNE est décédé le 23 octobre 2023 à la suite d'une longue et pénible maladie. Les obsèques ont eu lieu le 3 novembre à 15 heures au Crematorium Jean pierre malsagne 2de Nanterre (rue du Calvaire - 92000 Nanterre). Les cendres sont déposées au cimetière de Poissy. Jean pierre malsagne faire partJean pierre malsagne faire part (288.8 Ko).
    Jean-Pierre était un spécialiste en matériel tuyauterie, il en avait été le chef de service et son expertise était reconnue de tous. Il était adhérent à l'ARTP.

    "Très triste nouvelle. Je le savais malade mais il restait optimiste dans nos derniers échanges. Il m'écrivait en début d'année " Je ne sais donc pas de quoi demain sera fait, mais pour positiver je prends chaque jour comme il vient. Je compte bien te retrouver un jour dans une salle de concert pour partager notre amour de la musique et du saxo." Il avait écrit un article très intéressant sur son expérience chinoise dans le TU 120 de décembre 2022 "ce que la politique chinoise raconte du chantier de Liao-Yang". 18 01 liaoyang politique chinoise rev118 01 liaoyang politique chinoise rev1 (1.32 Mo)
    Professionnellement, il était très rigoureux, calme, posé, didactique et ne lâchant rien. Il défendait avec passion sa discipline, son savoir faire, son expertise et son service dans toutes les circonstances.
    C'est un excellent collègue qui s'en va.
    Mes sincères condoléances à sa famille et ses amis."               Philippe ROBIN


    "Jean pierre malsagne 1Triste nouvelle. Je partage ce qui est écrit, je n'ai jamais vu Jean-Pierre Malsagne en "colère", tout au plus un froncement de sourcils marquait ses réserves. Ses qualités didactiques étaient remarquables et il aimait partager son savoir et savoir faire, en particulier avec ceux qui ne maîtrisaient pas sa discipline.
    Un très grand professionnel doté de qualités humaines remarquables.
    Mes sincères condoléances à sa famille."           Jean-Michel GAY

    "Jean-Pierre était un “mec bien“, professionnel, honnête, clairvoyant, pédagogue, pragmatique et entier, mais diplomate, avec une motivation et un engagement sans faille et…communicatif.
    En plus de l’avoir côtoyé au département Matériel Tuyauterie à Paris pendant de nombreuses années, j’ai eu la chance de travailler avec lui à Liao Yang en 1979. 
    Ah ! les discussions/négociations avec les “camarades“ chinois et les matches de foot avec lui comme excellent goal ! Que des bons souvenirs et de belles expériences.
    Sincères condoléances à Marie Claude et à leurs deux fils Stéphane et Jérôme que j’ai connu petits à Liao Yang.
    On devait se revoir cette année…, ça attendra là-haut.
    Salut Jean-Pierre. "                          Gilbert VOISIN

    Jean pierre malsagne 3"Jean Pierre Malsagne était un homme droit, un grand professionnel, féru de culture, ouvert et curieux de l'autre.
    Après toutes ces années, je me souviens très bien de notre première rencontre au 7èmè étage de l'immeuble CB3, à la section Métré que je venais d'intégrer. Il avait des rouflaquettes et fumait des gitanes maïs, c'est vous dire si le souvenir est ancien.
    Il rentrait d'un long séjour d'expatriation en famille sur le chantier de Liao Yang et était très imprégné de la culture chinoise. Très vite, il a été très agréable de travailler à ses côtés.
    Puis quelques années plus tard, il est devenu le responsable de la section métré. Ce service s'est étoffé des spécialités calorifuge et peinture, puis corrosion. C'est sous sa direction qu'on étaient conduits les grands contrats des années 1990 puis 2000 et que la section est devenu un service à part entière, le service piping matériel et matériaux.
    Jean pierre malsagne 5Jean Pierre était présent sur tous les contrats, suivait les équipes et connaissait l'avancement de tous les projets tout en gérant le quotidien du service. Travailler avec lui nous donnait un sens des responsabilités et il faisait en sorte de motiver ses équipes afin que notre travail soit le plus appliqué possible.. Sa porte n'était jamais fermée pour régler toutes sortes de problèmes. Toujours anxieux de bien faire, il ne laissait rien passer et ses vérifications étaient exhaustives. Il fallait alors expliquer toutes les modifications, augmentation, diminution, annulation des quantités dans les réquisitions de matériel tuyauterie.
    De temps en temps, juste pour le faire râler, je l'appelais « chef », un terme qu'il exécrait. Nous en riions ensemble !
    En dehors du travail, nous échangions sur beaucoup de sujets. Art, histoire, cinéma, relations humaines, musique.
    Nos relations professionnelles sont alors devenues amicales.
    Nous étions des fans de Jacques Higelin et nous avons assisté ensemble à un de ses concerts.
    Avec sa femme Marie Claude, ils sont venus au vernissage de ma première exposition de sculpture et depuis lors, venaient régulièrement me voir lors de salons d'art. Ils ont fait l'acquisition d'une de mes sculptures pour leur anniversaire de mariage. Ce jour-là, l'émotion fut intense et palpable.
    La retraite pour lui a été, entre autres, le terrain de recherche aux archives nationales et la participation à un livre de son fils Stéphane.
    Malgré la maladie, son esprit de curiosité ne l'a jamais quitté. Il relativisait beaucoup et ne se plaignait pas. Son champ d'action se réduisant, il trouvait de nouveaux sujets d'intérêt. Je me souviens dernièrement de son intérêt pour les bonzaïs.
    Il avait encore tellement de projets. "               Patrick LACHEVRE

    Jean pierre malsagne 4"C'est avec une grande tristesse que je prend connaissance du décès de Jean-Pierre Malsagne. Jean-Pierre  était un grand professionnel, qui lorsque nous avons eu des besoins, nous a toujours assisté. Il a été un artisan de la réussite  de Technip, par son implication, sa disponibilité , sa gentillesse et le respect qu'il avait acquis de nos clients et de nos fournisseurs.
    Je présente à sa famille mes sincères condoléances.
    Bien  tristement "            Jean-Pierre SPELTZ

    "Reposes en Paix Jean Pierre.
    Tu m 'as appris beaucoup de choses. J 'ai eu de la chance de te rencontrer. Quelle chance P353 te doit beaucoup.
    Je ne t oublierai jamais.
    Bises à ta Famille."              Gérard BRUNET

    "Je viens juste à l’instant de prendre connaissance du décès de Jean-Pierre. Je me joins à tous les commentaires élogieux déjà faits qui collent parfaitement à cet homme cherchant toujours la solution, détestant le conflit.
    Quelle surprise et quelle tristesse pour moi d’apprendre sa disparition.
    Une collaboration étroite, journalière pendant 10 ans à la Tuyauterie avec un professionnel rigoureux et soucieux du travail bien fait, facile à vivre, facile à travailler. Il avait su créer une équipe à son image, même s’il y avait des personnalités très différentes. Bref un pro dans le métier.
    Bien sûr, nous sommes côtoyés tout le temps de nos carrières, ce fut toujours un réel plaisir de travailler avec lui.
    Sincères condoléances à sa famille.
    Tristement."                          Gilbert HOREN

    "J'ai été peiné d'apprendre le décès de Jean Pierre Malsagne; nous avons été voisins de bureau à la fin de CB3, c'est là que je l'ai connu et apprécié, c'était un grand bonhomme rempli de gentillesse."                  Michel METZGER

  • Pierre DUGENET le 14 octobre 2023 à Semur-en-Auxois (21) à l'âge de 90 ans.
    Entré très tôt à Technip en 1960, ancien du service instrument puis du service achat avant de rejoindre en 1989 la société SGN.
    Il était adhérent à l'association.

     
  • Michel louesdon 1Nous avons appris le décès de MichelMichel louesdon 2 rc LOUESDON le 12 décembre 2022 à Archignac (Dordogne) à l'âge de 73 ans.
     
  • Installateur tuyauterie reconnu, il avait fait de nombreuses missions à l'étranger pour partager son savoir-faire, en particuilier en Inde.

    "Je viens de prendre connaissance du décès de Michel.
    Nous avons eu le plaisir de travailler de nombreuses années à la Tuyauterie, un responsable de tuyauterie professionnel facile à travailler, acceptant facilement les challenges de leader qu’on lui proposait. Il a aussi assumé les encadrements d’équipes en Inde dans le cadre de projets pas toujours faciles à réaliser.
    Ses équipes appréciaient son entrain et sa toujours bonne humeur, ainsi que sa manière de diriger très souple.
    Sincères condoléances à sa famille.
    Tristement."               Gilbert HOREN
  • "Nous avons eu l’immense tristesse d’apprendre que le chemin de Malika KERAM-POUPARD, notre ancienne collègMalika keram rcue, partie à la retraite en ce début d’année, s’est terminé sur la terre dimanche 1er octobre 2023 après de longs mois de souffrance provoquée par un AVC à l'age de 64 ans. Elle a courageusement lutté, soutenue par ses collègues du service Voyages notamment, mais aussi par des anciennes collègues proches, mais la maladie a eu raison de son obstination.

    Nous gardons, pour tous ceux et toutes celles qui l’ont connue, le souvenir d’une femme généreuse et chaleureuse, qui avait  trouvé chez Technip une deuxième famille en plus de 40 ans de travail au sein de l’entreprise.
    Merci  à tous ceux et celles qui l’ont accompagnée ces dernières années, elle gardait toujours une pensée affectueuse de la Construction et des gens avec qui elle avait travaillé, et accompagnés au cours de leurs différentes expatriations.
    Les obsèques de Malika ont eu lieu Lundi 9 octobre à 15h - Les Jardins du Crès - Avenue Jean Giono - 30520 St Martin de Valgalgues (près d’Alès)
    Vous pouvez témoigner à sa famille vos condoléances en mettant un petit mot avec le lien ci-joint : https://www.pompes-funebres-henocq.fr/?s=malika+poupard&post_type=obituaries "  
               Claire GAUTHIER de la Division Construction

  • Patrick ANDRAULT est décédé jeudi 28 septembre à Vannes dans le Morbihan. L’urne de Patrick a été placée dans le caveau familial mercredi 4 octobre 2023.

    Ancien des achats, Patrick était adhérent à l'ARTP.
    Si des anciens de Technip veulent manifester leur tristesse ou leurs condoléances à son épouse ou à sa famille, ils pourront écrire à son adresse :
          15 Saint Laurent  -  Le Pas de l'Alouette  - 56400 Ploermel

    «Patrick andrault 1Patrick Andrault nous a quittés le 28 septembre 2023.
    Patrick avait rejoint Technip, 8 ans après sa création.
    Il s’est consacré aux projets de l’époque et en particulier à la raffinerie de Valenciennes. Dans les années 70, il a été affecté au bureau de New-York.
    Revenu en France, il a travaillé pour les filiales étrangères de Technip, mais c’est dans la Direction des Achats et dans les Approvisionnements qu’il s’est particulièrement investi.
    Patrick intervenait, également à l’IFP, dans le cadre de la formation à la gestion de projets, en tant que responsable du module « Achats et Approvisionnements ».
    En 1985, au moment de la restructuration, voulue par Pierre-Marie Valentin, Patrick a quitté Technip, pour, dans un premier temps développer une affaire en Bretagne, mais il a rapidement préféré revenir à l’ingénierie, en prenant la direction des Achats d’USSI-Ingénierie.
    Les projets nucléaires se terminant, Patrick a travaillé à l’arsenal de Cherbourg pour l’organisation des approvisionnements des sous-marins nucléaires et ensuite à Londres pour la coordination entre Technip et Bechtel.
    Son père, Jacques Andrault, lui avait transmis la passion de Technip, dont il s’est inquiété jusqu’à son dernier souffle.
    Patrick aimait la Bretagne, la voile, l’architecture, la photo et jouer de la guitare classique et flamenca,
    À partir du Class J de ses rêves, Patrick a dessiné, conçu et réalisé un voilier navigable en solitaire, « Tanagra », qu’il a donné, peu de temp avant de nous quitter.
    Lentement, à mesure que sa vue et sa mobilité baissaient, Patrick a mis ses affaires en ordre, jusqu’à la dernière page de son livre."      Gérard SMITH

  • Henri LATIL est décédé le 21 septembre 2023 à l'age de 92 ans.
    Ancien de la Direction Commerciale de CLE, Henri était adhérent de l'association.

     
  • BBernard hansmannel 1 rcernard HANSMANNEL est décédé le lundi 11 septembre 2023. Une cérémonie a eu lieu le mardi 19 à 11h15 au funérarium d'Avanne (25720), suivie par une incinération. Nous le savions malade depuis un certain temps.
    Bernard était une figure bien connue de l'instrumentation, sympathique et toujours prêt à aider un collègue.

    "Bernard nous a quitté en tout début semaine, c'est pour moi une triste nouvelle qui m'attriste profondément car il est le premier avec qui j'ai travaillé chez Technip au cours de l'année 1980 (projets CFR: alkylation de La Mede, puis raffinerie de Dunkerque).
    Il m'a guidé, soutenu et m'a permis de découvrir le monde du pétrole, du raffinage ainsi que les règles Technip. Je lui dois beaucoup même si parfois j'avais du mal à le comprendre quand il évoquait des sujets qui m'étaient inconnus et qui devaient servir de référence pour ce projet (règles CFR K1000 ou projet des DGO, ...) Bernard m'a beaucoup appris sur le métier et sur le remplissage des spécifications techniques que nous devions rédigées à la main.

    Je tiens à saluer l'homme qui a effectué toute sa carrière professionnelle chez Technip avant de retourner dans la région de ses origines."    Claude BARON

    Bernard hansmannel 2 rc"Bien triste nouvelle en effet, j’ai souvent travaillé avec lui au cours de toutes ces années avant son départ vers la construction.
    C’était un très bon collègue, toujours prêt à rendre service et donner des conseils. Je garde un très bon souvenir de ces moments et de ses éclats de rire. Je pense qu’il était apprécié de tous.
    Caractère entier et très négligent avec sa santé.
    Adieu Hans  "                          Guy VOISIN

    "Bernard nous a quitté, nous avons toujours apprécié ta gentillesse, disponibilité et il nous reste le souvenir des bons moments passés ensembles au cours de nos séjours d'expatriés au BRESIL, ARABIE-SAOUDITE et QATAR "      Michel DEMAUDE

     

  • Claude chevriauClaude CHEVRIAU est décédé le 29 juin 2023 à l'âge de 85 ans.

    "Ses obsèques ont eu lieu début juillet 2023 à Port Marly (Yvelines).
    Après sa sortie de l’ENSPM en1962 il a fait une thèse d’ingénieur docteur à l’IFP où nous nous sommes bien connus. Ceci me remémore les années aux services Procédés de l’IFP (chez Jacques) puis Technip (P.Boutaud de la Combe) où nous nous sommes retrouvés.
    A Technip Claude faisait partie du groupe Liquéfaction de Gaz naturel (M.Schlatter) dirigé par MM. Perret et Bourguet. Il a ainsi participé activement à la mise au point du processus scientifique de la liquéfaction de gaz naturel et des son application technique dans l’usine de Skidda.
    Après un séjour aux « Hydrocarbures de St Denis » il est revenu à Technip Géoproduction dont il a dirigé la direction commerciale.
    Pour mémoire il a perdu très tôt sa première femme dans un grave accident de la route ; elle n’était autre que la fille de Mme Naurois responsable de la documentation de Technip à Rueil Malmaison.
    Ses dernières années ont été particulièrement affectées par la maladie."                  
    Guy BRETAUDEAU

  • André CONSTANT est décédé le 19 juin 2023 à l'âge de 84 ans. Ses obsèques ont eu lieu le vendredi 23 juin à l'église de Plombières-lès-Dijon à 14h30. Ancien de l'instrumentation, il était apprécié de tous. André était adhérent à l'association.

    "De 1991 à 1993 j’ai eu la chance de partager un bureau, au temps ou ils n’étaient pas encore paysagers, avec André et Jacques Ludaescher, pour le contrat PETROGAL, Cracking Complex de SINES au Portugal, pour lequel j’étais en charge du système, et lui de l’instrumentation.
    Je n’ai conservé d’André que de bons souvenirs.
    C’était quelqu’un de très sympathique, connaissant parfaitement sa spécialité, d’une très grande rigueur dans son travail. "     Jean-Paul LEROY


    "J'ai été proche d'André dans les années 80 / 90. Avec Pierre Basurco, nous avons travaillé sur les mêmes affaires, partagé les repas du midi et échangé nos idées sur le monde et l'actualité.
    Il était attentif aux autres, agréable en société et précieux par la qualité de son travail.
    Je pense que comme moi, beaucoup se souviendront de lui comme d'un ami.
    Adieu André. "          Roger DESLANDES


    "J'ai bien connu et travaillé avec André, depuis COCEI en 1974 jusqu'à son départ de Technip, et, quelques fois aux réunions des anciens.
    Dans le travail il a toujours été bienveillant avec tous. C'était facile de FAIRE avec lui, cherchant toujours la compréhension du bien réussir, même s'il le fallait avec compromis. Les discussions, entre nous, sur maints sujets étaient très intéressantes.
    Ce fut un cher collègue qui s'en va et nous nous apprécions mutuellement.
    Adieu André."                 Claude RENAUD

  • "Bonsoir amis, amies, collègues ... de mon papa Antoine CRÉPINGE. J'ai l'immense douleur de vous annoncer son décès. Il a fait une chute fatale de son gros tilleul à l'Etrat mercredi.
    Les obsèques ont eu lieu lundi 5 juin à 14h30 à l'église de Luriecq. Pas de fleurs ni de plaque. Une collecte à l'intention de l'association Maison Solidaire. " Sabine, sa fille. 

    Antoine crepinge 2 rcAntoine a fait sa carrière à Technip Lyon au sein du département process. Il a été également délégué du personnel (CGT) et élu au comité d’entreprise de Lyon.

    "Que dire... mais qu'est-ce qu'il est allé monter dans son tilleul à 75 ans.... Je lui en veux... mais c'était mon ami...Un homme droit, honnête et tellement altruiste, il va manquer à sa famille, ses amis bien sûr et tant d'autres dont il s'occupait encore, infatigable militant ... et je le respecte pour ça.
    Bon vent Antoine"   Germaine BECHET-GAUME

    "Je suis très touché par cette nouvelle.
    Je n’oublierai jamais ma rencontre avec Antoine à mon arrivée à Lyon, son rôle essentiel dans le développement des activités polyoléfines, mais surtout notre collaboration et les bons moments que nous avons passé en Chine. Adieu Antoine, respects. "         Jacques GLÉMAREC

    "J’avais noué d’amicales relations avec Antoine au sein de TP et d’apprendre sa mort tellement tragique me touche profondément.
    Je ne pourrai pas me rendre à ses obsèques mais je tiens à apporter toute ma compassion à sa fille dans cette terrible épreuve.
    Je sais qu’il restera à ses côtés, différemment, mais il sera toujours présent.
    Je lui dédie le poème de William Blaken:
    « Je suis debout au bord de la plage.
    Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l’océan.
    Il est la beauté, il est la vie.
    Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.
    Quelqu’un à côté de moi dit :
    « Il est parti ».
    Parti vers où, parti de mon regard, c’est tout.
    Son mât est toujours aussi haut, sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
    Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
    Et juste au moment où quelqu’un auprès de moi dit :
    « Il est parti »
    Il y en a d’autres qui, le voyant pointer à l’horizon et venir vers eux, s’exclament avec joie :
    « Le voilà »
    C’est ça la mort. » "               Chantal VENDEL

    "Je participe à la douleur de la famille d'Antoine et de tous ses amis"        Michèle GUIOT


  • NGUYEN Quang Tiên, adhérent de l'ARTP, est décédé brutalement le 27 août 2023 à l'âge de 85 ans, des suites d'une chute sur la tête dans la rue près de chez lui; il n'a pas souffert. La cérémonie en son honneur tenue au funérarium de Juvisy-sur-Orge, le 4 septembre 2023, fut belle, avec une nombreuse assistance venue soutenir son épouse, ses 3 enfants et ses 2 petits-Nguyen tien 1enfants, ainsi que rendre hommage à ses multiples actions associatives, placées sous le signe de la générosité et de l'amitié. Suivant la tradition du culte des ancêtres, une seconde cérémonie a eu lieu en pagode à Saigon au 49ème jour, le 15 octobre 2023, avec sa famille au Vietnam. Monsieur Tiên est inhumé au cimetière de Ris-Orangis.

    Bachelier brillant et précoce au lycée principal de Saigon dans les années 50, il avait bénéficié de la précieuse bourse permettant d'aller étudier en France. Très reconnaissant du privilège qu'on lui avait octroyé, il n'a eu de cesse tout au long de sa vie de s'en montrer digne: maths sup maths spé au lycée Henri IV, ingénieur des Mines de Paris, major de promo de l'Institut Français du Pétrole, Tiên NGUYEN est entré à Technip et a travaillé 38 années au département Informatique, de 1963 à 2001.
    Il fut notamment Responsable des Grands Projets-Informatique au sein de la Direction Développement Engineering à partir des années 1970, Manager pour le grand projet Onshore Gas Development couvrant le territoire d'Abu Dhabi, et Consultant en Méthodologie. Planification et suivi de réalisation des programmes de calculs, applications scientifiques, systèmes de gestion / CAO / téléprocessing-réseaux / contrôle de processus, veille technologique, il a accompagné la révolution technique de l'entreprise vers une ingénierie industrielle ouverte sur l'informatique, et sa mutation en une entreprise de services parapétroliers, fleuron à l'international de l'économie française.
    "Technip de 1958 à 2008 - Chocs pétroliers et nouveau modèle de croissance" de Julien BRAULT (mémoire de Master de Recherche en Gouvernance Economique de Sciences Po) Nguyen tien4 technip medaille d honneur du travailprésente son portrait et rend hommage à sa contribution (p.159). On peut également voir sur cette photo avec Hervé GIRAUD combien il était heureux et fier de recevoir la Médaille d'Honneur des 30 Ans de Travail de la part de Technip... Cela représentait énormément pour lui.
    Ses fortes capacités d'analyse et synthèse se sont ainsi épanouies à Technip, dans son bureau où son cerveau "fumait"! Il était moins à l'aise dans le rôle de leader, mais bien que timide il entretenait des relations chaleureuses avec ses collègues, aimait aller travailler dans une ambiance où il se sentait apprécié, et dans une entreprise attentionnée envers ses salariés. Il répétait à ses enfants "C'est une bonne boîte! C'est une bonne boîte!" faisant allusion à l'esprit maison collectif, à la bonne couverture sociale, au comité d'entreprise aussi grâce auquel lui et sa famille firent des voyages touristiques ou linguistiques mémorables.
    Nguyen tien5 inauguration ecole vietnamA la retraite il se consacra au secteur associatif humanitaire vers le Vietnam. Là encore il n'avait pas oublié la chance qui lui avait été donnée et initia ou participa à de nombreux projets pour aider d'autres à mériter aussi une chance: construction d'écoles primaires; construction d'internats pour les enfants des régions montagneuses qui ne peuvent pas retourner tous les soirs dans leurs foyers; bourses d'études; construction de ponts, mini-barrages et pompes à eau; programmes structurels pour enfants handicapés... Il a été certifié de l'Ordre du Mérite par le Vietnam. Tiên NGUYEN, un homme de fidélité au parcours remarquable.

  • Michelle desroziers rc"J’ai l’immense tristesse de vous annoncer le décès de Michelle DESROZIERS. Elle devait bientôt fêter ces 77 ans mais suite à un traitement contre des problèmes neurologiques elle est décédée dans son sommeil le mercredi 10 mai. Les obsèques ont lieu mercredi 17 mai à l'église St Nicolas de Houilles.

  • Je sais que ceux qui l'ont connu aussi bien au département piping, matériel et bien d'autres garderont une belle images d'elle.
    Je vous laisse mon mail : chantal168@free.fr "                 Chantal DESROZIERS

  •  

  • Jean curutchet 2 rc"Cher  amis, J'ai la tristesse de vous annoncer le décès de notre ancien PDG , Jean CURUTCHET à l'âge de 98 ans.
    Ses obsèques ont eu lieu Jeudi 4 mai à Ascain.
    Qu’il repose en Paix.
    Une belle partie de l’histoire de TPG qui nous quitte "       Christian TRIBOUT
    Ci-joint le faire-part de décès : Jean curutchet faire partJean curutchet faire part (84.52 Ko)


    Jean CURUTCHET était chevalier de la légion d’honneur ; il a été distingué par le gouvernement français pour la réalisation exceptionnelle avec Technip Géoproduction de l’élévation simultanée de 6 mètres des plateformes du champ d’Ekofisk en Norvège. L’élévation avait duré 4 jours et s’est achevée le 17 août 1987 grâce à 108 vérins hydrauliques parfaitement synchronisés.
    Il a également dirigé le champ de gaz de Frigg en mer du nordet a été nommé à l’ordre de St Olaf par le gouvernement norvégien.
    La carrière de Jean Curutchet avait commencé bien avant avec Elf-Aquitaine avec sa participation et sa contribution dans l’extinction du feu de puits Gassi-Touil#2 en Algérie au milieu des années 80.
    Jean Curutchet était un personnage sympathique et truculent, apprécié de tous. Il avait succédé à Barthe, premier président de TPG, dans les années 75 .

  • Samson alev photo rcSamson ALEV est décédé le 24 avril 2023 dans sa 80ème année. La cérémonie religieuse a été célébrée le mardi 2 mai à 14h au cimetière de Maisons-Laffitte. Un hommage lui a été ensuite rendu aux Jardins de la Vieille Fontaine, 8 avenue Gretry dans le parc de Maisons-Laffitte. Ni fleurs ni couronne.

    Samson ALEV  a été un acteur majeur de Technip. Après une carrière dans le domaine commercial, il a pris la direction du projet de la raffinerie de Leuna en 1993 jusqu'à son achèvement en 1998. Il a fortement contribué au succès de ce projet. Il a ensuite été nommé Président Directeur Général de Technip France de 1999 à 2007.

    "C’est avec tristesse que j’ai appris cette semaine le décès de Samson pour qui j’avais beaucoup d’estime. La Covid et sa maladie avaient malheureusement réduit nos contacts ces dernières années à quelques appels téléphoniques. Il restera dans ma mémoire comme un grand professionnel dans toutes les fonctions qu’il a exercées, professionnalisme qui force le respect, un homme exigeant avec les autres comme avec lui-même avec un sens remarquable de ses responsabilités. Sa rugosité apparente au premier abord cachait une profonde rigueur et une grande pudeur. Un pilier du groupe nous a quitté dans la dignité et la discrétion.
    Je partage la peine de ses proches et transmets mes sincères condoléances à son épouse et ses enfants."              Philippe LE BELL

    "Samson aura été pour moi un précieux mentor sur le projet de LEUNA ! Son grand professionnalisme, en particulier dans le cadre de la Joint Venture avec Lurgi et Thyssen, était inspirant; il savait arrondir les angles lorsque c'était nécessaire mais aussi faire preuve d'une grande fermeté lorsque les intérêts de TECHNIP pouvaient être menacés. Ses qualités humaines se sont particulièrement illustrées lorsque l'arrivée de mes jumelles m'avait contrainte à un break de quelques mois alors que le virage du FEED vers l'exécution du Projet s'amorçait.
    Indéniablement, il aura marqué l'histoire de Technip, l'histoire de ceux, qui comme moi, vous et d'autres encore, ont oeuvré avec enthousiasme et bonheur au développement du groupe, dans ses jours heureux !
    Toutes mes condoléances à sa famille et à ses amis."                              Marie-Christine JAULMES

    Samson alev 2"C’est avec tristesse que j’apprends le décès de Samson Alev avec qui j’ai collaboré de près ou de loin pendant de très nombreuses années. Je regrette de ne pas pouvoir participer à la cérémonie du 2 mai prochain. "                              Xavier JACOB

    "This is indeed sad news. Only a few days ago on some occasion I thought of him. He has always been my idol in professional behavior and humanity. Thank you for informing me."        Peter JABULOWSKI    Lurgi, Leuna project

    " J’ai beaucoup apprécié Samson Alev avec qui j’ai eu de bons moments d’échanges lors de missions diverses, en Italie et au Nigeria entre autres.
    C’était un grand Monsieur.
    Mes plus sincères condoléances à sa famille."                   Alain RAPET

    "Many thanks for letting me know - I am very sad to hear such news. I have very good memories of working with Samson - I think we we understood each other very well with mutual respect for our respective expertise. And I did discover that he had a sense of humour! If you attend the funeral or otherwise in contact please convey my condolences to his wife and family."                       John FOTHERBY

    "Samson alev 3Samson ALEV était un manager avec une forte personnalité que j’ai beaucoup apprécié. J’ai travaillé assez étroitement avec lui sur le projet Leuna de 1992 à 1998 puis lorsqu’il était PDG de Technip France de 1999 à 2007.
    Aux premiers contacts, il était assez froid et distant. Il fallait acquérir sa confiance, ensuite les relations étaient franches et directes. S’il avait des reproches à faire, il les faisait sans détours, parfois sans ménagement, et quand il était satisfait, il n’hésitait pas à remercier et féliciter. Il donnait également des conseils éclairés dans le management de projet et des équipes. On pouvait aborder avec lui les problèmes qu’on rencontrait, c’était constructif.
    Il avait également un côté humain et était pudique ; il restait très discret sur sa vie privée en dehors du travail. C’était un gentleman avec une éducation « à l’ancienne ».
    Le management et le leadership de Samson ALEV ont été déterminant dans la croissance de Technip  dans les années 90 et 2000 et j’ai eu la chance de travailler sous sa direction. Il a été une des personnalités qui m’ont marqué.
    Mes sincères condoléance à sa famille et ses proches."           Philippe ROBIN

    "‌Le souvenir que je garde de Samson Alev: un Monsieur aux grandes qualités humaines et un talent de diplomate.
    Triste nouvelle"                    Jacqueline DESVIGNES

     

  • Pierre VIGNON est décédé le 24 avril 2023 à l'âge de 74 ans. Il souffrait de la maladie de Parkinson depuis plusieurs années. La cérémonie religieuse a été célébrée le vendredi 28 avril à l'Église Évangélique de Mantes la Jolie à 10h (15 rue du Docteur Roux - 78200). L'inhumation a eu lieu au cimetière de Seyssel dans l'Ain le samedi 29 avril à 10h30. Pierre vignon faire partPierre vignon faire part (86.1 Ko)
    Pierre vignonIngénieur spécialiste en instrumentation, professionnel discret et rigoureux, il avait rejoint Technip en 2001 après des expériences à Sulzer et Krebs, entre autres.
    A la retraite, il partageait son temps entre la métropole et l'île de la Réunion.
    Il était adhérent à l'ARTP et participait à nos événements. La photo ci-contre a été prise lors du pot suivant l'assemblée générale de l'ARTP le 20/10/2022.

    "Pierre vignon 1Après une longue carrière chez Sulzer, Pierre Vignon nous a quitté aujourd'hui. Il est intervenu chez Krebs, puis chez Technip où il s'est fait embauché en 2001. Ses nombreuses prestations sur les systèmes de contrôle et sur les packages ont fait de lui un référent de l'instrumentation bien connu dans la profession. Il était consulté régulièrement par ses collègues sur les algorithmes de contrôle des compresseurs et les clients appréciaient son professionnalisme, sa rigueur et sa gentillesse.
    Sa disparition aujourd'hui affecte tous ses anciens collègues et ses nombreuses connaissances.
    Nous avons une affectueuse pensée pour sa famille."               Claude BARON

    "En consultant le site de l’ARTP, j’apprends le décès de Pierre Vignon que j’ai connu dès son arrivée à TP sur le contrat du 10 ème Olefin Complex d’Iran où il s’occupait de la partie système. Puis nous avons tout de suite commencé l’ethylene plant de Kharg Island toujours en Iran.
    Pierre avait de multiples connaissances en métallurgie, compresseur et système d’anti-pompage, régulation, etc..
    Il était travailleur et ne se mettait jamais en avant. Discret, comme vous l’avez écrit.
    Nous faisions très souvent ensemble le voyage Défense/Mantes.
    Une pensée pour son épouse et ses enfants, le plus jeune était également dans le domaine de l’instrumentation."                 Guy VOISIN

  • Jean Pierre SILLY est décédé à l'age de 83 ans. La cérémonie religieuse a eu lieu Vendredi 21 avril à 13h en la cathédrale St Louis de Blois suivie de la crémation à 15 heures, au crématorium Val-de-Loire de Blois.
    Ni fleurs ni plaques. Un recueil de dons sera disponible au profit de la Fondation pour la recherche médicale http://Dons@frm.org
    La famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

  • Pierre renaudin rcPierre RENAUDIN est décédé le 4 avril 2023 dans sa 90ème année. Il a été inhumé à Ratenelle (Saône et Loire).
    Pierre était gadz'Arts (Cluny 1951) et avait rejoint Technip lors du rachat de COMSIP. Directeur de Projets il avait travaillé sur des projets de SGN, TOTAL ..

    NDLR Pierre avait démissionné de l'association il y a quelques mois. D'après son épouse que j'ai pu joindre, il n'y retrouvait plus ses anciens collègues -décédés- et ne souhaitait pas recevoir des témoignages de sympathie postmortem.
     

  • Gilbert HONORÉ est décédé le 10 avril 2023 à la suite d'une longue maladie. Il était âgé de 74 ans. Son enterrement a eu lieu le 14 Avril à Saint-Raphaël. Très belle cérémonie au milieu de sa famille et quelques amis.

    "A Gilbert,
    La vie vous fait rencontrer des gens qui par leur charisme vous entrainent à faire mieux, à faire plus. Gilbert fut pour moi de ceux-là.Gilbert honore
    Particulièrement affecté par le décès de mon ami Gilbert, Directeur de Projet,  je voudrai rappeler en quelques mots ce qu’il a été pour moi, à travers quelques-uns de ses projets marquants qu’il a dirigés.
    Je l’ai connu sur le projet SHELL TR3 (caoutchouc) où TECHNIP était en pleine restructuration, au milieu des licenciements. Un client difficile, complexe, multi têtes, avec ses entités en conflit (La Haye, Paris, Marseille), sur la base d’une pré-étude SHELL préliminaire (appelée FEED). Un contrat de service, sous le régime de l’assurance qualité juste naissante, une double première, ce que la hiérarchie technipienne ne comprit pas à l'époque : 'être au service d'un client'. Ce contrat de services forfaitaire fut très difficile à gérer. Gilbert, nouveau venu à TECHNIP, ne put bénéficier d’aucun appui de la hiérarchie. Malgré sa timidité, il se révéla par sa ténacité à entrainer les équipes, à convaincre le Client. On put apprécier l’énorme bosseur qu’il était, avec le goût du professionnalisme, voire d'une certaine perfection, refoulant l’approximation. Il put s'appuyer sur tout son savoir technique face à l'armada SHELL. On s'en sortit. Ce fut très dur. Merci à ceux qui ont adhéré à ces objectifs.
    De là naquit notre amitié sincère et une grande complicité dans le travail.
    Un autre contrat pour le Venezuela fut un autre exemple de son opiniâtreté. Par l’obligation contractuelle de rester dans le budget et dans le délai, il parvint à faire réaliser, au grand dam de certains, ce projet strictement en conformité avec le design du FEED Kellog. Ce fut une première là encore quand on connait l'esprit maison de remettre en cause le design des autres.
    Et puis il y a eu l'épopée du contrat d’assistance de South Pars en Iran où avec une équipe très très réduite, il put asseoir les bases de gestion d’une succession de très gros projets multi tranches, d’y définir les productions de raffinage, de faire choix des procédés, ..., de bâtir les principes simples de coordination entre les engineerings, de sélectionner ces engineerings, ..., jusqu'au début des constructions.
    Là encore, il y exerça tout son savoir dans la technique, son pouvoir de conviction et tout son calme dans les négociations pour orienter les choix, et bien sûr son goût pour le travail et toute sa ténacité.
    Enfin, nous nous retrouvâmes sur la proposition Yamal, ce projet fou, à réaliser dans l'Arctique (une première). C'était un moment où l'on pensait que le contrat ne se réaliserait peut-être pas. Là, toujours aussi flegmatique et passionné, il discutait avec le Client avec sa conviction permanente que ce projet serait mieux réalisé s’il était exécuté par TECHNIP. C'était aussi la période où il fallait définir la durée totale du projet.
    Il continua ses prestations au-delà de sa retraite, le boulot et la fierté d'appartenir à TECHNIP.
    Je pense qu'il était convaincu que quelles que soient les difficultés, nous faisions le plus beau métier du monde, construire, depuis l’idée jusqu’à la réalisation, quoi de plus positif.
    A l'ami très discret, je te remercie pour m'avoir fait devenir un pro. Tu as été l’un de mes maîtres.
    Vraiment très attristé que cette maladie t’ait empêché de goûter un peu plus longtemps à ta retraite au milieu de ta famille, et de t'occuper de ta petite fille.
    Très souvent, tu continueras à faire partie de mes pensées chaque fois que je me remémore tout ce riche passé.
    Sincères condoléances à ton épouse, ta fille et son mari, et ta petite fille."            Gilbert HOREN

    "Bien triste nouvelle . Je connaissais Gilbert comme gadz'Arts et fus son adjoint fortuitement sur le contrat de Managing consultancy du projet FEED AGD 3 réalisé par Pritchard / Black and Veatch à Kansas City. Gilbert était très sérieux et il était respecté de client difficile tel ADNOC.
    Sa discrétion lui permettait de garder des distances mais il savait à l'occasion être sympathique et chaleureux.
    Mes sincères condoléances à sa famille. "                            Daniel BAILLY

     
  • Jacques MARSAUDON est décédé le 2 avril dans son domicile parisien des suites d'un cancer du pancréas découvert en octobre dernier. Il a été incinéré au cimetière du Père Lachaise le 7 avril.
    Jacques marsaudon rcIngénieur de Centrale Paris (promotion 1960), chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite, il fut ingénieur de projet puis Directeur de projet à Technip.
    Ceux qui l'avaient côtoyé ont pu apprécier ses qualités humaines et son professionnalisme.
    Jacques était adhérent à l'ARTP.

    La photo ci-contre date de la mi-mars, lors d'une de ses dernières réunions de famille avec ses enfants. À son côté, Maryvonne, son épouse.

    "Nous marchions sur le trottoir enneigé d'une rue de Moscou, un soir d'hiver il y a longtemps, retour d'une difficile séance de négociations des annexes techniques de ce qui allait devenir le Contrat du Gas-Lift, signé avec la Centrale d'achat soviètique Machino-import en 1978.
    Lui, ou moi, avons parlé du pays de « St-Jean ». Saint-Jean d'Angély bien sûr.
    - Tiens, tu connais « St-Jean » ?
    - Oui, j'y suis né.
    - Moi aussi.
    Et alors le passé remonte. J'avais 11 ans, et je me souviens de ce terrible accident de la route, au cours duquel « Monsieur Marsaudon », le frère aîné de Jacques, directeur de l'agence des AGF de St-Jean, avait trouvé la mort, ainsi que son épouse, une amie d'enfance de ma mère. Toute la ville s'était émue de cet accident. Une petite fille avait survécu, à l'arrière du véhicule. Jacques l'avait recueillie, et va lui procurer un second foyer.
    De fait, je n'ai pas connu Jacques à cette époque car, de 13 ans mon aîné, il avait intégré l’École Centrale de Paris, et commençait la brillance carrière que l'on sait.
    Nous nous sommes donc retrouvés, technipiens, un soir d'hiver dans une rue de Moscou. Triste coïncidence, je venais moi aussi de perdre mon frère dans un accident de la route.
    Lui, Manager de Projet, et moi, à l’instrumentation. Lorsqu'une place d'ingénieur de projet s'est libérée sur ce projet du Gas-lift, il m'a proposé le poste, plutôt qu'à un autre « pas au courant du projet», et je me suis empressé d'accepter.
    Par la suite, j'ai participé au Contrat de revamping de la Raffinerie de Chittagong sous sa direction. J'ai souvenir de la dure réalité de ce pays, et d'un chantier particulièrement ingrat.
    Jacques Marsaudon était un grand professionnel bien sûr, d'autres le diront mieux que moi. Clairvoyant, rigoureux, correct avec tous, et ne ménageant pas ses efforts. C'était aussi un homme « bon », dans tous les sens du terme. J'appréciais beaucoup sa petite pointe d'humour, acidulée, pertinente, qui tombait quand il fallait pour soulager une atmosphère tendue.
    Dans le cours de sa vie familiale, il a eu plus que son lot de difficultés, liées à la maladie de sa première épouse, et de sa fille. Il y a fait face avec courage.
    C'est à Technip qu'il a fait la connaissance de sa seconde épouse, Maryvonne, en toute discrétion.
    Ils partageaient leur existence heureuse entre son appartement parisien, et leur villa de Royan, le pays charentais de ses origines."       Jean-Jacques LACHETEAU

    Jacques marsaudon party au guest house chittagong rc 1"C'est avec tristesse que je viens d'apprendre le décès de Jacques. J'avais fait sa connaissance, lors du "Revamping" de la raffinerie de Chittagong en 1991/93, dont il était le Directeur du projet.
    Par la suite, on s'était croisés au Novotel d'Abu-Dhabi en 1995 et déjeunés ensemble en attendant notre avion.
    Lorsque je me rendais au siège, ma première visite était pour lui, et on se remémorait le temps passé.
    On retiendra de lui, un homme de cœur et de grandes qualités.
    J'adresse mes condoléances attristées à Maryvonne son épouse et à toute sa famille."      Roland VOLTO

    Photo de Roland Volto (au premier plan  Renée Volto...Jacques.Marsaudon...Jean-Jacques Lacheteau...et Blanvillain Gérard  de dos). La photo avait été prise au Club house de Chittagong -Kulshi,le soir après le travail.

    "Le décès de Jaques Marsaudon m’a profondément boulversé et m’a plongé dans les souvenirs lointains, mais bien gravés.
    1979 - Moscou est la veille des ses Jeux Olympiques de 1980, tout le monde ne parle que de ça… Mais nous, Technipiens n’avions qu’un seul objectif - gagner le contrat de Gaslift! Notre équipe est solide: la compétence technique de Jacques Marsaudon, l’art de persuasion d’Etienne Gory et mon enthousiasme de jeune traductrice-interprète. Un jour notre trio a eu l’honneur et le privilège d’être reçu très solennellement dans une immense salle de réunion de la Centrale d’achat Machinoimport (le Grand bâtiment Stalinien que Machino partageait avec le Ministère des Affaires étrangères d’URSS à la place Smolenskaïa).
    Le Directeur de Machino, énorme gaillard en version humaine de l’ours de Sibérie, dont le nom traduit en français signifie (par l’ironie du sort) “Moustique” tentait de nous décourager :“Vous, les Français, vous ne comprenez même pas quelles sont les conditions de vie dans cette région de la Toundra - l’hiver à -40 dure 10 mois sur 12, et le reste - c’est l’été avec des moustiques d’un mètre… pour être plus spectaculaire il a montré la longueur de son bras!". Avec son humour légendaire Jacques a répondu que les français adoraient les moustiques et l’hiver à -40 était leur saison préférée. Impossible - n’est pas français.
    Et Technip gagna le contrat de Gaslift!
    ***
    Jacques Marsaudon appartenait à la génération qui a fait la guerre d’Algérie, à cette époque le service militaire était obligatoire… une période douloureuse qu’il n’évoquait jamais, une étape dans sa vie qui l’a marquée d’un sceau de tristesse et d’humilité face au destin, il se considérait comme rescapé du pire, un chanceux…
    ***
    Le jour de ses 50 ans est arrivé pendant notre mission à Moscou et dans le tourbillon des négociations Jacques l’a complètement oublié… mais pas ses collègues. À l’époque il n’y avait aucun  choix de fleurs (“Interflora” n’existait pas  en URSS…), mais pourtant, avec beaucoup d’imagination et de relations le chauffeur de notre bureau Technip Moscou a trouvé des fleurs - “Astres”.
    Que la fête commence! Gâteaux ronds (la tradition russe veux que le gâteau d’Anniversaire soit toujours rond pour que la vie soit “rondement menée”) les bougies, le Champagne Soviétique, tous les ingrédients d’une fête-surprise… Au moment de recevoir le bouquet Jacques s’exclama avec tout son humour: Chrysanthèmes! Deja! Je n’ai que 50 ans!.
    “Astres” en Russie n’ont pas du tout la même symbolique que les “Chrysanthèmes” en France.
    Jacques était infiniment touché par notre attention et nous - par son humour toujours présent vis à vis de tout le monde et surtout de lui-même…
    ***
    Toutes mes condoléances à ses enfants et à Maryvonne qui l’a rendu heureux, épanoui, rassuré. Quelle belle histoire d’amour et de bonheur pour la deuxième partie de sa vie!.
    Paix à son âme!"          Nadia RIQUARTO, Traductrice-interprète.

  • Bernard KERLO est décédé le 19 mars 2023.  Bernard KERLO a été Directeur Commercial à CLE.
    "J’ai une bien triste nouvelle à vous annoncer : celle de la mort de Bernard KERLO.

    Il luttait contre un mélanome depuis des mois. Les médecins ont tout tenté : immunothérapie, chimiothérapie, radiothérapie. Il a tout supporté avec la bonne humeur ; le courage, le dynamisme et la discrétion que nous lui connaissions.
    Il est entré en soins palliatifs, il y a deux semaines, toujours détendu, lucide, serein, parfaitement conscient.
    Je l’ai vu deux fois à la clinique Jeanne Garnier et nous avons bavardé comme si nous étions au bistrot.Et jeudi, le collège des médecins l’a mis en sédation profonde, et il est mort dans la nuit de samedi à dimanche (19 mars).
    L’enterrement aura lieu samedi, en Bretagne, et il a expressément demandé qu’il n’y ait que sa famille, au sens le plus intime.
    Il n’y aura pas d’annonce dans les journaux, ni de faire-part.
    J’essaye donc de joindre ceux dont j’ai les adresses électroniques (certaines sont probablement périmées), et je vous demande d’informer ceux que j’aurais oubliés. Je vous en remercie d’avance.
    Je suis sûr que nous éprouvons tous la même peine.
    Amicalement.
    P-S : si vous désirez témoigner votre sympathie à Madame Kerlo, faites-le par écrit, et ne l’appelez pas au téléphone.
    Bernard habitait 18 rue Greffuhle 92300 Levallois-Perret "       François MAYER    le 22 mars 2023

  • Paul POUVREAU est décédé le 7 février 2023 à Suresnes. La famille a proposé de se retrouver le lundi 20 février à la maison funéraire de Plaisir (18 bis rue de la Paul pouvreaurépublique) entre 9h30 et 10h30. Un dernier hommage lui a été rendu à 11h30 au crématorium des Mureaux (52 rue de la nouvelle France) suivi d'un moment d'échange et de partage autour d'une collation à 12h. Paul pouvreau faire part decesPaul pouvreau faire part deces (939.34 Ko)

    Après des études à l'ENP Livet de Nantes, promotion 53/58 et l'ENSPM, Paul avait fait toute sa carrière à Technip en débutant par le Génie Civil,puis la Construction et ensuite les Marchés. Il était adhérent à notre association et participait à nos réunions il n'y a pas si longtemps.


     
  • Jacques verdier 1 rcJacques VERDIER, qui a fait toute sa carrière à Total et avait été nommé en mai 1996 DG / COO de Technip puis PDG de TPG, est décédé le 23 janvier 2023  à l'âge de 85 ans.

    Ingénieur Arts & Métiers (promotion Angers 1956), ses funérailles se sont tenus en l'église Saint Pierre du gros caillou de Paris (75007) le 26 janvier 2023.

    "J’ai eu l’honneur et le privilège de travailler  en tant qu’Assistante, pendant 9 ans avec Jacques VERDIER (6 ans chez Total et 3 ans chez Technip).C’est avec une grande émotion et une profonde tristesse que j’ai appris sa disparition en janvier dernier.
    Après plus de 30 ans chez TOTAL, alors que Jacques VERDIER, 58 ans, était à la tête de la Direction Développement Production de TOTAL, et alors qu’il pouvait espérer couler des jours heureux chez TOTAL, en attendant tranquillement la retraite, il n’en fit rien. Jacques VERDIER était de ceux qui aiment les défis et c’était bien mal le connaître que de penser qu’il terminerait sa carrière sur les sentiers battus de la facilité.
    Jacques verdier 2 rcEn 1996 et jusqu’en 1999, un nouveau et double challenge l’attendait chez TECHNIP où lui avaient été proposés simultanément le poste de Chief Operating Officer chez Technip et celui de Chief Executive Officer chez Technip Géoproduction.
    C’est parce que j’appréciais sa rigueur, son professionnalisme doublé d’une parfaite intégrité et d’une profonde humanité que j’ai accepté de suivre Jacques VERDIER chez TECHNIP. En effet,  qui oserait quitter un poste  « bien ancré » chez un pétrolier pour tenter une aventure incertaine chez un para-pétrolier sans cesse soumis « à la marée montante et descendante »  des contrats ? Jacques verdier 3
    Jacques VERDIER savait reconnaître le mérite de ses collaborateurs, quel que soit leur niveau. Il savait détecter les jeunes talents, les encourager pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes, tant dans le domaine opérationnel où la sécurité était l’une de ses priorités que sur le plan humain. Il aimait à répéter « quoique vous fassiez, tâchez d’être le meilleur, visez toujours l’excellence ». Il avait hérité de sa passion pour le rugby l’esprit d’équipe et il savait très bien transmettre le message qu’on gagne à apprendre les uns des autres et qu’un projet ne peut être mené à bien que par une équipe profondément soudée.
    Au cours des 9 années travaillées à ses côtés, j’ai apprécié son exigence et la confiance qu’il savait accorder. Il avait une très grande maîtrise de lui-même et des dossiers qu’il traitait. Il savait déléguer, toujours intègre et positif, il ne communiquait jamais de stress à ses équipes, ce qui leur permettait de travailler dans un climat de confiance et de sérénité.
    Je garderai de lui le meilleur souvenir. A sa famille qui tenait une place très importante dans sa vie, j’adresse notamment à son épouse Michele, à ses enfants Laurent et Thibaut et à ses petits-enfants, mes pensées les plus réconfortantes et amicales en leur assurant que leur époux, père et grand- père appartient à cette catégorie de personnes qui ont su donner l’exemple et qu’il est impossible d’oublier."        Jany GOTTRAUX


    "Jacques VERDIER était physiquement grand et fort, moralement droit, amical, bienveillant, positif et compétent.
    Il a réalisé chez TOTAL de grands projets(plusieurs milliards de dollars) internationaux, compliqués, dans des pays difficiles et toujours avec succès, sans s’en vanter, en dirigeant des équipes multinationales, multilingues et multicultures.
    Il avait toujours la confiance de ses équipes, il savait s’en occuper et se souvenir de l’action de chacun.
    A TECHNIP, son passage trop bref ne lui a pas permis de montrer tous ses talents, mais son apport a été remarqué et a fait réfléchir ceux qui ont pris sa suite. "
                                                                                                                               Pierre VAILLAUD, PDG de TECHNIP de 1992 à 1999

  • JJean louis gerardean-Louis GERARD décédé le 23 janvier 2023 dans sa 96ème année. La cérémonie s'est déroulée le jeudi 26 janvier, à compter de 9 heures15, au Crématorium de TONNEINS (47), "sans fleurs ni couronnes".

    Ancien directeur de projet, il fut parmi les personnalités qui ont marqué les débuts de Technip. Jean-Louis Gérard avait le matricule No 56, les 49 premiers étant des membres de l'IFP mutés à Technip.

    Il fut également l'un des fondateurs de notre association en 1983 et en fut le premier président de l'ARTP (voir TU01 dans Les TU de 1983 à 1987 ). Il était resté très actif au sein de l'association, en particulier avec ses "chroniques du chaos ambiant", toujours un peu piquantes et signées Corindon. Sa dernière chronique date de décembre 2020 dans le TU114 que vous trouverez ci-jointe. Tu114 chronique du chaos ambiantTu114 chronique du chaos ambiant (244.17 Ko)

Ils nous ont quittés en 2022

Nous avons été informés des décès de:

  • Marcel lepetitMarcel LEPETIT est décédé le 20 décembre 2022. Il est décédé suite à la maladie de parkinson dont il était atteint depuis plusieurs années.
    Les obsèques ont eu lieu le 24 décembre à l'église de Bompas (66 430) où il résidait.
    Marcel était adhérent à l'association ARTP.




     
  • "C’est dans la dernière revue des anciens élèves Arts et Métiers que j’ai appris le décès de Jean PARADEISE à Boulogne Billancourt à l'age de 80 ans, en date du 15 Décembre 2022.

    Jean Paradeise était adhérent de l’Association et j’avais pu encore le rencontrer à l’occasion de réunions organisées à la Défense par ARTP ces dernières années.
    J’avais connu Jean dés 1976 lors de mon entrée dans la compagnie dans une section « Industries » issue de l’absorption de COCEI par TP. Il était alors spécialisé dans les projets de l’industrie du verre."   Francis DUROT

    Jean paradeise"Ancien des Arts et Métiers a débuté sa carrière a COCEI puis a TP comme ingénieur de projet puis comme spécialiste industrie verrière.
    Je garde de lui un collègue convivial et aimant une certaine qualité de vie.
    En retraite il partageait son temps entre le Jura et la Bretagne.
    Je présente mes condoléances à sa famille."    Jean GRISARD

    "Je me dois de traduire la première phrase de l'épitaphe qui est en langage traditionnel gadz'Arts :
    Jean Paradeise, dit Yann, num's 10 ,intègre le  Tabagn's en 1961 : chaque Gadz'arts a un surnom /pseudonyme et Jean Paradeise avait choisi Yann num's 10 signifie qu'il était entré 10 ème de sa promo sur environ 100 élèves
    intègre le Tabagn's en 1961 : est entré à l'école en 1961
    Voila pour les éclaircissements gadz'ariques "     Daniel

  • Natalia DIAITH est décédée à la suite d’une très longue maladie qu’elle a affrontée avec beaucoup de courage. Ses obsèques ont eu lieu le vendredi 18 novembre à Natacha diaith14h30 en l’église Saint Vincent de Paul , 96 boulevard Jean Jaurès à Clichy (92) et l’inhumation au cimetière de Levallois-Perret (92), 101 rue Baudin.
    Ancienne traductrice de Russe à Technip, elle avait rejoint le bureau de l’ARTP pour renforcer le secrétariat. Nous regretterons sa gentillesse et son attention, le 3 novembre elle nous adressait encore un message d’amitié.

    "Je vous prie d'adresser mes sincères condoléances à son fils et à son petit-fils  et je m'associe aux anciens collègues qui l'on connu tant en activité qu'à l'ARTP ces dernières années.
    Je la savais malade depuis des lustres et la dernière fois que je l'ai vue, huit ans déjà, elle m'avait semblé (déjà) très fatiguée.
    Qu'elle repose en paix et rejoigne sa fille qui est partie prématurément."      Michel GUERET, ancien des Approvisionnements

    "Je présente mes plus sincères condoléances à sa famille et amis.
    J'ai surtout mieux connu Natalia au bureau de l'ARTP. Je l'appelais amicalement Natacha. Elle n'a pas été épargnée par la vie et a toujours fait preuve d'un énorme courage et de beaucoup de résilience face aux épreuves vécues. Depuis son absence du bureau ARTP, à cause de cette maladie, nous échangions surtout par SMS, et jamais Natacha ne se plaignait de son journalier rendu très difficile par des traitements rudes et un "règime alimentaire" éprouvant. Sa disponibilté et sa gentillesse étaient toujours au rendez-vous. Beaucoup de pensées pour elle."        Jean-Marie TERNISIEN

    "C’est avec beaucoup de tristesse que j’appris la disparition de Natacha. Lors de mon dernier entretien téléphonique avec elle pour avoir de ses nouvelles, elle était très pessimiste et m’a dit qu’elle n’était pas très en forme et avait beaucoup maigrie, qu’elle ne pouvait plus s’alimenter. Le traitement de chimio par cachet l’a beaucoup fatiguée et que l’on devait lui changer le traitement puisque celui-ci ne donnait pas les résultats escompter.
    Hélas, suite à un contretemps je n’ai pu aller la voir chez elle.
    J’adresse mes sincères condoléances à son fils et toute sa famille."      Huguette LIVERNAULT

    " Natacha nous a quitté… Elle n’avait que 72 ans, ce qui est considéré comme une jeune retraitée.
    Nous nous sommes connues en 1976 encore à Rueil-Malmaison, sur le contrat d’Orenbourg 3… C’était une autre époque, autre siècle, autre millénaire, il y avait aussi une autre forme de relations humaines, justement plus humaine… Natacha est entrée à Technip comme dactylo français-russe et progressivement à force de son travail et sa grande envie d’avancer, elle est devenue secrétaire de projet trilingue en ajoutant l’anglais à son CV.
    La vie de Natacha n’a pas été facile, mais elle était toujours une battante, en essayant de surmonter les obstacles avec beaucoup de courage et d’optimisme.
    Mais après le décès de sa fille à l’âge de 45 ans elle n’a pas pu supporter cette perte…
    Natacha elle-même a lutté jusqu’au bout contre cette même maladie qui l’a épuisée… Paix à son âme ! "  Nadia RIQUARTO

     
  • Henri BUSSERY est décédé le lundi 3 octobre 2022 à l'hôpital de Nice.Ses obsèques ont eu lieu vendredi 7 octobre à la cathédrale de Vence.

    Que ceux qui l'ont connu nous adressent leur hommage que nous publierons dans notre prochain bulletin de liaison ainsi que sur le présent site internet de notre association. Vous pouvez également témoigner vos condoléances et amitiés à la famille d’Henri, son fils Pascal nous a transmis son adresse de courrier électronique, pour que vous puissiez vous exprimer : pascal.bussery@orange.fr

  • Bernard toiron 1Danièle, Vincent et Pascal TOIRON nous ont informé du décès de Bernard TOIRON le 19 septembre 2022.

    La famille nous a transmis l'interview ci-joint de Bernard  Bernard toiron interviewBernard toiron interview (131.87 Ko)

    "C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Bernard, figure incontournable de la construction et membre de l'association.
    Nous publierons dans notre prochain bulletin de liaison (TU120 à paraitre en décembre 2022) ainsi que sur le présent site internet de notre association les hommages que nous recevrons.
    A son épouse Danièle, à ses enfants Vincent et Pascal, à sa famille et ses amis, j'adresse, au nom du bureau de l'ARTP, mes sincères condoléances et toute notre sympathie.
    Bien à vous. "    Daniel BAILLY

  • Swadesh Paul AHUJA est décédé le 9 septembre 22 à St Cloud à l’âge de 87 ans suite à un an de maladie.Swadesh ahuja b
    Après une carrière en Inde, il fut un Directeur de Projet à Technip très apprécié.
    Il était adhérent à notre association.

    "C’est durant l’été 1969 dans les locaux de Technip à Rueil-Mailmaison que j’ai connu Swadesh Paul Ahuja. Il était là comme résident client pour le contrat de la raffinerie d’Haldia en Inde. Et moi, stagiaire en 2ème année d’ingénieur, je travaillais avec Jean-Claude Marion le Directeur du Projet. Le Dr Ahuja, qui était sorti de l’ENSPM en 1962, avait retrouvé Rueil-Malmaison.
    Il a rejoint ensuite Technip où il a œuvré au projet. C’était le spécialiste des contrats Mobil. Mais il a été Directeur de projet pour bien d’autres clients.
    J’ai travaillé avec lui sur le contrat ROSS pour Petromin en Arabie Saoudite. Un contrat en joint-venture avec Esia (un GIE entre Technip et SGN) et avec Elf (actionnaire de Technip) en tant que sous-traitant. Il s’agissait de l’informatisation des 3 raffineries domestiques du Royaume. Un contrat de services informatiques, une nouveauté pour Technip, que Paul, c’est ainsi qu’on le prénommait, sut mener à bien. J’ai passé 2 ans en Arabie comme Directeur résident avec de fréquentes visites de Paul pour épauler l’équipe sur place. Et il m’a remplacé sur site pour finir les
    réceptions des programmes. Un contrat pas facile, mais en existe-t-il, où son origine indienne aurait dû classer parmi les TCN, entendez-par-là Third Country National, et donc le dévaloriser aux yeux du client saoudien. Son titre de Docteur, sa prestance et son intelligence surent surmonter ce qui aurait pu être un handicap. Et en fait ce fut un avantage car mon homologue, le Dr Ramaswamy, était de nationalité indienne.
    Paul était d’une intelligence vive sous un calme olympien. Il comprenait vite mais parfois une approche orientale des conduites à tenir pouvait dérouter."      Jean-François SOURBIER

    "Je suis peiné d'apprendre le décès de Swadesh Ahuja. J’ai travaillé avec lui en tant que directeur de projet sur plusieurs propositions et un bout de projet. C’était quelqu’un de remarquable, qui avait une vision globale et stratégique sur les sujets. Il n’y avait pas besoin de lui expliquer dans les détails pour qu’il comprenne. Il déléguait et faisait confiance. Il avait également une haute idée de sa position ce qui bloquait certaines personnes, bien qu’il fût très courtois. "    Philippe ROBIN

    "Triste nouvelle. Encore une figure de Technip qui a disparu. Ayant travaillé avec lui à Londres dans le cadre du premier projet LNG de Bonny, j'en garde un très bon souvenir.  En effet il faisait confiance à ses collaborateurs et leur donnait une réelle autonomie de décision une fois que la stratégie était présentée, expliquée et finalement acceptée. Son rôle de Deputy Project Director au sein de la JV TSKJ était loin d’être simple mais son sens de la diplomatie et son focus sur l'essentiel ont permis d'éviter les crises internes et d'apaiser les rivalités, voire de résoudre les conflits.
    C’est vrai qu’il avait une haute idée de sa position et appréciait qu’on lui donne son titre de Docteur S Ahuja en réunion officielle. "   Jean-Michel GAY

    "J’ai connu Swadesh presque dès mon arrivée à Technip.
    Professionnel très dévoué et  sincère, il était très enthousiaste, très pro actif. Cela faisait de lui un professionnel accompli de management de projet.
    Il était en outre dévoué à sa famille à laquelle il donnait le meilleur car il aimait toutes les petites choses que la vie nous offre. Il partageait aussi une passion pour le golf dans tous les lieux où il se trouvait et qui le rendait joyeux.
    Avec le temps nous devinrent des amis très proches et partagions des soirées où nous échangions des points de vue et des confidences personnelles.
    Malgré sa maladie irréversible, il garda la volonté de se battre et resta optimiste de manière pragmatique jusqu’à l’issue finale, trait de caractère qu’il montra tout au long de sa vie.
    Je souhaite à son âme une douce mutation pour son prochain voyage."               PK SINGH

  • Michel BAEZA est décédé le 29 aout 2022 à Epône (78) à l'âge de 74 ans. Ancien du service des ASP (Appareil Sous Pression).

    Michel baeza"Beaucoup se souviendront de Michel Baeza, l’ «homme au chapeau», puisqu’il portait volontiers son feutre vert de chasseur à l’intérieur des bureaux et à la cantine ….
    Michel nous a quitté le 29 aout  
    2022 à Epône (78) à l’âge de 74 ans. Originaire de la région de Montauban, il avait rejoint Technip en aout 1980 au service ASP où il restera jusqu’à son départ en retraite en mars 2009, soit après 28 années.
    Vrai technicien formé à la planche à dessin, Michel a eu un peu de mal à passer le cap de la digitalisation. On se rappelle d’une altercation avec sa souris d’ordinateur ….
    Personnage haut en couleurs, il avait toujours des anecdotes à raconter, souvent le mettant en scène dans des situations aussi cocasses qu’improbables. Grand bricoleur, il s’est occupé pendant de nombreuses années de la section Bricolage du CE. D’un abord facile et jovial, il dispensait gentillesse et bienveillance et donnait le sentiment que quelques soient les circonstances, vous pouvez compter sur lui et que sa porte vous serait toujours ouverte. C’est assurément ce dont nous garderons en mémoire."    Etienne SO
    UTIF

    "C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Michel. Nos pensées vont à sa famille.
    J'ai rencontré Michel au service Appareils sous Pression où il était à l'époque dessinateur projeteur. Nous avons travaillé ensemble sur des projets comme Donges, Grandpuit, et Al Jubail. Je garde le souvenir d'un collègue compétent et disponible.
    Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et ses proches. "      Daniel GELAS


    "J'ai appris le décès de Michel. Je le savais malade et nous communiquions par téléphone. Puis, plus rien, et il refusait les visites. Dommage !
    Michel travaillait au service ASP. Il aimait la chasse, la pêche. Ce fut un camarade à la section Bricolage du CE de TP.
    Au revoir Michel.
    Sincères condoléances à sa fille, son fils et à sa famille."      Joseph CAER

  • Bernard GUITTON, ancien du Génie Civil, est décédé le 13 aout 2022.
     

    "Avec l'ARTP, j'ai appris la triste nouvelle concernant le décès de notre ami Bernard GUITTON. Il s'en est allé le 13 août 2022 à l'âge de 83 ans.
    Il était très apprécié de ses collègues du Département Génie Civil. Bernard était principalement axé, professionnellement, sur le design Bâtiments. C'était un plaisir de travailler avec ce très sympathique Pyrénéen qui adorait louer sa région tout en grillant une cigarette.
    Pour sa retraite Bernard avait regagné Biarritz et sa contrée favorite.
    Nos pensées vont à son épouse Marie, à ses fils et belles-filles et à ses petits enfants."     Jean-Marie TERNISIEN

  • Georges DUMAS est décédé à 74 ans paisiblement à son domicile des suites d’une longue maladie. Il avait dirigé l’offshore de TechnipGeoproduction Kuala Lumpur jusqu’en 2005 Georges dumaspuis le bureau de Djakarta en 2006 lorsqu’il dut rentrer en France pour soigner sa maladie.
    Ses obsèques ont été célébrées le mardi 30 août à 15:00 h en l’église de St Genis Laval (69230).

    "Chers amis,
    J'ai le grand regret de vous faire part  de la triste nouvelle du décès de notre ami Georges Dumas dont j'ai été informé par son épouse Dominique. Même si Georges avait dû cesser son activité professionnelle pour raison de santé à leur retour de Malaisie en 2006, son souvenir était resté très vif parmi ses collègues . Car on le retrouvait, travailleur  infatigable, sur pratiquement tous les projets qui ont participé, en si peu d'années, à créer la réputation de Technip d'abord, puis de TPG dans le domaine, entièrement nouveau pour nous, des projets offshore. On peut citer, entre autres Petroland aux Pays Bas, Zakum à Abu Dhabi, avec une mention particulière pour une première mondiale: le relevage simultané  des plateformes du champ d'Ekofisk pour Phillips Petroleum, en mer du Nord, et certainement d'autres affectations qui m'échappent...Puis Georges est parti en Malaisie, à Kuala-Lumpur avec sa famille en 1989 pour participer au démarrage de TPGM créée à l'initiative de Bernard Di Tullio et de Georges Kramer avec le remarquable succès que l'on sait pendant 16 ans...!
    Mais tout cela ne serait rien sans les qualités humaines dont Georges faisait preuve à toute occasion parmi lesquelles je retiendrais avant tout sa bienveillance, son extrême tolérance, la manière d'accepter les autres comme ils sont et de les respecter, une qualité dont bien d'autres découlent tout naturellement...
    Enfin je dois aborder les deux questions restées sans réponse pendant toutes ces années : Premièrement, comment, avec une vie aussi pleine, pouvait-on encore réussir à jouer au bridge à haut niveau? Je n'en sais rien, mais je ne joue pas, c'est normal ! Deuxièmement, comment, avec une vie aussi pleine, pouvait-on jouer au golf à ce niveau ? là, j'y joue, je crois m'y connaître un peu,  mais je ne comprends pas plus !
    En ces circonstances pénibles, je voudrais me faire le porte-parole de tous les amis de Georges pour assurer Dominique, son épouse, ses deux filles Charlotte et Julie et toute sa famille que toutes nos pensées vont vers elles."         Jacques LE GOFF

    "Merci à Jacques de nous avoir fait part de cette nouvelle. Bien sur nous sommes très tristes, Georges était une personne assez exceptionnelle, comme l'a rappelé Jacques, on peut ajouter par son humilité; mais on doit penser aux souffrances qu'il a enduré aussi, sans se plaindre ni en parler, et donc à un délivrance.
    On s'était croisé un matin à la descente d'un train à la défense, il ne travaillait plus , marchait avec peine, et m'avait juste répondu "je vais chez le médecin", avec cette façon unique qu'il avait d'articuler ses phrases, indépendamment de sa maladie; j'ai toujours admiré son courage, son acceptation du mal qu'il savait inguérissable.
    Merci de transmettre mes condoléances à sa famille.
    Amitiés
    PS: pour ta question sur le golf Jacques: on était à KL, et pour aller déjeuner on traversait une rue en 2 temps. Sur le trottoir du milieu, alors qu'on attendait au feu, Georges se penchait (tenant un club  virtuel) et faisait un mouvement comme un "putting", et ceci chaque fois. Un exemple à méditer?"                 Denis TURNER

    "Oui c’est une triste nouvelle en cette fin d’été.
    J’ai toujours eu plaisir à rencontrer Georges à Paris et à Kuala-Lumpur, et à préparer avec lui nombre de propositions. C’était un travailleur acharné, très compétent, mais aussi un excellent golfeur et un bridgeur de haut niveau (classé « Première série Trèfle » …) !
    Toutes mes condoléances à sa famille."                 Louis PLOYART

    "Je suis resté bien discret ces derniers temps mais là il me faut sortir de mon confinement béarnais.Superbes éloges funèbres ,Jacques, qui résument bien qui était Georges.
    Mais peut être tu ne le sais pas mais Georges a été aussi footballeur :arrière central à Centrale !
    Par la suite  il fut plutôt avant central dans tous les projets auxquels il a participé.
    Si l’on veut définir quelqu’un de brillant sans aucun doute il était de ceux- là.
    Je présente mes très sincères condoléances à son épouse Dominique (née Rouvillois :ce nom rappellera quelques  souvenirs à certains anciens de Tp),ainsi qu’à ses filles Charlotte et Julie et à sa famille."             Jean-Claude GEAY

    "Bien triste nouvelle. Tout est dit dans ton message, Jacques, et dans vos messages.
    Extrême gentillesse, calme et redoutable efficacité. C’est le souvenir que j’ai de Georges.
    Toutes mes condoléances à son épouse, ses enfants et à sa famille "            Yves PIHIN

    "Bien triste nouvelle, j’avais surtout connu Georges, ce gros travailleur, calme et compétent, à Kuala ou il savait redressé bien des situations.
    Pensées pour sa famille. "                  Jean-Hubert SIGRIST

    "Bien triste nouvelle.
    Très GRANDE Compétence, Toujours disponible, Gentillesse, tout ce qu'il faisait il le faisait à fond, une personne qu'il était agréable de rencontrer en toute occasion..  je me pose une question supplémentaire à celles de Jacques mais comment arrivait t'il à faire et avec quel talent toutes ces activités qu'il touchait..
    RIP Georges "      Jean-Luc BOISSET

    "Georges a été un pionnier de l'offshore, j'ai participé avec lui au développement de Petroland comme nombreux d'entre-nous.
    Calme et compétence voilà ce que je retiens de Georges.
    Mes sincères condoléances à sa famille. "             Bernardine LORNE

    "Très triste nouvelle. Merci à Jacques d'avoir si bien résumé le parcours et les qualités d'une personnalité de TPG et TPGM, et surtout d'un ami.
    Nos condoléances et nos pensées vont à sa famille. "                Daniel VIGNAUD

    "Merci Jacques pour ton chaleureux et amical témoignage. J'ai travaillé sur plusieurs propositions avec Georges. Quel calme olympien pendant les moments de stress.  Je garde en mémoire sa grande bienveillance.
    Mes pensées à son épouse et ses enfants."     Steve WOYNAR

    "Jacques, Merci pour ce bel hommage rendu à Georges. J'ai pu apprécier toutes ses qualités en travaillant chez Total sur la proposition et le début du contrat HIDRA ARA en 1987/1988.
    Sincères condoléances à ses proches. "                  Pascaline DUBOIS

    "Bien triste nouvelle, je l’appréciais beaucoup."                   Pierre-Armand THOMAS

    "Tu as tout dit Jacques, Georges était apprécié de tous ... "         Michel DOUCET

  • Dominique LESUR décédé à l'âge de 88 ans. La messe d’obsèques a eu lieu le jeudi 18 aout à 10 h en l’église Saint Jeanne d’Arc à Versailles, suivie de l'inhumation Dominique lesur 3 rcau cimetière Notre-Dame.
    Dominqiue Lesure fut un Directeur Commercial reconnu et apprécié qui contribua à l'essor du groupe Technip. Il était membre de l'association des retraités de Technip et participait à nos réunions.

    "C'est avec tristesse que j'apprends le décès de Dominique Lesur avec qui j'ai travaillé quelques années à Rueil et la Défense. Je garde de bons souvenirs de cette époque. Toutes mes condoléances à sa famille. "       Jacqueline QUENEUDEC-HERAUD

    "J’apprends avec tristesse le décès de Dominique Lesur. Travaillant au « commercial » chez ENSA, j’ai eu l’occasion de travailler avec Dominique, notamment sur le projet de raffinerie de Chittagong (Bengladesh) et j’avais apprécié ses compétences et son esprit d’équipe.
    Je présente mes condoléances à sa famille et à ses amis."      Pierre COUROUCE

    Dominique lesur 2 rc"J’apprends avec grande tristesse le décès de Dominique Lesur. Merci pour cette information que j'ai enregistrée avec une profonde émotion qui nous conduit ,comme chaque fois ,à un retour sur le passé.
    Je vous remercie  de bien vouloir m'associer aux condoléances à toute sa famille.Merci au bureau. Cordialement"    Raymond GARNAUD


    "Toute la carrière de Dominique Lesur se sera déroulée chez Technip. Il y sera rentré lorsque la société était encore un jeune enfant qui se cherchait, dont l’avenir pouvait paraître prometteur, quoique incertain. Il partit à la retraite lorsque la société était un des grands de l’ingénierie mondiale. Il a donc vécu et été un des acteurs et une figure de ce développement impressionnant, de cette diversification géographique et technique.
    Dominique a été un responsable commercial à divers échelons, en charge des pays autres que la France et l’Europe, épaulé par une équipe de collaborateurs, puis responsable de l’ensemble de l’activité des ventes, comme directeur à la direction générale (ddg).
    Dans les années 80 il a rejoint les finances pour s’occuper de la coordination et la rédaction d’accords spécifiques. Il a exercé ces fonctions délicates jusqu’à son départ.
    Dans ses diverses fonctions, son sérieux et sa rigueur étaient appréciés de ses interlocuteurs très variés et nombreux.
    C’était une personne ouverte, accueillante et chaleureuse, gaie et optimiste, proche de ses collaborateurs.
    Dominique Lesur a toute sa vie fait preuve d’un grand courage et d’un dévouement sans faille au service de Technip."     Cees de HEER, Jean DESEILLIGNY.


    Dominique lesur 1 rc"Chargé du développement et de l’implantation d’un service commercial international à l’exception de la zone France Europe dirigée par Georges Labrize, il a embauché une équipe de collaborateurs de formations diverses qui, par la suite, ont été appelés à occuper des fonctions importantes  dans  la Société au gré de ses transformations. Exigeant  vis-à-vis des membres  de son équipe,  il voulait que chacun soit  capable de se remettre en question tous les jours, règle qui, disait-il, s’appliquait également à lui-même .Cette exigence l’amenait, en  contrepartie et en tant qu’homme, à défendre l’un ou l’autre, dans un souci de protection, parfois à son propre détriment.
    Excellent négociateur, il maitrisait parfaitement l’importance du facteur temps dans les réunions de finalisation de contrats avec les clients en s’étendant le plus longtemps possible sur les questions faciles et en maniant la diversion en tant que de possible sur les questions plus épineuses.
    Fidèle collaborateur de la Société où il est resté jusqu’à sa retraite  Dominique s’est toujours vu confier par la Direction Générale des missions difficiles et de confiance, souvent délicates, qu’il a mené à bien avec compétence, loyauté et abnégation."      Bruno de LAMBILLY

  • Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de Myriam RODRIGUE, épouse de notre Ami Henri René RODRIGUE.
    Les Funérailles ont eu lieu le Jeudi 4 Aout 2022 à l’Eglise de Pierre Bénite à 9 Heures 30.

  • Nous avons appris avec retard le décès de Joël DOMMEE le 4 mai 2019 à Saint Nazaire à l'âge de 76 ans. Il s'était retiré à Pornichet.
    Joel avait détaché pour la construction sur plusieurs chantiers en France et à l’étranger en tant que magasinier. Il avait été l'un des" Responsable Matériel "du Département Construction.

  • La mairie de Marseillan nous a confirmé le décès d'Yves MARCON le 21 septembre 2021 à l'âge de 83 ans. Spécialiste-expert en peinture et calorifuge de la section Matériel au service Tuyauterie à Paris, il fut une référence incontestée à Technip et chez nos Clients dans ses domaines. Il était adhérent à l'ARTP.

    "J'ai appris qu' Yves MARCON nous avait quitté en septembre 2021. Ayant régulièrement des contacts avec Yvon et après un long silence de sa part, j'avais manifesté mon inquiétude à son sujet voilà quelque temps auprès de l'ARTP et de quelques amis communs, sans résultat.
    Yvon était un ami, nous nous étions rencontrés sur différents chantiers , à Skikda en Algérie, à Sinès au Portugal, à Umm Said au Qatar entre autres.
    Outre ses qualités professionnelles dans le domaine de la peinture, du calorifuge et de l'ignifugeage, Yvon était quelqu'un d'attachant, un peu aventurier, un peu chercheur, un grand observateur de la nature, il voyait et trouvait toujours et en tout lieu,  quelque chose de particulier qui échappait aux autres personnes, un peu "inventeur" , un peu artiste aussi.
    Toujours de bonne humeur, il était un personnage à part, atypique, là où en Algérie nous venions de France en véhicule Peugeot (pour une question de revente sur place...) lui, était venu en " Citroën Méhari". Là où au Qatar la plupart d'entre nous avaient acheté des "belles américaines", Yvon, lui, avait choisi un petit 4x4 Suzuky pour sillonner le désert.
    Bref, j'aimais sa compagnie et la perte d'un ami comme lui me peine énormément !
    PS : je ne connais personne de ses proches , je savais qu'il avait un fils décédé dans sa quarantaine, seule fois où son habituel sourire avait disparu de son visage."   Daniel SEILLER

    "Décidément l'activité calo/peinture aura payé le prix fort avec le décès de Marcon qui survient après celui d'Alain Decanini parti très jeune il y a quelques temps déjà.
    C'est avec tristesse que j'apprends le décès d'Yves Marcon survenu à l'automne dernier. Spécialiste dans le domaine très particulier du calorifuge et de la peinture des équipements et des tuyauteries, Yves avait rejoint la "Section matériel" après son retour du chantier de Rostock, pour intégrer l'équipe et lui apporter un nouveau champ d'expertise. Avec un retour au bureau d'études toujours difficile pour un homme de terrain confondu aux questions pratiques des entreprises, il apporta toute son expérience dans la rédaction des appels d'offres et des règles particulières. Yves foisonnait d'idées pour décrocher de nouveaux contrats, il me vient à l'esprit son investissement pour décrocher la maîtrise d'oeuvre d'un projet de "revamping" de Beaubourg. Yves nous aura marqué de son empreinte, il était aussi expert auprès des tribunaux. Toutes mes pensées vont vers sa famille."   Jean-Pierre MALSAGNE

    "Je viens d’apprendre le décès de Yves Marcon avec tristesse. C’était un passionné, très proche de la nature et avide de connaissances. Je me souviens de cette rencontre avec un objet qui planait dans le ciel noir Iraquien 1981 (Camp de Zubair), apparence d’un Delta-Plane, il était 1 heure du matin. Assis devant notre « baraque » face a la piscine nous écoutions les fracas des combats de Khor Am Char, les Iraniens n’étaient pas loin de franchir le fleuve Chatt el Arab, qui séparait l’Irak de l’Iran. Pour revenir à notre « chose », l’ombre s’était reflétée dans l’eau de la piscine, nous étions les seuls témoins.
    Par la suite, selon nos rencontres, chantiers ou siège, Yves me rappelait  l’anecdote. Il est parti sans avoir su ce que nous avions observé…Je pense que l’on ne saura jamais ?"   Roland VOLTO

    "Je suis surpris et attristé d'apprendre le décès d'Yves Marcon.
    J'ai travaillé proche de lui les dernières années avant son départ à la retraite et nous aimions échanger sur les problèmes que nous rencontrions chacun dans notre spécialité. Yves était le spécialiste peinture de TP. Il avait reçu l'agrément d'expert auprès des tribunaux."      Philippe DOUILLET

  • Décès de Jean-Claude PERRUCHON survenu le dimanche 5 juin 2022. Il serait mort d'une embolie pulmonaire. Il ne voulait plus résister. J'ai fais ce que j'ai pu,mais il ne voulait rien savoir.Nous n avons pas encore la date de ses obseques. Nicole PERRUCHON
    Les obsèques ont eu lieu le vendredi 17 juin à 16h au crématorium de Saint Ouen l'Aumone (35 avenue de Verdun) dans le Val d'Oise.
    Il était membre de notre association.

  • Michel LE RIGOLEUR est décédé le 2 juin 2022 des suites d'une longue maladie. Il était membre de l'association ARTP.
    "C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris le décès de Michel Le Rigoleur l’été dernier.
    Michel travaillait dans le bureau à côté du mien lorsque j’ai démarré ma carrière chez Rhône Poulenc en 1985 à l’usine des Roches de Condrieu. Il travaillait déjà sur les procédés de production d’acide phosphorique qui l’ont accompagné tout le long de sa vie professionnelle.
    Lorsque Rhône Poulenc a vendu sa technologie à Krebs, Michel a suivi et est ainsi devenu Technipien à la suite des successifs rachats de Krebs par Speichim et de Speichim par Technip.
    Très attaché à la technique, Michel est devenu tout naturellement technologue, expert des procédés phosphoriques au sein de notre groupe.
    Lorsque 20 ans plus tard, j’ai moi-même rejoint Technip au sein de la division Industries, je l’ai donc retrouvé avec un grand plaisir.
    Peut-être était-ce dû à ses origines normandes mais Michel exprimait assez peu ses sentiments. Il était cependant très fidèle en amitié.
    Il m’a ainsi beaucoup aidé à mes débuts pour mieux comprendre le fonctionnement, pas toujours évident, de notre société.
    Je garderai le souvenir d’un très grand professionnel mais surtout d’une personne dotée d’un humour très fin (et souvent caustique) que j’appréciais beaucoup et doté d’une personnalité très attachante."        Alain FRANCOIS

  • Caroline LE GARDIEN nous a fait part du décès de son époux, Jean Luc LE GARDIEN, survenu le 14 mai 2022.
    Il avait travaillé de longues années chez Technipex et en tant que prestataire au Service Achats-Relance-Inspection.

  • Nous avons appris le décès de Georges PASTOR début mai à l'âge de 96 ans. Les obsèques ont lieu dans l'intimité.
    Georges Pastor a été une grande figure de Technip, il faisait référence en tant que Directeur de projets.

    "Georges pastor 2« J’ai eu une vie formidable » ! Voilà la phrase que papa, fauché en pleine vieillesse (« 95 ans, ça te fait 15 ans de bonus », comme je lui disais souvent), se plaisait à répéter ces dernières années en se repassant le film de son existence. De fait, on peut reconnaître qu’il a plutôt bien joué le coup : après une enfance heureuse, d’abord à Paris, puis à Aix, il découvre les joies du sport, de la camaraderie et de l’escalade aux côtés de son premier de cordée préféré, l’intrépide et bien aimé tonton Gérard, et des amis grimpeurs du groupe montagne. Ensemble, beaucoup de sommets atteints ou tutoyés, la Sainte-Victoire par une voie difficile, et bien d’autres dans les Alpes (la Meije, les Ecrins, les Drus, les Grandes Jorasses..).
    Après de trop courtes études au vu de ses capacités, ce fut la rencontre avec maman, en forme de coup de foudre, les enfants, puis la remontée vers la capitale, et une nouvelle ascension, professionnelle cette fois-ci, belle réussite pour un autodidacte : à lui les voyages dans les pays de l’or noir et des raffineries : l’URSS (Moscou, la Sibérie), le Nigéria, le Canada, l’Inde, le Pakistan : ce n’était pas des séjours d’agrément, sans doute, mais on traversait les Trente Glorieuses, l’époque où les entreprises ne comptaient pas leurs deniers (ça a bien changé), et il était alors naturel de descendre dans les plus grands hôtels, de découvrir les meilleures tables, de ramener des boîtes de caviar à la maison (il était abordable à l’époque, et encore plus en URSS). Il en a bien profité, il emmenait parfois maman dans ses déplacements (Venise, Monaco, Moscou, Saint-Pétersbourg) et ne nous a pas oubliés, nous ses 3 enfants.
    Il savait aussi s’organiser pour ne pas se surmener (on ne l’a jamais vu ramener du boulot à la maison le week-end), et se ménager des échappées vers le sport (le tennis - on y a joué ensemble, très souvent, il était bon tacticien -, le ski, les randonnées) et la photo, qui l’a intéressé dès l’adolescence, et pour laquelle il avait un certain talent (voire un talent certain).
    Puis, ce fut la grande période des trekkings : l’Himalaya, le Hoggar, le Kilimandjaro, la Cordillère des Andes, Ushuaia, et les voyages avec maman : le Mexique, l’Ouest Américain, le Maroc, la Norvège, la Suisse (Wengen, plusieurs étés). La retraite, qu’il a prise très tôt (à 58 ans), il ne pouvait pas la refuser, a été aussi pour lui l’occasion de continuer la photo, puis de remplacer le tennis par le golf.
    Ses collègues et amis louaient son dynamisme, son optimisme et sa sérénité : je suis persuadé que maman, en lui apportant équilibre et joie de vivre, a contribué à la réussite professionnelle de papa. Nous portions, je crois, un regard plus nuancé sur un père que nous percevions comme plutôt attentif et généreux certes, mais aussi peu porté sur les câlins que les encouragements, et dépourvu de douceur : je pense, avec le recul, qu’exprimer ses sentiments et ses émotions aurait été considéré par papa comme un aveu de faiblesse (ce en quoi il se trompait). Nous espérons qu’il aura su les exprimer en toute simplicité avec maman.
    Georges pastor 1rcPour autant, en société, il se montrait vif, enjoué, volontiers charmeur, et savait jouer de son côté baroudeur.
    Depuis 5 ans, sa vie était pourtant devenue progressivement beaucoup moins formidable : on dit parfois que vieillir c’est apprendre à perdre, apprendre à renoncer, mais apparemment il n’avait pas cette sagesse-là : il faut dire que la contemplation, la méditation, la lecture patiente, ou encore l’introspection, c’était pas son kif : avec mon père, il fallait que ça bouge, il fallait, pour chaque journée, comme il le disait « avoir un programme », sinon, pourquoi continuer ? Trop diminué physiquement et intellectuellement, il est parti sans regret.
    Nous retiendrons l’image d’un papa conquérant, né sous une bonne étoile, un papa qui se sera épanoui dans son boulot, et qui, par-dessus tout, aura vécu une belle, longue et exclusive histoire d’amour avec maman."             texte de Christian PASTOR lu aux obsèques de son père

    "Georges Pastor était fier d’avoir le numéro de badge Technip à UN chiffre!
    Il faisait partie des touts premiers Technipiens, ces Pionniers de l’engineering Français… Patriote de Technip et d’industrie Française il portait dans son cœur les grandes valeurs de l’esprit d’équipe, de confiance aussi bien de ses collègues, que de nos partenaires, fournisseurs, clients… Directeur de projets respecté de tous, alpiniste de haute montagne, globe-trotteur avide de cultures du monde, excellent diplomate, toujours élégant dans son comportement et sa tenue, profondément humain et bienveillant… c’est le souvenir que garderont les gens qui ont eu la chance de faire partie de son équipe… Georges Pastor appartenait à ce cercle restreint nommé - Grand Monsieur.
    Paix à son âme…
    Toutes nos condoléances vont à Lucienne, l’épouse de Georges Pastor… ils ont partagé plus de 70 ans de vie commune!"          Nadia RIQUARTO, Traductrice-interpréte sur les projets Aromatiques à Oufa - Omsk (ex-Urss).

    "Après des débuts dans l'aéronautique à Marignane, Georges Pastor a rejoint le bureau d'études de la SHELL à Berre. En 1957 il a été chargé d'organiser le stage des futurs élèves de la promotion 1958 de l'ENSPM. C'est à cette occasion que l'IFP l'a remarqué et lui a proposé de venir exercer ses talents à la division engineering de l'IFP, embryon de TECHNIP. C'est ainsi qu'il est arrivé à RUEIL et que j'ai fait sa connaissance.
    A cette époque l'IFP faisait les plans d'une unité pilote pour développer le procédé d'hydrodésulfuration des gasoils à partir de matériel acheté dans un chantier de démolition d'une unité pétrochimique. Je me souviens que Georges avait été un peu surpris par le genre d'activités de sa nouvelle société et la vétusté du matériel à utiliser. Par contre les petits jeunes que nous étions à l'époque faisions beaucoup appel à ses connaissances. C'était le seul ingénieur qui avait travaillé en raffinerie.
    A la création de TECHNIP il a été choisi pour être l'ingénieur de projet du premier contrat apporté par ANDRAULT venant de BP dans sa corbeille de mariage. Il a enchaîné avec de nombreux projets de raffinage, traitements de gaz et pétrochimie dont le plus important fût celui des Aromatiques. Il enchaîna avec l'inénarrable contrat de la raffinerie du Congo, célèbre pour toutes les corruptions et les procès qui suivirent.
    J'ai travaillé avec Georges sur les Aromatiques. Au cours de ces années, nous avons séjourné durant d'interminables périodes de discussion à Moscou (les Russes ne sont pas pressés) et fait de nombreuses visites de chantier à Oufa et Omsk. C'est là que j'ai appris à le connaître, c'était un charmeur, les femmes vous le diraient mieux que moi. Il était psychologue, savait trouver les points faibles de ses clients, découvrir leurs besoins et les satisfaire en en tirant avantage. Paraissant toujours décontracté, il voyait les choses de haut, savait conduire les grands projets et motiver ses coéquipiers. Il déléguait dès qu'il avait confiance, était toujours poli, courtois et n'élevait jamais la voix.
    Il avait certainement des défauts, je laisse à d'autres le soin de vous en parler.
    En dehors de sa vie professionnelle, Georges était un grand sportif. Il a pratiqué le tennis, le ski, le trekking au Népal, gravi de nombreux sommets dans les Alpes, l’Himalaya, l’Amérique du sud et l'Afrique avec son frère ou son ami René Mansey. Ensuite, il s'est converti au golf qu'il a pratiqué jusqu'à 85 ans.
    A la retraite, son épouse et lui se sont beaucoup occupés de leur petite fille.
    Il a été très affecté par le décès prématuré de son frère et le suicide d'un de ses amis.
    Âgé de 95 ans, il nous a quittés discrètement le 5 mai 2022, ses obsèques ont eu lieu dans la plus stricte intimité.
    Sincères condoléances à son épouse Lucienne, ses enfants et sa petite fille."                      Maurice QUEILLE

  • Décès de Bernard WEIL le 29 avril 2022 à Paris. Ancien cadre de CLE, il avait été adhérent à l'ARTP.
    "Vous le savez, Bernard Weil nous a, récemment, suivant l’expression consacrée « quittés » à l’âge de 94 ans. Ce qui a été une grande tristesse et un grand désarroi pour tous ceux qui l’ont connu.
    Bernard était un membre de la communauté Creusot Loire qui avait consacré, à cette communauté son temps et ses compétences – qui étaient grandes-
    Ceux qui l’ont connu se souviendront de son efficacité dans la gestion de dossiers dont certains étaient particulièrement difficiles……
    Mais, au-delà de cette compétence tous se souviendront de l’homme affable, attirant la sympathie, qu’il était.
    Il organisait chaque année un repas pour réunir les anciens de CLE.
    Nos condoléances et notre sympathie vont à sa famille et à ceux qui lui étaient proches."             Pierre COUROUCE

     

  • Décès de Patrick SIMARD le 4 avril à l'âge 70 ans.Patrick simard et sa femme nicole rc Il souffrait de myopathie invalidante depuis de nombreuses années.à 70 ans.
    Patrick simard 1 lPatrick a travaillé chez Krebs Speichim puis à la direction des assurances de TCS et TP France.
    Patrick simard 2Ci-joint, le texte de la chanson Les copains d'abord de Brassens adapté pour Patrick et chanté en coeur lors de la cérémonie le 8 avril. Patrick simard pgPatrick simard pg (30.08 Ko)

    "Très triste nouvelle. Ce fut toujours un plaisir de travailler avec Patrick pour qui le domaine complique des assurances n avait pas de secret. Toujours de bon humeur il partageait son savoir avec plaisir et sans retenue.
    Vu ses difficultés à se mouvoir, j ai toujours été admiratif de sa volonté à mener  au bureau une vie la plus normale possible et de sa gentillesse de tout les instants vis à vis de ses collègues."        Jean-Michel GAY

  • Sa fille nous a appris le décès de Jean MESNIL survenu le 23 mars 2022 à l'âge de 94 ans. Jean avait fait toute sa carrière au sein de Technip au service ingénierie électricité jusqu'en 1982, 1983 environ. Il a laissé le souvenir d'une personne très respectée, qui "faisait référence".
    Jean était adhérent à l'association et avait été membre du bureau de l'ARTP.

    "J’apprends avec tristesse le décès de Jean. Nous faisions partie dans les années 60 de l’équipe BOUCHARD au service électricité.
    Je garderai de Jean le souvenir d’un collègue très agréable, très professionnel et qui, pour un nouvel arrivant  comme moi dans le service, a été un formidable transmetteur du savoir-faire. Il a été très présent à mes côtés lorsque j’étais en charge de la coordination sur le contrat chinois de Liao Yang.
    Je le revoyais régulièrement et avec plaisir aux repas annuels des retraités du service électrique où nous nous remémorions nos « faits d’armes! ».
    Merci Jean, Repose en paix. Sincères condoléances à la famille."    Yves LE CLEAC’H

  • Décès de Jean-Paul JOUFFREY le 18 mars 2022 à l'âge de 86 ans.
    Jean paul jouffreyLa cérémonie religieuse a été célébrée le mardi 29 mars à 10h30 en l'église Sainte Thérèse de Chatou (36 route de Maisons - 78400 Chatou). Un dernier hommage lui sera rendu au Crématorium du Mont-Valérien (104 rue du Calvaire - 92000 Nanterre) le 29 mars à 13h.

    Directeur de projet. Il fut une figure historique de TECHNIP. Gadz’Arts promo Cluny 52, il participa activement à la création et au développement de la société.
    Collègue apprécié de tous, il était connu sous le surnom sympathique de "Popeye".
    Il était membre de l’ARTP


     

  • Paulette PAILLER est décédée en mars 2022, épouse de Marcel PAILLER, ancien du service Construction et membre de notre association.

  • son épouse nous a appris récement le décès de Philippe HERBINET le 4 mars 2021. Ancien de CLE, il était adhérent de l'association.

  • Nous avons été informé du décès de Claude HONIAT le 1er mars 2022 à Mennecy dans l'Essonne. Il était âgé de 77 ans.
    Il avait été au Département B.E (tuyauterie), détaché en 1985 pour TPG à SFAX (SEREPT) Tunisie.

    "Oui, c’était une forte personnalité ! Têtu, gueulard …. et qui aimait bien "la  bouteille"..... mais au demeurant très serviable pour ses copains. En fait, je ne l'ai côtoyé qu’en Tunisie et revu une fois ou deux quand j'étais avec Fouzia. Il a eu une vie un peu compliquée mais je ne me souviens plus........Il a aussi travaillé dans le sud vers Fos. Hélas, je suis incapable d'en dire plus car les années ont passé......."     Gérard SOUGEY / Roland VOLTO

    "J'ai particulièrement connu Claude Honiat lors du projet COBO (plateforme offshore pour ELF Angola dont la fabrication avait lieu chez Eiffage à Fos sur Mer - sans doute la dernière fabriquée en France ...).
    En dehors de ses qualités professionnelles c'était un personnage sympathique et truculent qui ne laissait personne indifférent.
    Triste qu'il soit parti si tôt."       Michel DOUCET

  • "Nous avons appris le décès de Claude. Je l'ai connu à COCEI puis à Technip. Nous avons travaillé ensemble sur le contrat Petroland sur le yard à Rotterdam pour TPG.
    Claude aimait les chantiers. Nous nous sommes retrouvés au Congo pour la raffinerie de Pointe Noire.
    Claude était fidèle en amitié. Au revoir mon ami.
    Sincères condoléances à son fils et sa famille"    Joseph CAER

  • Jacques sourdonSon fils Alain nous a appris le décès de son père Jacques Georges SOURDON le 30 janvier 2022. Ancien salarié de CLE puis Technip, il était adhérent à l'ARTP.

"Jacques, un ancien de CLE comme moi, était dans la partie administrative. Je l'ai surtout connu sur le chantier du rewamping d'Arzew où il était responsable administratif et par la suite à TP Paris où il s'occupait de claims avec le service juridique.
Jacques était un homme sérieux et un sympathique collègue de travail.
J'adresse mes sincères condoléances et mon amical souvenir à son épouse Rolande et à son fils."     Gérard ANTHONY

 

  • Décès de Jean-Pierre BOURDOIS à l'âge de 101 ans. Il était membre de l'association.
    Jean pierre bourdois
    "Jean-Pierre Bourdois a rejoint Technip en 1977 en tant qu’Administrateur pour les projets des Aromatiques d’Oufa et Omsk dans l’ex-URSJean pierre bourdois bS. C’est en ce moment que j’ai été engagée comme traductrice-interprète sur ces mêmes projets ce qui m’a permis de connaître Jean-Pierre Bourdois « à l’oeuvre». Toujours ponctuel, rigoureux, compétent,
    cherchant un compromis acceptable pour tous les partis (ce projet était multiculturel et multinational: français, russes, bashkirs, tatars, ukrainiens, italiens, américains, allemands...).
    Monsieur Bourdois, (c’est comme ça que je m’adressais à lui avec le plus grand respect) était toujours prêts à m’aider dans les premiers pas de ma carrière à Technip prodiguer ses conseils pondérés, pleins de bon sens, parfois avec humour...
    Il est parti à la retraite à l’age de 65 ans en pleine forme et plein de projets pour être utile aux gens...
    Iil était un Grand Monsieur! "  Nadia RIQUARTO

  • Décès de Munib KORKUT. Avis dans le journal de Sarajevo :« Yadranka son épouse, son fils Boik, sa sœur Lamija, ont annoncé le décès de Munib KORKUT le 14 janvier 2022 à Dubrovnik, ville de Croatie dans laquelle il s’était retiré. Il a été inhumé à Sarajevo ( Bosnie Herzégovine)."
    Ancien de PetrolInvest, nous l'avions accueilli à Technip France dans les années 90 comme d'autres lors de la guerre civile en Bosnie-Herzégovine. Il était connu de nombreux technipiens. Munib était adhérent à l'ARTP.

    Munib korkut rc"Munib KORKUT a perdu sa dernière bataille contre la maladie en âge de 79 ans à Dubrovnik où il s'était installé après sa retraite.
    Quand TECHNIP et Energoinvest ont créé en ingénierie commune à Sarajevo 1969, Munib Korkut a été parmi les premiers employés dans le groupe de gestion des projets. Après, il a été nommé directeur technique de Petrolinvest où il était infatigable dans l'engagement pour l'implémentation à Petrolinvest des méthodes de travail de Technip sur des projets exécuté en commun ou sans la participation de Technip.
    Ce passionné de musique contemporaine a trouvé de temps pour le rôle d'assistant professeur à l'Université de Sarajevo et de consul honoraire de France à Sarajevo. Sous sa direction comme directeur technique et après directeur générale, Petrolinvest avait enchainé des projets majeurs en Yougoslavie et également à l'étranger. Je vais mentionner l'extension de la Raffinerie Bosanski Brod, Raffinerie des huiles Modrica, Complexe de méthanol Kikinda, Raffinerie des huiles usées Belgrade, Polypropylène Odjaci, etc. Les développements de Petrolinvest en terme technique et la capacité d'exécution des projets a été permanent grâce à sa gestion et le support de Technip.
    La saga de Petrolinvest a été arrêtée par la guerre en Yougoslavie quand Munib Korkut a quitté Sarajevo pour Technip Paris dans le groupe de projet. Plusieurs années, il a été responsable de filiale Technip à St. Petersburg en Russie.
    Après sa retraite, dans tous les contacts que j'ai eus avec Munib Korkut, il demandait des nouvelles de Technip dont il n'a jamais perdu l'intérêt et de notre métier de l'ingénierie, ce qui a été sa carrière entière.

    Mes pensées vont à son épouse Yadranka, son fils Boik et sa belle-fille Arijana et à sa famille." 
         Savo GLAVAS

    "Munib KORKUT était pour moi plus qu’un collaborateur.
    Il fut, comme moi-même, à l’origine de la création de Petrolinvest, à Sarajevo et, en 1970, un des premiers ingénieurs embauchés par Mr Semso Hadziendendic, Directeur de l’entreprise (décédé depuis). Il sut mettre en place une organisation selon les concepts de Technip. Il en fut le Président jusqu’au moment où, suite aux évènements tragiques de la guerre en Bosnie, Mr P.M. Valentin l’accueillit à la Défense où il poursuivit son activité en qualité de directeur de projet.
    Munib s’était retiré, avec son épouse Yadranka à Zaton, près de Dubrovnik.
    Il sut faire preuve d’un remarquable courage pour affronter une longue maladie.
    Munib était mon  ami que je rencontrais lors de mes voyages en Croatie. Il était adhérent de ARTP.
    j’adresse mes sincères condoléances à son épouse Yadranka et son fils Boik."    Michel LAUDIC

    "
    Lors de plusieurs missions en Russie, j’ai fait la connaissance de Munib KORKUT à Saint Pétersbourg ( Filiale TP CIS). A l’époque Il en était le Responsable. Je l’ai ensuite retrouvé à la Défense.
    Je garde de lui de très bons souvenirs d’un homme attentionné et très avenant. Toujours disponible, au sein de son équipe. Et hors ou dans sa fonction, il se dépensait beaucoup vis-à-vis de son personnel, avec objectif de faire progresser la filiale, et ce en préservant ses qualités humaines. Son but permanent était d’avancer.

    J’adresse mes sincères condoléances à sa famille."         Jean-Marie TERNISIEN      

    "J’ai appris le décès de Munib Korkut et en suis très peinée car cela me ramène à tout ce que Technip à fait pour accueillir en France les enfants du personnel de Petrolinvest (avion Kouchner) et leur offrir de faire leurs études, brillamment réussies pour la plupart, et j’y avais largement contribué.
    Puis, Munib Korkut a rejoint Paris puis St Petersbourg et il était resté fidèle à Technip et à ses collègues depuis la Croatie où il était installé pour sa retraite. Son épouse avait également travaillé quelque temps à la Documentation."            Martine BEURLET


    "J’avais connu Munib Korkut en tant que directeur de « Pétrolinvest » lors de la sous traitance des études de détails pour le projet Khabaz en Irak dans les années 90, Ayant réalisé les études de base j’avais été détaché durant plusieurs mois pour assurer cette supervision à Sarajevo auprès d’équipes compétentes qui utilisaient les mêmes méthodes de travail que celles de Technip.
    Munib Korkut était toujours à l’écoute des problèmes et Il était également d’un grand secours pour trouver des solutions à tous les problèmes ainsi pour le suivi des commandes de matériel passées localement. Une personne d’un grand charisme, mais malheureusement cette guerre destructrice n’a pas permis la continuité de cette société locale en l’état qui était très performante.
    Merci aussi pour cette période qui a été une expérience professionnelle et humaine inoubliable à Sarajevo.
    Condoléances à toute sa famille et pour tout ses amis"    Jean MOURAUD

  • Nous avons appris le décès de Claudine BUCHER, ancienne secrétaire à Technip, elle était adhérente à l'association.
    Son mari, ancien du service électricité de Technip, est décédé il y a plusieurs années.

Nous présentons à leur famille et amis nos sincères condoléances.

Les anciens collègues ou la famille et amis peuvent nous envoyer un petit mot de souvenirs ainsi que des photos des défunts que nous publierons.

Annonces des années précédentes :