nécrologie,hommage,technipfmc

Nécrologie

Lors de notre Assemblée Générale du 20 octobre 2022, nous avons eu une pensée pour ceux qui nous ont quitté :

Jean-Pierre BOURDOIS, Claudine BUCHER, Henri BUSSERY, Joël DOMMEE, Georges DUMAS, Yannick GUILLERMIC, Bernard GUITTON, Philippe HERBINET, Claude HONIAT, Roland JACQUELIN, Jean-Paul JOUFFREY, Munib KORKUT, Jean-Luc LE GARDIEN, Dominique LESUR, Christiane MALATINSKY, Jacqueline MARCILLAUD de GOURSAC, Yves MARCON, Anne-Lise MASSIERA, Jean MESNIL, Jean-Pierre MOTTELAY, Paulette PAILLER, Georges PASTOR,  Luc PAULIAT, Simone PENLOU,  Jean-Claude PERRUCHON, Jean-Claude PIETERS , Michèle RIFFLET, Myriam RODRIGUE,  Patrick SIMARD, Jacques Georges SOURDON, Bernard TOIRON, Christian VINCENDEAU, Bernard WEIL

Présentation au format pdf : Ag 2022 necrologie rev1Ag 2022 necrologie rev1 (3.36 Mo)

Présentation au format power-point : Ag 2022 necrologie rev1Ag 2022 necrologie rev1 (5.14 Mo)

Nous leur avons rendu hommage sur notre site ou dans nos publications.
Ayons une pensée pour eux et leur proches.

Ils nous ont quittés en 2022

Nous avons été informés des décès de:

  • Henri BUSSERY est décédé le lundi 3 octobre 2022 à l'hôpital de Nice.Ses obsèques ont eu lieu vendredi 7 octobre à la cathédrale de Vence.

    Que ceux qui l'ont connu nous adressent leur hommage que nous publierons dans notre prochain bulletin de liaison ainsi que sur le présent site internet de notre association. Vous pouvez également témoigner vos condoléances et amitiés à la famille d’Henri, son fils Pascal nous a transmis son adresse de courrier électronique, pour que vous puissiez vous exprimer : pascal.bussery@orange.fr

  • Bernard toiron 1Danièle, Vincent et Pascal TOIRON nous ont informé du décès de Bernard TOIRON le 19 septembre 2022.

    La famille nous a transmis l'interview ci-joint de Bernard  Bernard toiron interviewBernard toiron interview (131.87 Ko)

    "C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Bernard, figure incontournable de la construction et membre de l'association.
    Nous publierons dans notre prochain bulletin de liaison (TU120 à paraitre en décembre 2022) ainsi que sur le présent site internet de notre association les hommages que nous recevrons.
    A son épouse Danièle, à ses enfants Vincent et Pascal, à sa famille et ses amis, j'adresse, au nom du bureau de l'ARTP, mes sincères condoléances et toute notre sympathie.
    Bien à vous. "    Daniel BAILLY

  • Bernard GUITTON, ancien du Génie Civil, est décédé le 13 aout 2022.
     

    "Avec l'ARTP, j'ai appris la triste nouvelle concernant le décès de notre ami Bernard GUITTON. Il s'en est allé le 13 août 2022 à l'âge de 83 ans.
    Il était très apprécié de ses collègues du Département Génie Civil. Bernard était principalement axé, professionnellement, sur le design Bâtiments. C'était un plaisir de travailler avec ce très sympathique Pyrénéen qui adorait louer sa région tout en grillant une cigarette.
    Pour sa retraite Bernard avait regagné Biarritz et sa contrée favorite.
    Nos pensées vont à son épouse Marie, à ses fils et belles-filles et à ses petits enfants."     Jean-Marie TERNISIEN

  • Georges DUMAS est décédé à 74 ans paisiblement à son domicile des suites d’une longue maladie. Il avait dirigé l’offshore de TechnipGeoproduction Kuala Lumpur jusqu’en 2005 Georges dumaspuis le bureau de Djakarta en 2006 lorsqu’il dut rentrer en France pour soigner sa maladie.
    Ses obsèques ont été célébrées le mardi 30 août à 15:00 h en l’église de St Genis Laval (69230).

    "Chers amis,
    J'ai le grand regret de vous faire part  de la triste nouvelle du décès de notre ami Georges Dumas dont j'ai été informé par son épouse Dominique. Même si Georges avait dû cesser son activité professionnelle pour raison de santé à leur retour de Malaisie en 2006, son souvenir était resté très vif parmi ses collègues . Car on le retrouvait, travailleur  infatigable, sur pratiquement tous les projets qui ont participé, en si peu d'années, à créer la réputation de Technip d'abord, puis de TPG dans le domaine, entièrement nouveau pour nous, des projets offshore. On peut citer, entre autres Petroland aux Pays Bas, Zakum à Abu Dhabi, avec une mention particulière pour une première mondiale: le relevage simultané  des plateformes du champ d'Ekofisk pour Phillips Petroleum, en mer du Nord, et certainement d'autres affectations qui m'échappent...Puis Georges est parti en Malaisie, à Kuala-Lumpur avec sa famille en 1989 pour participer au démarrage de TPGM créée à l'initiative de Bernard Di Tullio et de Georges Kramer avec le remarquable succès que l'on sait pendant 16 ans...!
    Mais tout cela ne serait rien sans les qualités humaines dont Georges faisait preuve à toute occasion parmi lesquelles je retiendrais avant tout sa bienveillance, son extrême tolérance, la manière d'accepter les autres comme ils sont et de les respecter, une qualité dont bien d'autres découlent tout naturellement...
    Enfin je dois aborder les deux questions restées sans réponse pendant toutes ces années : Premièrement, comment, avec une vie aussi pleine, pouvait-on encore réussir à jouer au bridge à haut niveau? Je n'en sais rien, mais je ne joue pas, c'est normal ! Deuxièmement, comment, avec une vie aussi pleine, pouvait-on jouer au golf à ce niveau ? là, j'y joue, je crois m'y connaître un peu,  mais je ne comprends pas plus !
    En ces circonstances pénibles, je voudrais me faire le porte-parole de tous les amis de Georges pour assurer Dominique, son épouse, ses deux filles Charlotte et Julie et toute sa famille que toutes nos pensées vont vers elles."         Jacques LE GOFF

    "Merci à Jacques de nous avoir fait part de cette nouvelle. Bien sur nous sommes très tristes, Georges était une personne assez exceptionnelle, comme l'a rappelé Jacques, on peut ajouter par son humilité; mais on doit penser aux souffrances qu'il a enduré aussi, sans se plaindre ni en parler, et donc à un délivrance.
    On s'était croisé un matin à la descente d'un train à la défense, il ne travaillait plus , marchait avec peine, et m'avait juste répondu "je vais chez le médecin", avec cette façon unique qu'il avait d'articuler ses phrases, indépendamment de sa maladie; j'ai toujours admiré son courage, son acceptation du mal qu'il savait inguérissable.
    Merci de transmettre mes condoléances à sa famille.
    Amitiés
    PS: pour ta question sur le golf Jacques: on était à KL, et pour aller déjeuner on traversait une rue en 2 temps. Sur le trottoir du milieu, alors qu'on attendait au feu, Georges se penchait (tenant un club  virtuel) et faisait un mouvement comme un "putting", et ceci chaque fois. Un exemple à méditer?"                 Denis TURNER

    "Oui c’est une triste nouvelle en cette fin d’été.
    J’ai toujours eu plaisir à rencontrer Georges à Paris et à Kuala-Lumpur, et à préparer avec lui nombre de propositions. C’était un travailleur acharné, très compétent, mais aussi un excellent golfeur et un bridgeur de haut niveau (classé « Première série Trèfle » …) !
    Toutes mes condoléances à sa famille."                 Louis PLOYART

    "Je suis resté bien discret ces derniers temps mais là il me faut sortir de mon confinement béarnais.Superbes éloges funèbres ,Jacques, qui résument bien qui était Georges.
    Mais peut être tu ne le sais pas mais Georges a été aussi footballeur :arrière central à Centrale !
    Par la suite  il fut plutôt avant central dans tous les projets auxquels il a participé.
    Si l’on veut définir quelqu’un de brillant sans aucun doute il était de ceux- là.
    Je présente mes très sincères condoléances à son épouse Dominique (née Rouvillois :ce nom rappellera quelques  souvenirs à certains anciens de Tp),ainsi qu’à ses filles Charlotte et Julie et à sa famille."             Jean-Claude GEAY

    "Bien triste nouvelle. Tout est dit dans ton message, Jacques, et dans vos messages.
    Extrême gentillesse, calme et redoutable efficacité. C’est le souvenir que j’ai de Georges.
    Toutes mes condoléances à son épouse, ses enfants et à sa famille "            Yves PIHIN

    "Bien triste nouvelle, j’avais surtout connu Georges, ce gros travailleur, calme et compétent, à Kuala ou il savait redressé bien des situations.
    Pensées pour sa famille. "                  Jean-Hubert SIGRIST

    "Bien triste nouvelle.
    Très GRANDE Compétence, Toujours disponible, Gentillesse, tout ce qu'il faisait il le faisait à fond, une personne qu'il était agréable de rencontrer en toute occasion..  je me pose une question supplémentaire à celles de Jacques mais comment arrivait t'il à faire et avec quel talent toutes ces activités qu'il touchait..
    RIP Georges "      Jean-Luc BOISSET

    "Georges a été un pionnier de l'offshore, j'ai participé avec lui au développement de Petroland comme nombreux d'entre-nous.
    Calme et compétence voilà ce que je retiens de Georges.
    Mes sincères condoléances à sa famille. "             Bernardine LORNE

    "Très triste nouvelle. Merci à Jacques d'avoir si bien résumé le parcours et les qualités d'une personnalité de TPG et TPGM, et surtout d'un ami.
    Nos condoléances et nos pensées vont à sa famille. "                Daniel VIGNAUD

    "Merci Jacques pour ton chaleureux et amical témoignage. J'ai travaillé sur plusieurs propositions avec Georges. Quel calme olympien pendant les moments de stress.  Je garde en mémoire sa grande bienveillance.
    Mes pensées à son épouse et ses enfants."     Steve WOYNAR

    "Jacques, Merci pour ce bel hommage rendu à Georges. J'ai pu apprécier toutes ses qualités en travaillant chez Total sur la proposition et le début du contrat HIDRA ARA en 1987/1988.
    Sincères condoléances à ses proches. "                  Pascaline DUBOIS

    "Bien triste nouvelle, je l’appréciais beaucoup."                   Pierre-Armand THOMAS

    "Tu as tout dit Jacques, Georges était apprécié de tous ... "         Michel DOUCET

  • Nous avons été informés du décès de Roland JACQUELIN le 2 août 2022 à l'âge de 95 ans.
    Il était un grand ancien de la Construction, il avait fait Chittagong en 1965/66 au Pakistan Oriental (Bangladesh actuel).
    On retiendra de lui,un "beau garçon" discret,...gentil, et surtout très compétent. Souvenirs......"    Roland VOLTO

  • Dominique LESUR décédé à l'âge de 88 ans. La messe d’obsèques a eu lieu le jeudi 18 aout à 10 h en l’église Saint Jeanne d’Arc à Versailles, suivie de l'inhumation au cimetière Notre-Dame.
    Dominqiue Lesure fut un Directeur Commercial reconnu et apprécié qui contribua à l'essor du groupe Technip. Il était membre de l'association des retraités de Technip et participait à nos réunions.

    "C'est avec tristesse que j'apprends le décès de Dominique Lesur avec qui j'ai travaillé quelques années à Rueil et la Défense. Je garde de bons souvenirs de cette époque. Toutes mes condoléances à sa famille. "       Jacqueline QUENEUDEC-HERAUD

    "J’apprends avec tristesse le décès de Dominique Lesur. Travaillant au « commercial » chez ENSA, j’ai eu l’occasion de travailler avec Dominique, notamment sur le projet de raffinerie de Chittagong (Bengladesh) et j’avais apprécié ses compétences et son esprit d’équipe.
    Je présente mes condoléances à sa famille et à ses amis."      Pierre COUROUCE

    "J’apprends avec grande tristesse le décès de Dominique Lesur. Merci pour cette information que j'ai enregistrée avec une profonde émotion qui nous conduit ,comme chaque fois ,à un retour sur le passé.
    Je vous remercie  de bien vouloir m'associer aux condoléances à toute sa famille.Merci au bureau. Cordialement"    Raymond GARNAUD


    "Toute la carrière de Dominique Lesur se sera déroulée chez Technip. Il y sera rentré lorsque la société était encore un jeune enfant qui se cherchait, dont l’avenir pouvait paraître prometteur, quoique incertain. Il partit à la retraite lorsque la société était un des grands de l’ingénierie mondiale. Il a donc vécu et été un des acteurs et une figure de ce développement impressionnant, de cette diversification géographique et technique.
    Dominique a été un responsable commercial à divers échelons, en charge des pays autres que la France et l’Europe, épaulé par une équipe de collaborateurs, puis responsable de l’ensemble de l’activité des ventes, comme directeur à la direction générale (ddg).
    Dans les années 80 il a rejoint les finances pour s’occuper de la coordination et la rédaction d’accords spécifiques. Il a exercé ces fonctions délicates jusqu’à son départ.
    Dans ses diverses fonctions, son sérieux et sa rigueur étaient appréciés de ses interlocuteurs très variés et nombreux.
    C’était une personne ouverte, accueillante et chaleureuse, gaie et optimiste, proche de ses collaborateurs.
    Dominique Lesur a toute sa vie fait preuve d’un grand courage et d’un dévouement sans faille au service de Technip."     Cees de HEER, Jean DESEILLIGNY.

  • Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de Myriam RODRIGUE, épouse de notre Ami Henri René RODRIGUE.
    Les Funérailles ont eu lieu le Jeudi 4 Aout 2022 à l’Eglise de Pierre Bénite à 9 Heures 30.

  • Nous avons appris avec retard le décès de Joël DOMMEE le 4 mai 2019 à Saint Nazaire à l'âge de 76 ans. Il s'était retiré à Pornichet.
    Joel avait détaché pour la construction sur plusieurs chantiers en France et à l’étranger en tant que magasinier. Il avait été l'un des" Responsable Matériel "du Département Construction.

  • La mairie de Marseillan nous a confirmé le décès d'Yves MARCON le 21 septembre 2021 à l'âge de 83 ans. Spécialiste-expert en peinture et calorifuge de la section Matériel au service Tuyauterie à Paris, il fut une référence incontestée à Technip et chez nos Clients dans ses domaines. Il était adhérent à l'ARTP.

    "J'ai appris qu' Yves MARCON nous avait quitté en septembre 2021. Ayant régulièrement des contacts avec Yvon et après un long silence de sa part, j'avais manifesté mon inquiétude à son sujet voilà quelque temps auprès de l'ARTP et de quelques amis communs, sans résultat.
    Yvon était un ami, nous nous étions rencontrés sur différents chantiers , à Skikda en Algérie, à Sinès au Portugal, à Umm Said au Qatar entre autres.
    Outre ses qualités professionnelles dans le domaine de la peinture, du calorifuge et de l'ignifugeage, Yvon était quelqu'un d'attachant, un peu aventurier, un peu chercheur, un grand observateur de la nature, il voyait et trouvait toujours et en tout lieu,  quelque chose de particulier qui échappait aux autres personnes, un peu "inventeur" , un peu artiste aussi.
    Toujours de bonne humeur, il était un personnage à part, atypique, là où en Algérie nous venions de France en véhicule Peugeot (pour une question de revente sur place...) lui, était venu en " Citroën Méhari". Là où au Qatar la plupart d'entre nous avaient acheté des "belles américaines", Yvon, lui, avait choisi un petit 4x4 Suzuky pour sillonner le désert.
    Bref, j'aimais sa compagnie et la perte d'un ami comme lui me peine énormément !
    PS : je ne connais personne de ses proches , je savais qu'il avait un fils décédé dans sa quarantaine, seule fois où son habituel sourire avait disparu de son visage."   Daniel SEILLER

    "Décidément l'activité calo/peinture aura payé le prix fort avec le décès de Marcon qui survient après celui d'Alain Decanini parti très jeune il y a quelques temps déjà.
    C'est avec tristesse que j'apprends le décès d'Yves Marcon survenu à l'automne dernier. Spécialiste dans le domaine très particulier du calorifuge et de la peinture des équipements et des tuyauteries, Yves avait rejoint la "Section matériel" après son retour du chantier de Rostock, pour intégrer l'équipe et lui apporter un nouveau champ d'expertise. Avec un retour au bureau d'études toujours difficile pour un homme de terrain confondu aux questions pratiques des entreprises, il apporta toute son expérience dans la rédaction des appels d'offres et des règles particulières. Yves foisonnait d'idées pour décrocher de nouveaux contrats, il me vient à l'esprit son investissement pour décrocher la maîtrise d'oeuvre d'un projet de "revamping" de Beaubourg. Yves nous aura marqué de son empreinte, il était aussi expert auprès des tribunaux. Toutes mes pensées vont vers sa famille."   Jean-Pierre MALSAGNE

    "Je viens d’apprendre le décès de Yves Marcon avec tristesse. C’était un passionné, très proche de la nature et avide de connaissances. Je me souviens de cette rencontre avec un objet qui planait dans le ciel noir Iraquien 1981 (Camp de Zubair), apparence d’un Delta-Plane, il était 1 heure du matin. Assis devant notre « baraque » face a la piscine nous écoutions les fracas des combats de Khor Am Char, les Iraniens n’étaient pas loin de franchir le fleuve Chatt el Arab, qui séparait l’Irak de l’Iran. Pour revenir à notre « chose », l’ombre s’était reflétée dans l’eau de la piscine, nous étions les seuls témoins.
    Par la suite, selon nos rencontres, chantiers ou siège, Yves me rappelait  l’anecdote. Il est parti sans avoir su ce que nous avions observé…Je pense que l’on ne saura jamais ?"   Roland VOLTO

    "Je suis surpris et attristé d'apprendre le décès d'Yves Marcon.
    J'ai travaillé proche de lui les dernières années avant son départ à la retraite et nous aimions échanger sur les problèmes que nous rencontrions chacun dans notre spécialité. Yves était le spécialiste peinture de TP. Il avait reçu l'agrément d'expert auprès des tribunaux."      Philippe DOUILLET

  • Décès de Jean-Claude PERRUCHON survenu le dimanche 5 juin 2022. Il serait mort d'une embolie pulmonaire. Il ne voulait plus résister. J'ai fais ce que j'ai pu,mais il ne voulait rien savoir.Nous n avons pas encore la date de ses obseques. Nicole PERRUCHON
    Les obsèques ont eu lieu le vendredi 17 juin à 16h au crématorium de Saint Ouen l'Aumone (35 avenue de Verdun) dans le Val d'Oise.
    Il était membre de notre association.

  • Caroline LE GARDIEN nous a fait part du décès de son époux, Jean Luc LE GARDIEN, survenu le 14 mai 2022.
    Il avait travaillé de longues années chez Technipex et en tant que prestataire au Service Achats-Relance-Inspection.

  • Nous avons appris le décès de Georges PASTOR début mai à l'âge de 96 ans. Les obsèques ont lieu dans l'intimité.
    Georges Pastor a été une grande figure de Technip, il faisait référence en tant que Directeur de projets.

    "Georges pastor 2« J’ai eu une vie formidable » ! Voilà la phrase que papa, fauché en pleine vieillesse (« 95 ans, ça te fait 15 ans de bonus », comme je lui disais souvent), se plaisait à répéter ces dernières années en se repassant le film de son existence. De fait, on peut reconnaître qu’il a plutôt bien joué le coup : après une enfance heureuse, d’abord à Paris, puis à Aix, il découvre les joies du sport, de la camaraderie et de l’escalade aux côtés de son premier de cordée préféré, l’intrépide et bien aimé tonton Gérard, et des amis grimpeurs du groupe montagne. Ensemble, beaucoup de sommets atteints ou tutoyés, la Sainte-Victoire par une voie difficile, et bien d’autres dans les Alpes (la Meije, les Ecrins, les Drus, les Grandes Jorasses..).
    Après de trop courtes études au vu de ses capacités, ce fut la rencontre avec maman, en forme de coup de foudre, les enfants, puis la remontée vers la capitale, et une nouvelle ascension, professionnelle cette fois-ci, belle réussite pour un autodidacte : à lui les voyages dans les pays de l’or noir et des raffineries : l’URSS (Moscou, la Sibérie), le Nigéria, le Canada, l’Inde, le Pakistan : ce n’était pas des séjours d’agrément, sans doute, mais on traversait les Trente Glorieuses, l’époque où les entreprises ne comptaient pas leurs deniers (ça a bien changé), et il était alors naturel de descendre dans les plus grands hôtels, de découvrir les meilleures tables, de ramener des boîtes de caviar à la maison (il était abordable à l’époque, et encore plus en URSS). Il en a bien profité, il emmenait parfois maman dans ses déplacements (Venise, Monaco, Moscou, Saint-Pétersbourg) et ne nous a pas oubliés, nous ses 3 enfants.
    Il savait aussi s’organiser pour ne pas se surmener (on ne l’a jamais vu ramener du boulot à la maison le week-end), et se ménager des échappées vers le sport (le tennis - on y a joué ensemble, très souvent, il était bon tacticien -, le ski, les randonnées) et la photo, qui l’a intéressé dès l’adolescence, et pour laquelle il avait un certain talent (voire un talent certain).
    Puis, ce fut la grande période des trekkings : l’Himalaya, le Hoggar, le Kilimandjaro, la Cordillère des Andes, Ushuaia, et les voyages avec maman : le Mexique, l’Ouest Américain, le Maroc, la Norvège, la Suisse (Wengen, plusieurs étés). La retraite, qu’il a prise très tôt (à 58 ans), il ne pouvait pas la refuser, a été aussi pour lui l’occasion de continuer la photo, puis de remplacer le tennis par le golf.
    Ses collègues et amis louaient son dynamisme, son optimisme et sa sérénité : je suis persuadé que maman, en lui apportant équilibre et joie de vivre, a contribué à la réussite professionnelle de papa. Nous portions, je crois, un regard plus nuancé sur un père que nous percevions comme plutôt attentif et généreux certes, mais aussi peu porté sur les câlins que les encouragements, et dépourvu de douceur : je pense, avec le recul, qu’exprimer ses sentiments et ses émotions aurait été considéré par papa comme un aveu de faiblesse (ce en quoi il se trompait). Nous espérons qu’il aura su les exprimer en toute simplicité avec maman.
    Georges pastor 1rcPour autant, en société, il se montrait vif, enjoué, volontiers charmeur, et savait jouer de son côté baroudeur.
    Depuis 5 ans, sa vie était pourtant devenue progressivement beaucoup moins formidable : on dit parfois que vieillir c’est apprendre à perdre, apprendre à renoncer, mais apparemment il n’avait pas cette sagesse-là : il faut dire que la contemplation, la méditation, la lecture patiente, ou encore l’introspection, c’était pas son kif : avec mon père, il fallait que ça bouge, il fallait, pour chaque journée, comme il le disait « avoir un programme », sinon, pourquoi continuer ? Trop diminué physiquement et intellectuellement, il est parti sans regret.
    Nous retiendrons l’image d’un papa conquérant, né sous une bonne étoile, un papa qui se sera épanoui dans son boulot, et qui, par-dessus tout, aura vécu une belle, longue et exclusive histoire d’amour avec maman."             texte de Christian PASTOR lu aux obsèques de son père

    "Georges Pastor était fier d’avoir le numéro de badge Technip à UN chiffre!
    Il faisait partie des touts premiers Technipiens, ces Pionniers de l’engineering Français… Patriote de Technip et d’industrie Française il portait dans son cœur les grandes valeurs de l’esprit d’équipe, de confiance aussi bien de ses collègues, que de nos partenaires, fournisseurs, clients… Directeur de projets respecté de tous, alpiniste de haute montagne, globe-trotteur avide de cultures du monde, excellent diplomate, toujours élégant dans son comportement et sa tenue, profondément humain et bienveillant… c’est le souvenir que garderont les gens qui ont eu la chance de faire partie de son équipe… Georges Pastor appartenait à ce cercle restreint nommé - Grand Monsieur.
    Paix à son âme…
    Toutes nos condoléances vont à Lucienne, l’épouse de Georges Pastor… ils ont partagé plus de 70 ans de vie commune!"          Nadia RIQUARTO, Traductrice-interpréte sur les projets Aromatiques à Oufa - Omsk (ex-Urss).

    "Après des débuts dans l'aéronautique à Marignane, Georges Pastor a rejoint le bureau d'études de la SHELL à Berre. En 1957 il a été chargé d'organiser le stage des futurs élèves de la promotion 1958 de l'ENSPM. C'est à cette occasion que l'IFP l'a remarqué et lui a proposé de venir exercer ses talents à la division engineering de l'IFP, embryon de TECHNIP. C'est ainsi qu'il est arrivé à RUEIL et que j'ai fait sa connaissance.
    A cette époque l'IFP faisait les plans d'une unité pilote pour développer le procédé d'hydrodésulfuration des gasoils à partir de matériel acheté dans un chantier de démolition d'une unité pétrochimique. Je me souviens que Georges avait été un peu surpris par le genre d'activités de sa nouvelle société et la vétusté du matériel à utiliser. Par contre les petits jeunes que nous étions à l'époque faisions beaucoup appel à ses connaissances. C'était le seul ingénieur qui avait travaillé en raffinerie.
    A la création de TECHNIP il a été choisi pour être l'ingénieur de projet du premier contrat apporté par ANDRAULT venant de BP dans sa corbeille de mariage. Il a enchaîné avec de nombreux projets de raffinage, traitements de gaz et pétrochimie dont le plus important fût celui des Aromatiques. Il enchaîna avec l'inénarrable contrat de la raffinerie du Congo, célèbre pour toutes les corruptions et les procès qui suivirent.
    J'ai travaillé avec Georges sur les Aromatiques. Au cours de ces années, nous avons séjourné durant d'interminables périodes de discussion à Moscou (les Russes ne sont pas pressés) et fait de nombreuses visites de chantier à Oufa et Omsk. C'est là que j'ai appris à le connaître, c'était un charmeur, les femmes vous le diraient mieux que moi. Il était psychologue, savait trouver les points faibles de ses clients, découvrir leurs besoins et les satisfaire en en tirant avantage. Paraissant toujours décontracté, il voyait les choses de haut, savait conduire les grands projets et motiver ses coéquipiers. Il déléguait dès qu'il avait confiance, était toujours poli, courtois et n'élevait jamais la voix.
    Il avait certainement des défauts, je laisse à d'autres le soin de vous en parler.
    En dehors de sa vie professionnelle, Georges était un grand sportif. Il a pratiqué le tennis, le ski, le trekking au Népal, gravi de nombreux sommets dans les Alpes, l’Himalaya, l’Amérique du sud et l'Afrique avec son frère ou son ami René Mansey. Ensuite, il s'est converti au golf qu'il a pratiqué jusqu'à 85 ans.
    A la retraite, son épouse et lui se sont beaucoup occupés de leur petite fille.
    Il a été très affecté par le décès prématuré de son frère et le suicide d'un de ses amis.
    Âgé de 95 ans, il nous a quittés discrètement le 5 mai 2022, ses obsèques ont eu lieu dans la plus stricte intimité.
    Sincères condoléances à son épouse Lucienne, ses enfants et sa petite fille."                      Maurice QUEILLE

  • Décès de Bernard WEIL le 29 avril 2022 à Paris. Ancien cadre de CLE, il avait été adhérent à l'ARTP.
    "Vous le savez, Bernard Weil nous a, récemment, suivant l’expression consacrée « quittés » à l’âge de 94 ans. Ce qui a été une grande tristesse et un grand désarroi pour tous ceux qui l’ont connu.
    Bernard était un membre de la communauté Creusot Loire qui avait consacré, à cette communauté son temps et ses compétences – qui étaient grandes-
    Ceux qui l’ont connu se souviendront de son efficacité dans la gestion de dossiers dont certains étaient particulièrement difficiles……
    Mais, au-delà de cette compétence tous se souviendront de l’homme affable, attirant la sympathie, qu’il était.
    Il organisait chaque année un repas pour réunir les anciens de CLE.
    Nos condoléances et notre sympathie vont à sa famille et à ceux qui lui étaient proches."             Pierre COUROUCE

     

  • Décès de Patrick SIMARD le 4 avril à l'âge 70 ans.Patrick simard et sa femme nicole rc Il souffrait de myopathie invalidante depuis de nombreuses années.à 70 ans.
    Patrick simard 1 lPatrick a travaillé chez Krebs Speichim puis à la direction des assurances de TCS et TP France.
    Patrick simard 2Ci-joint, le texte de la chanson Les copains d'abord de Brassens adapté pour Patrick et chanté en coeur lors de la cérémonie le 8 avril. Patrick simard pgPatrick simard pg (30.08 Ko)

    "Très triste nouvelle. Ce fut toujours un plaisir de travailler avec Patrick pour qui le domaine complique des assurances n avait pas de secret. Toujours de bon humeur il partageait son savoir avec plaisir et sans retenue.
    Vu ses difficultés à se mouvoir, j ai toujours été admiratif de sa volonté à mener  au bureau une vie la plus normale possible et de sa gentillesse de tout les instants vis à vis de ses collègues."        Jean-Michel GAY

  • Sa fille nous a appris le décès de Jean MESNIL survenu le 23 mars 2022 à l'âge de 94 ans. Jean avait fait toute sa carrière au sein de Technip au service ingénierie électricité jusqu'en 1982, 1983 environ. Il a laissé le souvenir d'une personne très respectée, qui "faisait référence".
    Jean était adhérent à l'association et avait été membre du bureau de l'ARTP.

    "J’apprends avec tristesse le décès de Jean. Nous faisions partie dans les années 60 de l’équipe BOUCHARD au service électricité.
    Je garderai de Jean le souvenir d’un collègue très agréable, très professionnel et qui, pour un nouvel arrivant  comme moi dans le service, a été un formidable transmetteur du savoir-faire. Il a été très présent à mes côtés lorsque j’étais en charge de la coordination sur le contrat chinois de Liao Yang.
    Je le revoyais régulièrement et avec plaisir aux repas annuels des retraités du service électrique où nous nous remémorions nos « faits d’armes! ».
    Merci Jean, Repose en paix. Sincères condoléances à la famille."    Yves LE CLEAC’H

  • Décès de Jean-Paul JOUFFREY le 18 mars 2022 à l'âge de 86 ans.
    Jean paul jouffreyLa cérémonie religieuse a été célébrée le mardi 29 mars à 10h30 en l'église Sainte Thérèse de Chatou (36 route de Maisons - 78400 Chatou). Un dernier hommage lui sera rendu au Crématorium du Mont-Valérien (104 rue du Calvaire - 92000 Nanterre) le 29 mars à 13h.

    Directeur de projet. Il fut une figure historique de TECHNIP. Gadz’Arts promo Cluny 52, il participa activement à la création et au développement de la société.
    Collègue apprécié de tous, il était connu sous le surnom sympathique de "Popeye".
    Il était membre de l’ARTP


     

  • Paulette PAILLER est décédée en mars 2022, épouse de Marcel PAILLER, ancien du service Construction et membre de notre association.

  • son épouse nous a appris récement le décès de Philippe HERBINET le 4 mars 2021. Ancien de CLE, il était adhérent de l'association.

  • Nous avons été informé du décès de Claude HONIAT le 1er mars 2022 à Mennecy dans l'Essonne. Il était âgé de 77 ans.
    Il avait été au Département B.E (tuyauterie), détaché en 1985 pour TPG à SFAX (SEREPT) Tunisie.

    "Oui, c’était une forte personnalité ! Têtu, gueulard …. et qui aimait bien "la  bouteille"..... mais au demeurant très serviable pour ses copains. En fait, je ne l'ai côtoyé qu’en Tunisie et revu une fois ou deux quand j'étais avec Fouzia. Il a eu une vie un peu compliquée mais je ne me souviens plus........Il a aussi travaillé dans le sud vers Fos. Hélas, je suis incapable d'en dire plus car les années ont passé......."     Gérard SOUGEY / Roland VOLTO

    "J'ai particulièrement connu Claude Honiat lors du projet COBO (plateforme offshore pour ELF Angola dont la fabrication avait lieu chez Eiffage à Fos sur Mer - sans doute la dernière fabriquée en France ...).
    En dehors de ses qualités professionnelles c'était un personnage sympathique et truculent qui ne laissait personne indifférent.
    Triste qu'il soit parti si tôt."       Michel DOUCET

  • Jacques sourdonSon fils Alain nous a appris le décès de son père Jacques Georges SOURDON le 30 janvier 2022. Ancien salarié de CLE puis Technip, il était adhérent à l'ARTP.

"Jacques, un ancien de CLE comme moi, était dans la partie administrative. Je l'ai surtout connu sur le chantier du rewamping d'Arzew où il était responsable administratif et par la suite à TP Paris où il s'occupait de claims avec le service juridique.
Jacques était un homme sérieux et un sympathique collègue de travail.
J'adresse mes sincères condoléances et mon amical souvenir à son épouse Rolande et à son fils."     Gérard ANTHONY

 

  • Décès de Jean-Pierre BOURDOIS à l'âge de 101 ans. Il était membre de l'association.
    Jean pierre bourdois
    "Jean-Pierre Bourdois a rejoint Technip en 1977 en tant qu’Administrateur pour les projets des Aromatiques d’Oufa et Omsk dans l’ex-URSJean pierre bourdois bS. C’est en ce moment que j’ai été engagée comme traductrice-interprète sur ces mêmes projets ce qui m’a permis de connaître Jean-Pierre Bourdois « à l’oeuvre». Toujours ponctuel, rigoureux, compétent,
    cherchant un compromis acceptable pour tous les partis (ce projet était multiculturel et multinational: français, russes, bashkirs, tatars, ukrainiens, italiens, américains, allemands...).
    Monsieur Bourdois, (c’est comme ça que je m’adressais à lui avec le plus grand respect) était toujours prêts à m’aider dans les premiers pas de ma carrière à Technip prodiguer ses conseils pondérés, pleins de bon sens, parfois avec humour...
    Il est parti à la retraite à l’age de 65 ans en pleine forme et plein de projets pour être utile aux gens...
    Iil était un Grand Monsieur! "  Nadia RIQUARTO

  • Décès de Munib KORKUT. Avis dans le journal de Sarajevo :« Yadranka son épouse, son fils Boik, sa sœur Lamija, ont annoncé le décès de Munib KORKUT le 14 janvier 2022 à Dubrovnik, ville de Croatie dans laquelle il s’était retiré. Il a été inhumé à Sarajevo ( Bosnie Herzégovine)."
    Ancien de PetrolInvest, nous l'avions accueilli à Technip France dans les années 90 comme d'autres lors de la guerre civile en Bosnie-Herzégovine. Il était connu de nombreux technipiens. Munib était adhérent à l'ARTP.

    Munib korkut rc"Munib KORKUT a perdu sa dernière bataille contre la maladie en âge de 79 ans à Dubrovnik où il s'était installé après sa retraite.
    Quand TECHNIP et Energoinvest ont créé en ingénierie commune à Sarajevo 1969, Munib Korkut a été parmi les premiers employés dans le groupe de gestion des projets. Après, il a été nommé directeur technique de Petrolinvest où il était infatigable dans l'engagement pour l'implémentation à Petrolinvest des méthodes de travail de Technip sur des projets exécuté en commun ou sans la participation de Technip.
    Ce passionné de musique contemporaine a trouvé de temps pour le rôle d'assistant professeur à l'Université de Sarajevo et de consul honoraire de France à Sarajevo. Sous sa direction comme directeur technique et après directeur générale, Petrolinvest avait enchainé des projets majeurs en Yougoslavie et également à l'étranger. Je vais mentionner l'extension de la Raffinerie Bosanski Brod, Raffinerie des huiles Modrica, Complexe de méthanol Kikinda, Raffinerie des huiles usées Belgrade, Polypropylène Odjaci, etc. Les développements de Petrolinvest en terme technique et la capacité d'exécution des projets a été permanent grâce à sa gestion et le support de Technip.
    La saga de Petrolinvest a été arrêtée par la guerre en Yougoslavie quand Munib Korkut a quitté Sarajevo pour Technip Paris dans le groupe de projet. Plusieurs années, il a été responsable de filiale Technip à St. Petersburg en Russie.
    Après sa retraite, dans tous les contacts que j'ai eus avec Munib Korkut, il demandait des nouvelles de Technip dont il n'a jamais perdu l'intérêt et de notre métier de l'ingénierie, ce qui a été sa carrière entière.

    Mes pensées vont à son épouse Yadranka, son fils Boik et sa belle-fille Arijana et à sa famille." 
         Savo GLAVAS

    "Munib KORKUT était pour moi plus qu’un collaborateur.
    Il fut, comme moi-même, à l’origine de la création de Petrolinvest, à Sarajevo et, en 1970, un des premiers ingénieurs embauchés par Mr Semso Hadziendendic, Directeur de l’entreprise (décédé depuis). Il sut mettre en place une organisation selon les concepts de Technip. Il en fut le Président jusqu’au moment où, suite aux évènements tragiques de la guerre en Bosnie, Mr P.M. Valentin l’accueillit à la Défense où il poursuivit son activité en qualité de directeur de projet.
    Munib s’était retiré, avec son épouse Yadranka à Zaton, près de Dubrovnik.
    Il sut faire preuve d’un remarquable courage pour affronter une longue maladie.
    Munib était mon  ami que je rencontrais lors de mes voyages en Croatie. Il était adhérent de ARTP.
    j’adresse mes sincères condoléances à son épouse Yadranka et son fils Boik."    Michel LAUDIC

    "
    Lors de plusieurs missions en Russie, j’ai fait la connaissance de Munib KORKUT à Saint Pétersbourg ( Filiale TP CIS). A l’époque Il en était le Responsable. Je l’ai ensuite retrouvé à la Défense.
    Je garde de lui de très bons souvenirs d’un homme attentionné et très avenant. Toujours disponible, au sein de son équipe. Et hors ou dans sa fonction, il se dépensait beaucoup vis-à-vis de son personnel, avec objectif de faire progresser la filiale, et ce en préservant ses qualités humaines. Son but permanent était d’avancer.

    J’adresse mes sincères condoléances à sa famille."         Jean-Marie TERNISIEN      

    "J’ai appris le décès de Munib Korkut et en suis très peinée car cela me ramène à tout ce que Technip à fait pour accueillir en France les enfants du personnel de Petrolinvest (avion Kouchner) et leur offrir de faire leurs études, brillamment réussies pour la plupart, et j’y avais largement contribué.
    Puis, Munib Korkut a rejoint Paris puis St Petersbourg et il était resté fidèle à Technip et à ses collègues depuis la Croatie où il était installé pour sa retraite. Son épouse avait également travaillé quelque temps à la Documentation."            Martine BEURLET


    "J’avais connu Munib Korkut en tant que directeur de « Pétrolinvest » lors de la sous traitance des études de détails pour le projet Khabaz en Irak dans les années 90, Ayant réalisé les études de base j’avais été détaché durant plusieurs mois pour assurer cette supervision à Sarajevo auprès d’équipes compétentes qui utilisaient les mêmes méthodes de travail que celles de Technip.
    Munib Korkut était toujours à l’écoute des problèmes et Il était également d’un grand secours pour trouver des solutions à tous les problèmes ainsi pour le suivi des commandes de matériel passées localement. Une personne d’un grand charisme, mais malheureusement cette guerre destructrice n’a pas permis la continuité de cette société locale en l’état qui était très performante.
    Merci aussi pour cette période qui a été une expérience professionnelle et humaine inoubliable à Sarajevo.
    Condoléances à toute sa famille et pour tout ses amis"    Jean MOURAUD

  • Nous avons appris le décès de Claudine BUCHER, ancienne secrétaire à Technip, elle était adhérente à l'association.
    Son mari, ancien du service électricité de Technip, est décédé il y a plusieurs années.

Nous présentons à leur famille et amis nos sincères condoléances.

Les anciens collègues ou la famille et amis peuvent nous envoyer un petit mot de souvenirs ainsi que des photos des défunts que nous publierons.

Annonces des années précédentes :