La petite histoire de la scission

la scission de TECHNIPFMC

September 2019 : C'est un pillage organisé du patrimoine du groupe TECHNIP, normal pour des prédateurs.

Et que font BPI France ? IFP Energies Nouvelles ? le ministère de l'industrie ? Ils regardent en spectateurs ... et approuvent au conseil d'administration ! Scandaleux également !

Nous devons réagir et soutenir nos anciens collègues.

Merci monsieur Thierry PILENKO d'avoir entrainé TECHNIP dans cette embuscade.

Le projet de scission est un peu détaillé dans le document ci-joint, disponible qu'en anglais : Reshaping our future full equity story slide deck finalReshaping our future full equity story slide deck final (2.22 Mo)

TechnipFMC plc (NYSE : FTI) (Paris : FTI) a annoncé le 26 août que son Conseil d’Administration a approuvé à l’unanimité son projet de scission en deux sociétés leaders de leurs marchés, indépendantes et cotées en bourse : RemainCo, un fournisseur de services et de technologies entièrement intégré, qui continuera à contribuer au développement énergétique, et SpinCo, un acteur de premier plan dans l’ingénierie et la construction (Engineering & Construction, « E&C »), idéalement positionné pour capitaliser sur la transition énergétique mondiale.

Ou comment FMC s’est emparé du subsea de TECHNIP
ex COFLEXIP
sans débourser un dollar !

La scission devrait permettre à RemainCo et SpinCo de se recentrer sur des stratégies différenciées et d’apporter davantage de flexibilité et d’opportunités de croissance.
L’opération devrait prendre la forme d’une séparation du segment Onshore/Offshore de TechnipFMC dont le siège sera établi à Paris. La scission devrait être effective au cours du premier semestre de 2020, sous réserve des conditions, consultations et autorisations réglementaires habituelles, date à laquelle toutes les actions de SpinCo seront distribuées à l’ensemble des actionnaires de TechnipFMC.

Voir Communiqués de Presse et Extraits de Presse

Partagez vos réactions et commentaires sur le Forum   Technip or not TechnipFMC

Hold-up sur le nom de TECHNIP, son histoire et sa réputation mondiale

Doug Pferdehirt vient d'annoncer le 10 septembre que Remainco gardera le nom de Technipfmc et qu'il laisse à Spinco le choix d'un nouveau nom. Voir le communiqué ci-contre.

C'est scandaleux ! de l'usurpation de toute l'histoire de TECHNIP depuis 1958 et de sa réputation mondiale !

  • Nom du fichier : Hold up sur le nom de technipfmc 1
  • Taille : 434.43 Ko

Télécharger

Halte à la spoliation de Technip

La présentation du dossier de communiqué de presse "Halte à la spoliation de Technip" présentant les craintes et les désaccords des retraités mais aussi leur vision pour le développement pérenne de la future société « SpinCo ». Les 5 motions ont été soumises au vote de l’assemblée et approuvées à l’unanimité moins une abstention.
2019 10 10 communique artp sur la scission technipfmc2019 10 10 communique artp sur la scission technipfmc (1.86 Mo)

Il est demandé aux adhérents de diffuser le communiqué de presse largement auprès des médias et des politiques parmi leurs relations en informant l’ARTP de leurs actions.

L’assemblée s’est poursuivie avec les points prévus à l’ordre du jour :P1230206

  • Rapport moral
  • Souvenirs de ceux qui nous ont quittés cette année  Ag 2019 necrologie rev4Ag 2019 necrologie rev4 (691.35 Ko)
  • Rapport financier
  • Quitus sur les comptes et la gestion du Conseil d’Administration.
  • Renouvellement du Conseil d’administration / Elections de nouveaux membres
  • Présentation du voyage en Jordanie du 24 au 30 avril 2020
  • Point sur le renouvellement de la complémentaire santé au 1/1/2020 avec trois représentants de Gras Savoye Gras savoye ag10 oct 2019Gras savoye ag10 oct 2019 (2.84 Mo)  et Flyer 100 sante grands principes 2019Flyer 100 sante grands principes 2019 (1.09 Mo)
  • Situation et actualité du groupe TechnipFMC avec Alain Poincheval, Christophe Belorgeot et Anne-Sophie Gout, débat autour du projet de scission.

Un compte-rendu détaillé sera prochainement disponible sur notre site et envoyé par la poste aux adhérents avec le TU 111 début décembre.

Un pot de l’amitié a ensuite réuni les participants.
Voir l'album photo pour les adhérents inscrits sur le site : Assemblée Générale 2019 le 10 octobre

Bienvenue à TECHNIP ENERGIES

30 octobre 2019 : Très bonne nouvelle, le nom de TECHNIP est conservé pour SpinCo qui s'appellera TECHNIP ENERGIES.

L'ARTP adresse ses meilleures souhaits de succès à TECHNIP ENERGIES et suivra avec attention la mise en place de la nouvelle société.

Ci-joint, copie du communiqué interne annonçant le nouveau nom de SpinCo et présentant l'équipe dirigeante Technip energies et ses dirigeants 2019 10 30Technip energies et ses dirigeants 2019 10 30 (640.69 Ko).

Un communiqué de presse de Technipfmc officialise également l'information https://www.technipfmc.com/fr-fr/media/news/2019/10/technipfmc%20reveals%20that%20technip%20energies%20will%20be%20the%20future%20name%20of%20spinco/

Zéro en cummunication !

Décembre 2019 : Très peu d'information sur Technipfmc actuellement, y compris sur le projet de scission avec détachement de Technip Energies.

Pour le mois de novembre, un seul communiqué de presse sur le site internet de Technipfmc (https://www.technipfmc.com/en/media/press-releases ) et c'est pour annoncer un accord de vente du navire G1201 et, indirectement, une rectification des comptes du troisième trimestre avec une charge supplémentaire de 125 millions !!! . Voir Les Résultats TechnipFMC

Si vous avez des informations intéressantes sur Technipfmc ou également sur vos participations à des événements, expositions ou autres, n'hésitez pas à nous le signaler, nous relayerons.

 

Vous avez encore des parts dans le plan d'épargne entreprise (PEE) de Technip géré par Amundi. Quel impact a la scission sur les fonds communs de placement entreprise (FCPE) ? Ce n'est pas clair! Voir et réagisser sur le Forum : La scission – impact sur le Plan d’Épargne d’Entreprise Technip France (PEE)

La Lettre A annonce la nomination de Catherine Zeller à la direction juridique - Voir Extraits de Presse

 

A bientôt  artp@artechnip.org  

Est-ce de la dissimulation ou de l’incompétence ?

Novembre 2019 : Le 23 octobre 2019, Technipfmc publiait ses résultats du 3ème trimestre en berne avec un résultat net (bénéfice) de 21,8 millions de dollars, nettement en deçà des attentes du consensus. Ils ont été mal accueillis par les investisseurs, la cotation en bourse a baissé de plus de 10% dans la journée du 24.

Le 12 novembre, Technipfmc publie le rapport trimestriel de comptes 10-Q remis à la SEC, autorité de la bourse US. On découvre dans ce rapport que 125,1 millions de dollars ont été ajoutés en charge subsea et que le résultat net devient une perte de 119,1 millions de dollars pour le 3ème trimestre 2019. Ces 125,1 millions proviennent des dépréciations de navires en lien avec l'accord de vente du G1201 et imputés au 3ème trimestre. Voir Communiqués de Presse.

L'annonce d'octobre n'était donc pas sincère, le rapport 10-Q devrait reprendre les mêmes chiffres que ceux diffusés Argent en pluiedans la presse et commentés dans les webcast. Au minimum, un mea-culpa aurait été nécessaire ; mais rien, il fallait juste lire entre les lignes des 69 pages du 10-Q dans la langue de Shakespeare. Ou comment annoncer un bénéfice puis, 3 semaines après, le transformer en perte en "lousdé" !  Ci-joint le tableau de synthèse des résultats trimestriels corrigé avec le rapport 10-Q et compratif avec les résulats annoncés le 23 octobre : Resutats 2019 3t par segment r2Resutats 2019 3t par segment r2 (484.04 Ko)

C’est la deuxième fois que les comptes trimestriels diffusés à la presse sont modifiés subrepticement par le rapport officiel 10-Q. Pour la remercier, l’« Executive Vice-President and Chief Financial Officer » a été gratifiée d’une rémunération globale en 2018 de plus de 5 millions de dollars ($ 5 344 532 exactement, rapport 10-K page 68).  Quelle confiance les investisseurs peuvent accorder à cette direction et à leurs messages ?


Voir et réagir sur le Forum A quoi joue D Pferderhirt - Comment un résultat trimestriel positif devient négatif en moins de 30 jours

Rencontre avec Catherine MacGregor le 19 décembre 2019

Décembre 2019 :

Catherine MacGregor, Technip Energies CEO-elect et Président Onshore Offshore, a invité une délégation de l’ARTP à un petit-déjeuner le 19 décembre 2019 pour échanger sur le sujet de la création et de l’avenir de Technip Energies.

Cette première prise de contact nous ont permis de faire connaissance avec la future CEO de Technip Energies. Les échanges furent cordiaux et nous ont permis d’aborder les sujets d’inquiétudes de l’association dans le processus de spin-off en cours, en particulier la découpe Technipfmc / Technip Energies, la future stratégie de Technip Energies, l’introduction en bourse de Technip Energies, l’attribution d’actions et l’impact sur les lignes du plan d’épargne groupe reposant sur le cours des actions Technipfmc.

En conclusion, Catherine MacGregor insiste pour garder un climat apaisé autour de Technip et affirme que l’équipe est en ordre de marche pour de beaux projets.

L’ARTP remercie Catherine MacGregor de nous avoir reçu et souhaite pleins succès aux équipes de Technip Energies.

Vous pouvez trouver ci-joint le compte-rendu plus détaillé de notre entrevue Cr site reunion c macgregor 2019 dec 19 rev1Cr site reunion c macgregor 2019 dec 19 rev1 (185.47 Ko)   … et participez à la rubrique Scission Technip Energies / TechnipFMC du Forum de Discussion.

Recherche fiscaliste désespérément

Janvier 2020 : Pour tous les actionnaires de Technipfmc, la scission doit se matérialiser par l’attribution gratuite d’actions de Technip Energies. Tous les actionnaires seront attributaires d’actions au prorata de leurs actions Technipfmc, que ces actions soient cotées à Paris ou à New-York. Toutefois, les actions de Technip Energies ne seront cotées qu’à Paris. Ceci a été indiqué par Christophe Bélorgeot lors de son intervention à notre assemblée générale en octobre et il l’a confirmé lors de notre entretien avec Catherine MacGregor en décembre.

Argent en pluieVis-à-vis de l’administration fiscale cette distribution d’actions peut etre assimilée à une forme de distribution de dividendes et donc etre passible du paiement de l’impôt. Du point de vue fiscal pour un résident fiscal en France, si les précautions nécessaires ne sont pas prises, les actions Technip Energies distribuées seront imposées comme des dividendes à 30%.

Par exemple, supposons que la scission Technipfmc / Technip Energies se fasse sur une base 60 /40 et que l’action Technipfmc vaille 20€ juste avant la scission ; juste après la scission l’action Technipfmc vaudrait 12€ et l’action Technip Energies 8€ sur laquelle une taxe de 30% s’applique soit 2,40€. Il en résulterait pour une action initiale de 20€, une taxe de 2,40 € et un capital résultant de (12+8-2,40) 17,60 € soit une perte de 12% de son capital.

Ceci ne concerne pas uniquement les détenteurs d’actions Technpfmc mais également les détenteurs de lignes incorporant des actions Technipfmc dans leur PEG.

La fiscalité des scissions d’entreprise en France est régie par le code des impôts articles 210A et 210B qui fixent les conditions pour qu’une scission soit fiscalement neutre c.a.d. sans paiement de l’impôt. Ces règles s’appliquent aux sociétés françaises et les conditions concernent en particulier les principaux actionnaires, qui dans notre cas et pour la plupart ne sont pas français….

Fiscalement, la situation est plus complexe et pas uniquement franco-française:

  • Technipfmc est enregistrée en Grande-Bretagne mais l’action est cotée à New-York et à Paris.
  • Technipfmc
  • La société filiale séparée Technip Energies sera cotée uniquement à la bourse de Paris et sera enregistrée aux Pays-Bas.
  • Les actionnaires de Technipfmc recevront des actions de la société Technip Energies en proportion des actions de la société d’origine Technipfmc. Ces actions seront cotées uniquement à la bourse de Paris, y compris pour les actionnaires possédant des actions de la société d’origine cotées à New-York.

QuestionQuestions : quel est le régime fiscal qui s’applique à la distribution d’actions gratuites aux actionnaires résidents fiscaux en France ? aux résidents fiscaux aux Etats-Unis ? aux résidents fiscaux en Grande-Bretagne ? aux résidents fiscaux aux Pays-Bas ? aux autres cas ?

Ceci peut faire un bon sujet de mémoire pour un étudiant fiscaliste international en fin de cycle.

Pour mémoire, dans le document « Reshaping Our Future » diffusé le 26 août 2019 par Technipfmc pour expliquer le spin-off, il est écrit « Pursuing tax free spin of SpinCo for certain shareholders where permissible, including the United States ». Certains ont donc déjà pensé au sujet … pour leur propre compte !

En ce qui concerne le PEG (Plan d’Epargne Groupe), il y a également une autre question : certaines lignes font référence à la valeur du cours de Technipfmc avec un mécanisme spécifique d’évolution sur une période donnée. Certaines de ces lignes avaient été crées avant la fusion Technip-FMC en 2017 et lors de la fusion la référence au cours de Technip avait été remplacée par la référence à Technipfmc en prenant en compte le facteur 2 de conversion.

Avec la scission, comment cela va-t-il être géré ? La scission va mécaniquement diminuer la valeur de la part Technipfmc par la création de l’action Technip Energies. La question est donc de savoir comment cette perte de valeur va être compensée. La question a été posée à Amundi qui gère le PEG qui a répondu « ne pas être en mesure de répondre à votre question car à ce jour aucune information ne nous a été communiquée à ce sujet »

Suite à la rencontre avec Catherine MacGregor du 19 décembre 2019, nous avons posé la question par écrit à Christophe Bélorgeot concernant l’impact fiscale et la prise en compte de la scission dans les lignes de PEG. Nous attendons les réponses à nos questions que nous vous communiquerons dès réception.

La transaction de séparation en deux sociétésTechnipFMC et Technip Energies est en bonne voie

Technipfmc a confirmé le 16 janvier 2020 que "la transaction prévue de séparation en deux sociétés, TechnipFMC et Technip Energies, est en bonne voie pour être finalisée au premier semestre 2020. La société anticipe une conclusion de la transaction au deuxième trimestre 2020 et prévoit de tenir à Paris un évènement investisseurs « Capital Markets » pour Technip Energies.

La société a également annoncé que le prospectus de scission de Technip Energies inclura désormais les états financiers pour Technip Energies, audités selon les normes IFRS pour chacun des exercices de 2016 à 2019.

En plus de l’approbation du E.U. Prospectus par l'Autorité Néerlandaise des Marchés Financiers (AFM), la finalisation de la transaction dépendra des conditions générales de marché, des approbations réglementaires et l’autorisation définitive du Conseil d’administration."

Voir Communiqués de Presse et Extraits de Presse

Wait and see ....

Quelles diversifications pour Technip Energies ?

Energies avec un S, quelles sont les pistes pour le futur développement de Technip Energies ?

Catherine MacGregor mise sur le développement du gaz naturel liquéfié (GNL), qui représente déjà 50 % du carnet de commandes de 19 milliards de dollars avec lequel part Technip Energies, et également elle souhaite miser sur la transition énergétique pour développer les activités d’ingénierie onshore et offshore qui restent dans l’entreprise.

 

Voir l’article de l’Usine Nouvelle du 30 janvier 2020 qui développe le sujet Extraits de Presse 2020

L'état français va monter au capital de Technip via BPI France.

Le 03/02/2020, BFMBusiness indique que la Banque publique d’Investissement va profiter de la scission du groupe TechnipFMC pour tripler sa participation dans la filiale française qui reprend son indépendance.
Le même article indique que les Américains ont rapatrié la moitié de la trésorerie de Technip avant de se délester de l'entreprise.

Voir https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/l-etat-francais-va-monter-au-capital-de-technip-via-bpifrance-1850147.html

et https://www.zonebourse.com/TECHNIPFMC-33375934/actualite/TechnipFMC-Bpifrance-detiendra-15-de-Technip-Energies-apres-la-scission-de-TechnipFMC-29931067/

et https://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/actualite/TECHNIPFMC-en-tete-du-CAC-40-soutenu-par-la-speculation-29933379/

Il y a eu une précision par Technipfmc mais qui ne clarifie pas le fond de l'article : https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/l-etat-francais-va-monter-au-capital-de-technip-via-bpifrance-1850147.html

Des Goodwills pas si Good que ça ?

Une fois encore le 10/02/2020, Technipfmc déprécie des « écarts d’acquisition » ou « Goodwills » dans les segments Subsea et Surface.

On se souvient de la dépréciation de 1,8 milliards de dollars d’actifs dans le subsea avec les résultats du 4ème trimestre 2018 et on en remet un coup pour 2,4 milliards de dollars dans le subsea et le surface avec les résultats du 4ème trimestre 2019.

Cela fait 4,2 milliards évaporés dans le subsea et le surface. C’est environ la moitiés des goodwills inscrits à l’actif du bilan lors de la fusion et la quasi-totalité de la valeur des goodwills de FMC qui sont ainsi évaporés.


Il s’avère que la valeur comptable du groupe à la date de la fusion a été considérablement surévaluée, ce qui a trompé les investisseurs et les actionnaires. Une enquête de l'AMF serait-elle envisageable ?


Voir les extraits de presse  Extraits de Presse  et plus particulièrement l'artcile du Revenu

Pour réagir, le Forum Depreciation de 2.4 mds de $ de la valeur des segments Subsea et Surface - Bis repetita

Les perspectives du subsea

Les investisseurs s’interrogent sur les perspectives du business du subsea.

Mortderire 2La présentation des résultats est censée apporter une perspective.

Verbatim du communiqué de presse que Coluche n’aurait pas renié
« Dans le segment Subsea, les attributions d’un certain nombre de nouveaux projets de développement seront probablement repoussées au-delà de cette année, ce qui aura des répercussions sur nos précédentes prévisions de commandes pour 2020. Nous continuons d’évaluer près de 15 milliards de dollars d’importantes opportunités de projets, dont environ 50 % verront vraisemblablement le jour dans les 24 prochains mois. Tous les autres projets restent actifs mais seront probablement décalés au-delà de cet horizon. Au cours des 12 prochains mois, nous croyons que jusqu’à 20 % de ces opportunités de projets pourraient faire l’objet d’une décision finale d’investissement, et nous sommes très bien positionnés sur plusieurs d’entre elles. »

Soit $15 000M * 50% / 2 ans * 20% = $750M : Technipfmc subsea est bien très positionné sur plusieurs opportunités de projets en 2020 représentant au total 750 millions de dollars. 

La perspective est bien très sombre et la communication toujours au même niveau.  

Technipfmc annonce reporter son opération de scission

Technipfmc a publié un communiqué le 15 mars annonçant le report de l'opération de scission avec le communiqué suivant :

"Information de TechnipFMC sur son opération de scission

LONDRES, PARIS, HOUSTON, le 15 mars 2020 - (NYSE: FTI) (PARIS: FTI) -

Les conditions de marché ont considérablement changé en raison de l’épidémie de COVID-19, de la forte baisse des prix des matières premières et de la volatilité accrue des marchés boursiers mondiaux. L’impact de ces événements a créé un environnement de marché qui n'est pas actuellement propice à la séparation prévue de la Société en TechnipFMC et Technip Energies. La Société confirme que la justification stratégique de la séparation demeure inchangée. La Société demeure mobilisée en vue de cette opération et poursuit ses préparatifs afin que les deux entreprises soient prêtes à se séparer lorsque les marchés seront suffisamment rétablis.
TechnipFMC.com"

Vous êtes actionnaire de Technipfmc ?

L’assemblée générale doit se tenir le 24 avril à Londres. Ne reportez pas à demain votre vote !

Vous ne pourrez pas y participer, Vote 1covid oblige, mais vous pouvez voter par le Proxy Vote sur internet (ou par téléphone) d’ici au 23 avril.

Nous avons examiné les 20 motions proposées et nous vous proposons une recommandation de vote en tant qu’ancien de Technip France.

Vous trouverez des explications complémentaires et notre recommandation de vote sur le Blog (réservé aux abonnés) 2020 Annual General Meeting of Shareholders
Vous pourez vous en inspirez pour votre vote.

Pour mémoire, les résultats financiers de Technipfmc pour le 1er trimestre 2020 seront publiés le 22 avril après la clôture de la bourse de NYSE, soit à découvrir le jeudi matin 23 pour les gaulois.

- - - - - 0 0 0 0 0 - - - - -

L'intersyndicale de Technipfmc a adressé un courrier au minsitre de l'économie Bruno Le Maire. "Celle-ci concerne la politique salariale scandaleuse menée par nos dirigeants, situation dont nous souffrons depuis la fusion de Technip et FMC en 2017" Technipfmc intersyndicale 2020 04 17Technipfmc intersyndicale 2020 04 17 (290.22 Ko)   

- - - - - 0 0 0 0 0 - - - - -

L’assemblée générale de Technipfmc s’est tenue à Londres à huis-clos le jeudi 24 avril. Il était possible de voter par correspondance ou par internet comme nous vous l’avions conseillé.

Les résultats du vote sont disponibles dans un document dit Form 8-K. Les votes ont représenté environ 75% des actions en circulation.

Pas de surprises, des approbations à des taux soviétiques ; il faut regarder dans le détail des chiffres pour y voir des nuances :

  • Doug Pferdhirt est reconduit avec 93% de vote pour,
  • Les autres administrateurs sont reconduits avec des scores entre 97,6% et 99,6% sauf pour Eleazar de Carvalho Filho (82,6%) et James M. Ringler (70,2%),
  • Le plan de rémunération de NEO (nominated executive officers) est approuvé à 85,8%
  • Le plan de rémunération des administrateurs est approuvé à 86,4%
  • Les autres motions sont approuvées à 99% et plus.

Petite devinette : comment ont voté les représentants français ? BPI France ? IFPEN ? AMUNDI qui gère les PEG Technip ?

Nouvel avatar pour Technip Energies

Le départ de Catherine MacGregor le 2 octobre 2020 pour la direction d’Engie est un gâchis énorme et une gifle magistrale à la direction générale de Technipfmc qui n’a pas été capable de donner une perspective claire au devenir de Technip Energies. Catherine MacGregor nous avait donné beaucoup d’espoirs sur la création de Technip Energies et la pris en compte de la transition énergétique.

Ce départ est doublé par la démission d’un autre membre de l’équipe de direction la veille, le 1 octobre, Dianne Ralston, directrice juridique du groupe.

Ajouté à ces départs, le cours de l’action qui n’en finit pas de plonger et qui a perdu 84% de sa valeur en 3 ans et demi depuis la fusion.  Fusion « d’égal à égal » ou 1+1 = 0,16 !!!

Tout ceci est révélateur d’un profond malaise au sein de l’équipe de direction et plus généralement de la société, d’absence de stratégie claire pour le court, le moyen et le long terme et des investisseurs désorientés qui ne cherchent plus que de la spéculation à très court terme mais pas un investissement industriel sur le long terme.

Reunion cmg 2019 12 19 3 rcLe départ de Catherine MacGregor est une perte pour Technip Energies. En un an, elle avait réussi à fédérer les équipes d’Onshore/Offshore avec son leadership autour d’objectifs clairs, avait créé espoirs et dynamique chez les collaborateurs et avait développé une vision à moyen et long terme dans le cadre de la transition énergétique. Quelques-uns d’entre-nous l’avaient rencontré le 19 décembre 2019 et elle nous avait fait une bonne impression.

Nous comprenons qu’elle ait profité de l’opportunité qui s’est présentée à Engie dans la mesure où elle n’avait pas de perspective dans la scission de Technip Energies toujours repoussée. Nous avions eu connaissance de plusieurs alertes sur son éventuel départ depuis la fin du printemps 2020, encore démenties le 17 septembre par la communication de Technipfmc. Dans le milieu de l’O&G et de leurs chasseurs de têtes, il était clair qu’elle était sur le marché et que sa gestion de carrière dynamique ne pouvait attendre une hypothétique scission. 

Cependant ce départ précipité va générer une fois de plus des inquiétudes et des questionnements chez le personnel de Technip Energies, à un moment critique. Un changement de responsable à ce niveau après seulement un an d'exercice souligne une fois de plus la déconnexion totale entre le top management instable et le personnel, qui assure la continuité de l'excellence des services vis-à-vis des Clients.

Son remplacement par Arnaud Pieton nous laisse dubitatif ; il est le résultat d’un management au jour le jour. Dans la note de sa nomination, la scission n’est même plus mentionnée dans ses objectifs tout comme la transition énergétique ! On y mentionne plus le subsea que l’onshore/offshore !  A défaut d’avoir été capable de retenir Catherine MacGregor, la direction de Technipfmc n’a pas su anticiper cette situation et rechercher une solution crédible pour le marché dans une perspective transition énergétique et de scission qui semble oubliées.

3 ans et demi après la fusion, le bilan est catastrophique :

  • La valeur de l’action a été divisée par plus de 6,
  • Les texans de FMC ont mis la main sur les technologies, le savoir-faire et la flotte de Technip-Coflexip sans débourser un cent,
  • Le potentiel Onshore/Offshore de Technip Energies est affaibli par une stratégie illisible par les Clients, les Investisseurs et les collaborateurs,
  • La scission annoncée fin aout 2019 a été repoussée plusieurs fois et n’est même plus mentionnée actuellement dans les communiqués de Technipfmc,
  • L’équipe de direction de Technipfmc est discréditée par ses atermoiements et son absence de vision.

Faut-il remercier Theirry Pilenko et Doug Pferdehirt pour cette performance alors qu’ils furent au top des revenus du CAC40 lorsque Technipfmc en faisait encore partie ?

Que font les investisseurs institutionnels ? BPI France ? IFPEN ? la Société Générale ? Qu’attendent-ils pour mettre en place un management qui redonne de la valeur à l’entreprise et une vision à l’entreprise ?

Le Bureau pour l’ARTP

 

Le 22 septembre,Technipfmc annonce le départ de Dianne Ralston, « chief legal officer », qui a été effectif le 1 octobre. Deux départs du COMEX dans la même semaine, quelle prouesse ! mais rien n’est mentionné à leur sujet dans le communiqué de presse sur les résultats du groupe diffusé 20 jours après…

Quelques semaines après, il a été annoncé la nomination de Victoria LAZAR en tant qu’Executive Vice President, General Counsel and Secretary en remplacement de Dianne RALSTON, démissionnaire en septembre Nomination de l executive vice president general counsel and secretaryn 2020 11 19Nomination de l executive vice president general counsel and secretaryn 2020 11 19 (695.69 Ko)

Voir également :

Note interne changements au sein de l equipe de direction executive 02 10 20Note interne changements au sein de l equipe de direction executive 02 10 20 (513.13 Ko)

Message arnaud pieton 2020 10 19Message arnaud pieton 2020 10 19 (519.52 Ko)

Dianne ralstonDianne ralston (545.79 Ko)

Extraits de Presse

Technipfmc investit dans l'hydrogène

Technipfmc investit et entre dans un partenariat stratégique de collaboration et dans le capital de McPHY pour accélérer le développement de l’hydrogène vert. Voir les communiqués de presse :

Pour faire connaissance avec McPHY, société française : https://mcphy.com/fr

Retour

Commentaires (1)

Paul-Alain Mulner
  • 1. Paul-Alain Mulner | 19/02/2021
et be ca continue...
EN tant qu'actionnaire de TP je n'ai reçu aucune information du Groupe sur la scission, la date etc.....
Bravo a l'excellentissime Belorgeot qui a rejoint les texans....
On va espérer que TP énergies va réussir, sans Catherine Mac Gregor ????

A bientôt

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 27/03/2021