La scission, le retour

Technipfmc annonce la reprise du processus de sa scission en deux sociétés indépendantes

Le 7 janvier 2021We are ten technip energies, Technipfmc a annoncé la reprise du processus visant à se scinder en deux leaders industriels, indépendants et cotés.

Voir :

 Communiqués de Presse

Extraits de Presse

Enfin !!!!   mais il faut regarder dans les détails, c'est là que se trouve le diable. Ci-joint le document détaillé du projet de scission (pour les insomniaques) : 8k sda with technip energies 2021 01 078k sda with technip energies 2021 01 07 (930.06 Ko)

Ci-contre, le nouveau logo de Technip Energies
            la présentation du nouveau logo Decouvrez le logo de technip energies 2021 01 11Decouvrez le logo de technip energies 2021 01 11 (448.75 Ko)
            et la video de présentation de ce nouveau logo https://www.linkedin.com/company/technipfmc/videos/

La Scission Technipfmc / Technip Energies accélère !!!

La scission avait été annoncée pour le premier trimestre, un calendrier très agressif a été diffusé ce jeudi 4 février et tout devrait être bouclé d’ici au 19 février !. Le communiqué de presse, uniquement en anglais (rien à f.... des investisseurs français) est disponible sur le site de Technipfmc https://www.technipfmc.com/en/media/press-releases/2021/02/technipfmc-announces-record-and-distribution-dates-for-separation-into-two-industry-leading-independent-publicly-traded-companies/?type=press-releases

If not now when colorful words on blackboardLes dates importantes :

  • Le vendredi 12 février sera le dernier jour de cotation et de disponibilité de l’action Technipfmc (FTI) à Paris et New-York donnant droit à la distribution d’action Technip Energies (TE),
  • Le lundi 15 février, l’action FTI sera à nouveau cotée à New-York avec le nouveau périmètre de Technipfmc (Remainco) et le mardi 16 février à Paris,
  • Le mardi 16 février (à 9h CET), Technip Energies (SpinCo) deviendra une société publique indépendante de Technipfmc (mais restant actionnaire à 49,9%) et sera cotée à la bourse de Paris avec une disponibilité et paiement à terme le 23 février (TE ne sera pas cotée à New-York),
  • Le mercredi 17 février, les détenteurs d’actions FTI recevront 1 action FE pour 5 actions FTI,
  • Le vendredi 19, début des transactions normales sur le titre TE à la bourse de Paris.

Donc, la scission va devenir une réalité très rapidement alors que des sujets importants que nous avions posés il y a plus d’un an sont toujours sans réponse :

  • TColere noireout actionnaire de Technipfmc (FTI) recevra des actions Technip Energies (TE) au prorata des ses actions FTI sous une forme qualifiée de dividende. Ceci implique pour les résidents fiscaux français une taxation de 30% de la valeur des actions TEN lors de leur réception et à payer cash !
  • Le Plan Epargne Groupe FCPE Technip « Technipfmc Classique France » est à hauteur de 95% à 100% en actions FTI. Nous avons interrogé AMUNDI qui répond ne pas avoir été informé de la scission. Des questions basiques se posent :
    • Comment la distribution d’actions TEN (TE) sera-t-elle intégrée dans les Plan d’épargne groupe géré par AMUNDI ?.
    • Le plan verrat-il apparaitre une nouvelle ligne « Technip Energies France » suite à la distribution d’actions TE aux actionnaires de TechnipFMC donc aux détenteurs de parts du fond Technipfmc Classique France ?
    • Les possesseurs de ces plans pourront-ils arbitrer entre FTI et TE lors de la scission ?
    • Quelle sera l’impact fiscale sur ces fonds ?

Rappelons ce qui était écrit dans le communiqué de Technipfmc annonçant la scission fin août 2019 « Pursuing tax free spin of SpinCo for certain shareholders where permissible, including the United States » Il serait bon que les texans organisateurs de cette scission considèrent également l’intérêt des non-US, incluant les français, pays où est localisé le siège de Technip Energies et où elle sera cotée !

Vous voulez vosu informer ? réagir ? échanger sur le sujet ? en savoir plus ? Allez sur le Forum La scission, c'est maintenant !  Les Communiqués de Presse de Technipfmc,  Les Extraits de Presse  

Le prospectus Européen d’introduction de Technip Energies en bourse est approuvé

Le prospectus Européen pour l’introduction en bourse de Technip Energies N.V à Euronext Paris a été approuvé par l’AFM (Dutch Authority for the Financial Markets « Stichting Autoriteit Financiële Markten », the "AFM") et est disponible sur le site de Technipfmc le 9 fevrier (https://investors.technipfmc.com/technip-energies-spin-off ) et ci-joint. Technip energies eu prospectus 2021 02 09Technip energies eu prospectus 2021 02 09 (2.96 Mo)

Du survol rapide du document de 331 pages, nous identifions :

  • Un résumé en français pages 11 à 17, les autres 324 pages sont en anglais,
  • "Les actionnaires de TechnipFMC à 17h00, heure de New York, le 17 février 2021 (la « Date d'Enregistrement ») recevront une Action Technip Energies pour cinq Actions TechnipFMC, que ledit actionnaire détient. La Distribution des Actions Technip Energies sera effectuée le 23 février 2021" (page 15).
  • "La Distribution des Actions Technip Energies est imposée au niveau des actionnaires de TechnipFMC qui ont leur résidence fiscale en France selon le régime fiscalPersonne regardant un panneau d avertissement avec une loupe applicable aux distributions de dividendes. L'attention des actionnaires personnes physiques ayant leur résidence fiscale en France est appelée sur le fait que la distribution en nature d'actions Technip Energies est assujettie, préalablement à la livraison des titres ou au paiement des rompus, à un prélèvement forfaitaire non libératoire de 12,8% du montant brut distribué ainsi qu'à différents prélèvements sociaux à hauteur de 17,2% du montant brut distribué, soit un total de prélèvements s'élevant à 30% de ce montant. Le cas échéant, l'établissement payeur pourra vendre le nombre d'Actions Technip Energies nécessaire afin de payer les prélèvements fiscaux en vigueur. Les actionnaires de TechnipFMC sont invités à se rapprocher de leur intermédiaire financier teneur de compte afin de connaître la procédure qui sera mise en place à ce titre par ce dernier" (page 15).
  • Les membres du futur conseil d’administration de Technip Energies (page 13).
  • Les sept plus gros actionnaires de Technip Energies au moment de la scission (page 12).
  • Des informations financières reconstituées sur Technip Energies (pages 13 et 14).

Il y a plus d’un an, nous avions alerté sur le risque fiscal associé à la distribution d’actions de Technip Energies (TE) sous forme de dividende et nous avions formellement demandé à la future direction de Technip Energies de négocier avec Bercy une dérogation de taxation comme cela a été fait lors de la scission TOTAL/ARKEMA et nous avons relancé plusieurs fois ces questions. On constate amèrement aujourd’hui que cela n’a pas été fait et qu’il est même envisagé de forcer les actionnaires à vendre des actions TE afin de payer les taxes avant d’en rentrer en jouissance. Ceci aura comme effet de brader un volume important d’actions TE pour payer les taxes et un effet négatif sur le cours de l’action TE dès le début de la cotation. C’est désastreux.

La question du FCPE Technipfmc classique que nous avions soulevé également il y a plus d’un an est également sans réponse à moins d’une semaine de la scission. Les détenteurs de ce fond doivent s’attendre à une spoliation suite à la scission, sans oublier la spoliation due à la perte de valeur de l’action de 74,6% de la fusion à l’heure où on écrit ces lignes.

Nous avons demandé par courrier le 28 janvier 2021 à la direction de Technip Energies "que Technip France mette très rapidement en place un conseil juridique à disponibilité des retraités (et des salariés) afin de leur permettre de protéger leurs intérêts dans cette opération de scission." Ce courrier est sans réponse à ce jour.

Quelle performance !!!

Quel prix pour l’action Technip Energies TE ? Nouvelle Estimation révisée

Avec le prospectus Européen diffusé le 9 février, il est possible de se faire une idée de ce que pourrait être le cours de l’action Technip Energies (TE) lors de ses premières cotations. Ce nouveau calcul modifie le précédent calcul suite à un examen plus détaillé du prospectus Européen et à la correction d’une erreur de conversion. "Errare humanum est, perseverare diabolicum est".

Il y a 450 433 770 actions Technipfmc (FTI) en circulation à la date du prospectus, soit avec le ratio d’une action TE pour 5 actions FTI, il y aura 90 088 754 actions TE en circulation après la distribution qui représenteront 50,1% des actions totales de Technip Energies, les 49,9% restant étant conservées par Technipfmc. A total, cela fera donc 179 813 880 actions TE (180 millions environ).

Première piste, les fonds propres fin juin 2020 : 2 017,6 millions d’euros au 30 juin qui fondent à 1 206,1 millions au 30 novembre 2020 suite à un ajustement étrange de « EUR 569.9 million in cash that will be transferred from the Company to TechnipFMC in connection with the spin-off as part of the capital structure allocation » (pages 66 et 67) ; en français, Technipfmc se sert dans la caisse. Il en résulte 6,71 € par action TE.

Deuxième piste : BPIFrance s’engage à acheter pour $200M d’actions TE avec une décote de 6% sur le cours des 30 premiers jours de cotation avec une quantité plancher de 11,82% des actions TE et une quantité maximale représentant 17,25% des actions. Avec un cours du dollar de 1,20 €, on obtient une fourchette entre 5,72 € et 8,34 € l’action TE soit un cours moyen de 7,03 €. A noter que si la quantité plancher de 11,82% n’est pas atteinte, BPIFrance est libéré de son obligation, donc 8,34 € est un vrai maximum.

La décote de Technipfmc lors de la scission serait donc le cinquième de cette cote soit de l’ordre de 1,40 € ou $1,70.

En l’état actuel du dossier, pour 100 actions FTI détenues (y compris les actions de performance ou free shares), vous auriez à payer cash mi-février environ 42 € de taxes (30% flat taxes), sauf dans le cas des actions investies dans un PEA.

Ce ne sont que des hypothèses, mais cela donne néanmoins une idée. Cela peut varier très vitre en fonction de l’accueil de la scission par le marché et surtout par les investisseurs institutionnels qui possèdent 72% des actions de Technipfmc et qui sont très majoritairement américains.

Le 15 février, communiqué d'Euronext : "Le prix de référence technique pour l'action Technip Energies N.V. communiqué à Euronext Paris par Technipfmc après consultation de l'agent introducteur et des conseils financiers est de 9,00 € par action". A suivre …

Le cas des PEA avec des actions Technipfmc (FTI)

Plusieurs adhérents nous ont posé la question du cas d’actions Technipfmc déposées sur un PEA.

Le prospectus Européen, approuvé par l’AMF et disponible sur notre site ou celui de Technipfmc, est explicite pour les PEA. En effet, page 195 il est écrit dans la langue de Shakespeare : « Technip Energies Shares are eligible to be held in a PEA. As a result, French individuals owning their TechnipFMC Shares in a PEA will benefit from an exemption from personal income tax on the distributed income corresponding to the Technip Energies Shares, but nevertheless will remain subject to social contributions upon a partial withdrawal or closure of the PEA (the rate of which depends on the particular facts and circumstances applicable to such TechnipFMC shareholders), provided that (i) they will register the Technip Energies Shares and keep the fraction of the proceeds received, as the case may be, as a result of the sale by TechnipFMC of the Technip Energies fractional shares, in their PEA and that (ii) all other requirements for the application of the PEA regime, and notably the requisite holding periods, are met (see the section entitled "French Tax Consequences of the Ownership and Disposition of Technip Energies Shares—Taxation of dividends—French Individuals—Income tax" below). »

La distribution d’action Technip Energies TE est considérée comme une distribution de dividendes et, tant que ces actions TE restent dans le dit PEA (elles y sont éligibles), il n’y a pas de taxation particulière.

Lorsque le PEA sera clos ou avec un retrait partiel, le calcul global des plus ou moins-values sera réalisé par la banque et les éventuelles plus-values sont soumises aux contributions sociales (17,2% actuellement) si le plan a plus de huit ans tout comme les dividendes, c’est la règle générale de la taxation des PEA qui s’applique. Si le PEA a moins de huit ans, les conditions spécifiques s’appliquent également

A noter que les actions Technipmfc doivent être sorties des PEA (vendues) d’ici à septembre 2021, Brexit oblige. Le fruit de la vente doit rester dans le PEA (ou il faut le clore) ; alors, pourquoi pas en profiter pour acheter des Technip Energies ?.

En espérant que cela va vous éclairer … et vous rassurer.

Le plan d’épargne groupe : les retraités de Technip évincés de Technip Energies

Depuis plus d'un an, nous avons demandé à la Direction de Technip France comment la scission de Technipfmc et la création de Technip Energies sera gérée dans le FCPE et en particulier en ce qui concerne le Plan Epargne Groupe « Technipfmc Classique France » qui est composé à hauteur de 95% à 100% en actions FTI.
Nous rappelons nos questions :

  1. Comment la distribution d’actions TEN (TE) sera-t-elle intégrée dans les Plan d’épargne groupe géré par AMUNDI ?.
  2. Le plan verrat-il apparaitre une nouvelle ligne « Technip Energies France » suite à la distribution d’actions TE aux actionnaires de TechnipFMC donc aux détenteurs de parts du fond Technipfmc Classique France ?
  3. Les possesseurs de ces plans pourront-ils arbitrer entre FTI et TE lors de la scission ?
  4. Quelle sera l’impact fiscale sur ces fonds ?

A ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse si ce n’est indirectement au travers de la note interne ci-jointe (Note interne spin off technipfmc ammundiNote interne spin off technipfmc ammundi (449.17 Ko)) que la RH n’a pas voulu nous diffuser mais mis à disposition par le site AMUNDI. On y apprend que :

  1. L’intégration des actions TE dans le FCPE n’est pas prévue à ce jour. « Les actions Technip Energies seront automatiquement et immédiatement vendues par Amundi pour être réinvesties en actions TechnipFMC. Ces actions Technip Energies n’ont donc pas vocation à rester durablement à l’actif des compartiments "TechnipFMC Classique France". Les fonds Technipfmc Classique pourraient conserver jusqu’à 5% d‘actions Technip Energies, cela serait conforme aux statuts à défaut de les avoir ajustés avant la scission.
  2. Pas de nouvelle ligne Technip Energies. Il est prévu « une négociation avec les organisations syndicales représentatives au niveau de Technip Energies dans la perspective de mettre en place un PEE et un PERCOL communs à l’ensemble des entités françaises de Technip Energies d’ici la campagne d’intéressement et de participation à venir se clôturant au plus tard mi-mai 2021. »
  3. Il ne sera pas possible aux retraités d’arbitrer entre FTI et TE. « Seuls les salariés de Technip Energies pourront bénéficier du PEE et du PERCOL Technip Energies. Les anciens salariés (retraités ou ayant quitté la société) continueront à bénéficier du PEG et du PERCO TechnipFMC »
  4. La fiscalité est clarifiée : « les dividendes réinvestis sont exonérés d’impôt sur le revenu. En revanche, leur vente pour être réinvestis en actions TechnipFMC conduit à ce qu’ils viennent en pratique s’ajouter à la valeur des titres détenus et accroissent en principe, lors de la sortie en capital, la plus-value. Cette dernière est soumise aux prélèvements sociaux, soit 17,2% à ce jour »

En conclusions :

  • Les retraités sont exclus de l’avenir de Technip Energies.
  • Pas de taxation spéciale dans les plans du FCPE du fait de la distribution d’actions TE sous forme de dividendes.
  • Vente immédiate et automatique des action Technip Energies ; on voudrait que le cours de TE chute rapidement lors de son introduction en bourse qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
  • Pas d’anticipation, tout reste à faire alors que cela aurait pu être discuté et prévu depuis plus d’un an.

Il y a une maxime « Gouverner, c’est prévoir. Ne rien prévoir, ce n’est pas gouverner, c’est courir à sa perte » (A.Thiers)…. Dissertation, vous avez 4 heures !

Conseil de surveillance du fonds commun de placement d'entreprise (FCPE) Actionnariat TechnipFMC France

Le 16/02/2021 : Nous avons obtenu une copie du résulat de ces élections Conseil surveillance amundi technipfmc 2021 01Conseil surveillance amundi technipfmc 2021 01 (503.16 Ko) On comprend donc que le 25 janvier 2021, la RH n'était pas informée de la scission, relancée le 7 janvier. Ils devraient regarder notre site ...   :+)) 

En ce qui nous concerne, nous avions abordé dès décembre 2019 les sujets et les questions relatives aux fonds FCPE Technipfmc avec la direction de Technip France, sans action de leur part.

Le 28/01/2021 : Retraité de Technip France, si vous avez conservé des parts dans le Fond Commun de Placement d'Entreprise (FCPE) Technip géré par AMUNDI, vous avez dû recevoir un courriel vous invitant à participer à l'élection du conseil de surveillance. Aucun retraité ne figure dans les candidats car nous avons été totalement oubliés. Nous avons contacté la RH de Technip France qui ne nous a pas donné de réponse satisfaisante quant à cet oubli.

Il faut savoir que le projet de scission de Technipfmc avec la distribution d'action Technip Energies (TE) sous forme de dividende aux détenteurs d'actions Technipfmc (FTI) implique fiscalement que les résidents français seront imposés à hauteur de 30% sur ces nouvelles actions au moment de la distribution de ces actions. Quelle sera l'impact sur les lignes de FCPE, en particulier "Technip Classique France"  composé à plus de 95% d'actions Technipfmc (FTI) ?, imposition à 30% d'une partie des dépôts ? création d'une nouvelle ligne Technip Energies France ? possibilité d'arbitrage entre les actions FTI et TE ? . Nous avions posé ces questions à la Direction de Technip France il y a plus d'un an et nous attendons toujours la réponse.

Quelle est l'action de du conseil de surveillance ? est-ce un comité bidule ? quelles réponses sont-ils en mesure d'apporter ? AMUNDI dit ne pas être informé du projet de scission.

Le texte du courriel est le suivant :

"TechnipFMC organise l’élection des représentants des salariés porteurs de parts au sein du conseil de surveillance du fonds commun de placement d'entreprise (FCPE) Actionnariat TechnipFMC France. Dans le cadre de cette élection, 5 membres titulaires et 10 membres suppléants sont à élire pour un mandat de 6 ans.
 Le rôle du Conseil de surveillance est important : il contrôle la gestion et les comptes du FCPE, décide des modifications du règlement du FCPE, dialogue avec le gérant et exerce les droits de vote des actions TechnipFMC détenues par le FCPE. Ses membres ont une appétence pour les produits d’épargne et le fonctionnement des marchés financiers.

En tant que salarié(e) ou ancien(ne) salarié(e) d’une des filiales du groupe TechnipFMC et détenteur/trice d’au moins une part dans le FCPE France, vous êtes invité(e) à élire vos représentants."

D. Pferdehirt ne connait pas la crise !

D. Pferdehirt ne connait pas la crise ! Le Progrès de Lyon, Libération et Le Monde révèlent que d'après une enquête Proxinvest il est le 2ème PDG le mieux payé en France en 2019 alors que Technipfmc affiche une perte nette de 2,5 milliards de dollars sur l'année et que le cours de l'action a dévissé de 19%, Extraits de Presse

La Scission, c’est fait ! Vive Technip Energies !

La scission s’est faite ce 16 février 2021 à 9h00 : Vive Technip Energies et l’association des retraités de Technip souhaite réussites et succès à tous ses collaborateurs !

Photo 2021 02 16 11 01 05A la bourse de Paris, le prix technique du titre Technip Energies (TE) avait été fixé à 9,00€ par Technipfmc la veille au soir. A l’ouverture il était coté à 12€ et il s’est rapidement envolé pour atteindre 13,10€ à mi-journée, soit +45% du prix technique. Ne nous emballons pas, il faudra voir sur une période de quelques semaines pour que le cours se stabilise et qu'on puisse envisager une évolution à moyen et long terme. Jusqu’au 23 février, il s’agit d’achats/ventes à terme qui favorisent les spéculations.

Nous nous réjouissons de l’accueil qui est fait à Technip Energies, après son aventure malencontreuse au sein de Technipfmc. Nous souhaitons également bon vent à nos anciens collègues du subsea restés au sein de Technipfmc.

Voir le site de Technip Energies https://www.technipenergies.com/ très semblable à celui deTechnipfmc mais qu'en anglais, à quand un site avec une version française ? Ci-joint, le message d'Aranud Pieton, Directeur de Technip Energies Note interne nous sommes technip energiesNote interne nous sommes technip energies (442.11 Ko) 

A noter que Technip Energies a annoncé la nomination d'un nouveau membre de son conseil d'administration, Simon Eyers, à compter du 16 février 2021. M. Eyers a précédemment occupé le poste de directeur général de Warburg Pincus International de 2012 à 2018, se concentrant sur les investissements énergétiques, et ensuite celui de Conseiller Senior jusqu'à fin 2020 après avoir pris sa retraite de son poste à temps plein. Nous supposons qu’il est l’un des deux représentants de Technipfmc au sein du conseil avec Alison Goligher qui serait la seconde représentante.

Le conseil d’administration est donc composé à ce jour de 9 membres : Aranud Pieton (CEO), Arnaud Caudoux, Marie-Ange Debon, Pascal Colombani, Nello Uccelletti, Alison Goligher, Ddier Houssin, Joseph Rinaldi et Simon Eyers. Voir https://www.technipenergies.com/about/board-directors  pour plus d’information sur leur carrière.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 27/03/2021