Scission en 2021

Pierre GORRE
Pierre GORRE
jean michel Gay
jean michel Gay

le 12/01/2021 à 14:29 Citer ce message

j ai déjà exprime ma comprehension et interpretation de ce communiqué dans la rubrique "Scission, Paix à son ame".

On ne peut réellement regretter qu' une chose mais de talle, c est de voir que TechnipFMC va posséder 49 % des actions formant le capital de Technip Energie. J espère que dans ce projet d'accord de scission, qui in fine avec l'entrée au capital de Technip Energie d'un tiers non actionnaire aujourd'hui de TechnipFMC, n'en est pas une au strict sense du terme, des precautions ont ete prises pour interdire à TechnipFMC d'interférer dans le management de Technip Energie. En particulier j'espère qu'aucun membre du CA de Technip Energie ne sera nomme par TechnipFMC.

A ce titre la nomination de A Piéton à la tete de Technip Energie laisse dubitatif quand on sait que le cœur de sa carrière a ete dans l'activité subsea et que ses motivations exprimées lors du webcast de Novembre 2020 sont peu convaincantes.

Un sujet d'inquiétude est le degré de liberté accordé à TechnipFMC sur la libre disposition de vendre ses actions Technip Energie sur le marché Euronext. Certes 200 millions de ces actions seront achetées exclusivement par la BPI, ce que l on peut saluer comme un geste fort montrant que Technip Energie est une société prometteuse en terme de croissance. Mais quid du reste des actions détenues par TechnipFMC s'il en restent?
jean michel Gay
jean michel Gay

le 12/01/2021 à 16:59 Citer ce message

Une relecture du communiqué couplee avec une lecture de l historique de la scission du groupe Accor dans les années 2010 me conduise à émettre une hypothèse sur les raisons de la présence de TFMC dans le capital de TEN.

Ce sont les créditeurs de TFMC qui ont probablement imposé ce schéma de capitalisation. C est une garantie de rembousement de la dette. A commencer par 200 MM$ qui vont être verséspar BPI dans les 30 jours de la date de scission. Ces $ seront ils utilises pour rembouser une partie de la dette de TFMC?
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 13/01/2021 à 11:16 Citer ce message

Votre dernier paragraphe est TRES convaincant!! Il peut expliquer cet étonnant passage du Communiqué de TFMC sur les positions respectives de trésorerie après scission de TFMC et TEP! Deux colonnnes où TEP est tout positif et TFMC, tout négatif. sauf que....... les 49,ç% de TEP détenu par TFMC ne sont pas classé comme de la Trésorerie, ce qu'on comprend aisément puisqu'ils sont affectés d'un fort risque de variation de cours, tout le contraire d'un instrument de trésorerie...

Et puis la probable courte durée de la situation permet d'envisager de supporter une situation aberrante d'un élément très majeur d'actif sur lequel la direction de TFMC n'aura probablement ou possiblement aucun moyen d'avoir une participation au management!!

NB - Etre à 49,9% pour TFMC et sauf a utiliser une minorité de blocage pour TFMC, n'empecherait pas IMHO TEP de procéder à une augmentation de capital, y compris pour une acquisition/fusion! Y'a de la marge avant d'arriver à 33,2% où il n'y aurai plus de minorité de blocage....
jean michel Gay
jean michel Gay

le 14/01/2021 à 13:40 Citer ce message

Le 12/1/2021 le rapport 8K à été déposé à la SEC
188 pages à ingurgiter ! Il traite des droits et obligation des parties dans la séparation et la distribution des actions TEN J ai déjà repéré que TFMC avec ses 49.9 % du nombre total d actions TEN "aura la possibilité de proposer à TEN deux administrateurs au CA mais non executifs" tant que le nombre d actions detenues restent superieur a 18 %. Le nombre d administrateurs est réduit à 1 si le nombre d actions détenues se réduit à un nombre inférieur à 5 de mémoire.
Intéressant à lire bien qu' il n y a aucun paramètre quantitatif en particulier la VE de TEN . Pour info Barclays aurait donné un intervalle entre 2.5 et 4 Mds$ pour TEN. Qu en pensez vous?
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 15/01/2021 à 00:46 Citer ce message

Ca laisse pas grand chose pour RemainCo, c'est à dire l'ex FMC plus l'Offshore( usines de Flexibles et d'ombilicaux, ingénierie Offshore et flotte...... rien que ça).

Et donc la valeur de TFMC après (semi-) scission dépendra largement de l'évolution de TEN (ou TEP comme en usage par certains.)

Je note aussi la présence de deux Directors désignés par TFMC au Conseil de TEN, ce qui devrait conduire à une mise en équivalence - qui pèsera lourd!!!) dans les comptes consolidés de TFMC, sauf erreur de ma part.

Ca va permettre à certains de jouer sur une action (TEN??) en en travaillant une autre (TFMC)!! A moins que ce ne soit l'inverse. Et je ne parle pas des risques/possibilités d'arbitrage entre les deux titres!
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 16/01/2021 à 00:55 Citer ce message

Après 35 ans de sertvices, Maryann Mannen,la CFO (surnommée MM) de TechnipFMC quitte le groupe le 25/01/2021, l'annoncve étant faite le jour où elle a signé le document 8K déposé auprès la SEC le même jour.... et relatif à la "scission"

Elle est remplacée par un vétéran de FMC depuis 25 ans.

Ca fait beaucoup de départ dans le COMEX de TechnipFMC, puisque la directrice juridique était partie "sur son initiative" juste avant la fin du mois de septembre 2020, mais elle, sans être immédiatement remplacée.

Le communiqué :

LONDON & PARIS & HOUSTON--(BUSINESS WIRE)-- Regulatory News:

TechnipFMC (NYSE:FTI) (PARIS:FTI) (ISIN:GB00BDSFG982) announced today that Alf Melin has been named Executive Vice President and Chief Financial Officer, effective January 25, 2021.

Mr. Melin has been with the Company since 1995 and has held multiple leadership positions in finance, treasury and operations. He currently serves as Senior Vice President, Finance Operations, where he is responsible for the Company’s global finance activities across all segments. Additionally, he has direct oversight of finance operations for the Subsea segment. Prior to this, he held various operational roles, including Senior Vice President, Surface Americas, and General Manager, Fluid Control. A graduate of Lund University in Sweden, Mr. Melin’s service with the Company includes eight years in various global locations.

This appointment follows the resignation, also effective January 25, 2021, of Maryann Mannen as Executive Vice President and Chief Financial Officer, who is leaving the Company to pursue an identified opportunity.

Doug Pferdehirt, Chairman and CEO of TechnipFMC, stated, “I am pleased to announce Alf Melin’s appointment to Executive Vice President and Chief Financial Officer of TechnipFMC. He has made significant contributions in the development of the Company’s current finance organization, making him a natural successor. I am confident that Alf’s extensive financial experience and deep operational knowledge of our Subsea and Surface Technologies businesses have prepared him well to lead the finance organization of TechnipFMC.”

“Finally, I would like to thank Maryann for the many contributions she has made throughout her 35 year career with TechnipFMC, culminating in our planned separation into two industry-leading publicly traded companies. This allows for a natural leadership succession to occur. I wish her all the best in her new role.”
jean michel Gay
jean michel Gay

le 16/01/2021 à 10:44 Citer ce message

La garde pretorienne s écroule et laisse son chef exposé au feu de l ennemi!.Vu que nous sommes entrés dans une période critique, je n'en dirai pas plus mais je n en pense pas moins.
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 16/01/2021 à 17:42 Citer ce message

On pourrait parler de l'ambiance un peu glauque de fin de rêgne.... Peut-être les restes d'un empire, mais surtout un potentiel trésor de guerre..... sont-ils "for grabs", alors qu'il y a bien d'autres assets, matériels ou immatériels. Mais qui pourrait s'y intéresser sauf un "vautour" alors qu'on a besoin d'un "visionnaire réaliste"!

Oui, je sais, c'est une espèce rare!!
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 16/01/2021 à 17:50 Citer ce message

Le dernier paragraphe du communiqué de TechnipFMC sur le départ de MM.

Un monument de langue de bois où on sent davantage la patte d'un Dépt de Communication que la moindre sincérité.....

J'ai le souvenir de la visite d'un Préfet, visite de travail où i;l était seul et non accompagné - et c'était un polytechnicien! au Trait.

Vers la fin de la visite, je lui ai présenté le projet de communiqué rendant compte de sa visite. Et, au milieu une grande case blanche qui lui était réservée! Il l'a remplie immédiatement et lui-même; et m'a donna l'adresse où faire parvenir le communiqué dans sa forme finale.

Son texte reflétait bien sa visite, les questions qu'il avait posées et les réponses qu'il avait qu'il avait reçues! Loin de toute langue de bois.

Si il y avait de la langue de bois
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 20/01/2021 à 04:43 Citer ce message

TechnipFMC emprunte 850 millions de dollars à 5 ans auprès d'un groupe de banques.

https://www.tradingsat.com/technipfmc-GB00BDSFG982/actualites/technipfmc-technipfmc-emet-850m-d-obligations-seniors-949607.html

Ce qui, IMHO, confirme amplement l'hypothèse émise par JM Gay, à savoir que le demi-divorce entre TechnipFMC et Technip Energie a été imposé part les banques créancières.

Banques qui escomptent une poursuite de la prise de valeur de Technip Energie. Et une vente par tranches des 49,9% d'actions détenues par TechnipFMC, D'où le système de seuils qui conditionnent le nombre de sièges (2,1 ou 0) pour TechnipFMC au CA de Technip Energie, mais avec une particularité : participation et consultation, oui, mais avec l'engagement de toujours voter comme la majorité du reste des administrateurs. Donc pratiquement sans influence sur la gestion et la stratégie de Technip Energie, y compris en cas d'augmentation de capital (qui ferait franchir des seuils à la baisse), par exemple dans le cadre d'une fusion par échange d'actions.
JEAN MICHEL GAY
JEAN MICHEL GAY

le 20/01/2021 à 08:15 Citer ce message

En effet j ai commence a analyser le SDA (Separation &Distribution Agreement) qui sera signé par TFMC et TEN mais qui est en vigueur depuis le 7/1/2021.

Si TFMC sera bien propriétaire de 49.9 % du nombre total des actions émises par TEN, TFMC ne peut pas les vendre ou les céder sans avoir l aval du CA de TEN et il ne peut pas les vendre à n importe qui et n importe quand.
Ceci met à l abri TEN d une OPA par un prédateur. Ceci est rassurant pour le futur.
Bravo aux négociateurs de TEN qui dans cet accord ont bien confiner les pouvoirs de nuisance et de domination des américains .
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 21/01/2021 à 03:56 Citer ce message

Dans le SDA, on peut aussi relever la situation assez particulière des administrateurs désignés par TechnipFMC au CA de Technip Energie.

D'abord et bien que représentant le plus important actionnaire pendant un "certain temps", ils ne seront que deux tant que TechnipFMC déteindra plus de 18% des actions TEN, puis seulement un seul quand la part dans le capital restera au-dessus de la barre des 10%.

Ensuite, leur pouvoir de décision sera très limité, pour ne pas dire qu'il ne sera que consultatif! En effet TechnipFMC a pris l'engagement qu'ils voteront toujours avec la majorité des autres administrateurs..... Alors TFMC, un "sleeping partner"??

Mais on peut penser, à ce stade, que la BPI (et l'Etat français?) a bien mené sa barque. Là aussi une information manquante : "Que va devenir la participation de la BPI (plus de 5%) dans le capital de TFMC? Et à quelle date?" Au cours actuel, on parle d'un montant potentiel de ..... 270 millions de dollars... mais probablement accompagné d'une non négligeable moins-value! Alors la BPI fera-t-elle comme -probablement - TFMC et ses créanciers : attendre que le cours de TFMC continue à se redresser sous la pression de la poursuite d'une bonne performance de Technip Energie?? Là, on passe au "billard à 3 (ou 4) bandes"!!

Ce qui , à mon humble avis (IMHO), va poser la question du traitement comptable de la participation (ou du placement) de TechnipFMC dans Technip Energie lors de la préparation des comptes consolidés de TechnipFMC. peut-être pas pour les comptes finaux de 2020, mais certainement pour ceux du Q1 de 2021...

Quant à parler d'OPA, cela pourrait peut-être davantage concerner...... TechnipFMC!

Et puis, il reste une question très importante : Arnaud Piéton est-il un bouche-trou, pardon! un dirigeant intérimaire comme il l'a déjà été dans d'autres fonctions? Et dans ce cas, quel "patron" sera trouvé pour la future Technip Energie? On le saura peut-être avec la constitution du premier Conseil d'Administration. Ou bien Arnaud Piéton sera-t-il "converti" de l'offshore à l'ingéniérie classique et surtout terrestre? A suivre.

Répondre à ce message