Le premier rapport annuel de technipFMC - Le premier risque auquel est exposé TechnipFMC

le 28/04/2018 à 16:23 Citer ce message

Le 28/04/2018, TechnipFMC a publié son rapport annuel auprès des autorités anglaises et annoncé la tenue de l'assemblée générale qui se tiendra le 14/06/2018 à Londres.
A votre avis quel est le premier risque auquel est exposé TechnipFMC ? Pour répondre à cette question, je vous encourage à lire le rapport annuel page 27 qui liste les 32 risques auxquels l'entreprise est exposée suivant la perception du management. Il faut savoir que ces risques sont listés par ordre d'importance (exigence de la SEC), c'est à dire que le premier de la liste est celui qui s'il se matérialise causerait le plus grand dommage à l'entreprise.
Alors quel est il? je vous le donne en mille en Anglais !!!!
"The Company has identified material weaknesses relating to internal control over financial reporting. If our remedial measures are insufficient to address the material weaknesses, or if one or more additional material weaknesses or significant deficiencies in our internal control over financial reporting are discovered or occur in the future, our consolidated financial statements may contain material misstatements and we could be required to further restate our financial results, which could have a material adverse effect on our financial condition, results of operations and cash flows".
Sous cette phraséologie que dit on ? TechnipFMC a identifié des mauvais fonctionnement dans son système de reporting financier ( i.e le contrôle de projet) entrainant la publication de comptes erronés auprès du monde entier . TechnipFMC a réparé son système mais n'est pas certain que les réparations résistent et ne garantit pas que les erreurs du passé ou de nouvelles puissent ne pas se reproduire dans le futur ce qui aura pour conséquence d'annoncer des résultats financiers erronés.
A noter que ce risque est apparu avec la publication des comptes de T1 2017 ou le CEO et la CFO ont commis une grave erreur et se sont couverts de ridicule. Ainsi une erreur grave et fort dommageable pour l'entreprise commise par le CEO et la CFO est maintenant qualifiée de risque . Ce qui est inquiétant est que ces deux personnages sont incapables de le maitriser puisqu'ils admettent tout bonnement que ce risque peut se reproduire. Imagine t on un seul instant que Technip écrive de telles stupidités dans son Rapport annuel de Reference.

Répondre à ce message