Scission : Paix à son âme? Et qu'elle repose en Paix???

Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 17/11/2020 à 16:28 Citer ce message

Je viens de découvrir sur Boursorama l'extrait de contribution suivant :

"Dans un communiqué le groupe franco-américain a souligné que le marché avaient considérablement changé avec le COVID-19, de la forte baisse des prix des matières premières et de la volatilité des marchés boursiers mondiaux. L'impact de ces événements a créé un environnement de marché qui n'est pas propice à la séparation prévue de la société en TechnipFMC et Technip Energies".

Communique qui serait du 11 Novembre (date idéale pour passer inaperçu en France!!), mais que je n'arrive pas à retrouver dans sa version originale et officielle sur le site de Technipfmc.

M'est avis que la Covid et le prix du brut ont bon dos. Et puis, c'st bien car ils ne peuvent pas répondre. Et je regrette de ne pas avoir accès au texte officiel car la fin de la phrase rapportée me laisse sur ma faim!

la projet est-il suspendu (mais il l'a déjà été!)? Différé? Abandonné? Susceptible d'être relancé sous certaines conditions? On n'en sait RIEN!

Ce qui est sûr - comme je l'avais envisagé, c'est que ce projet jugé stratégique par ses initiateurs est totalement encalminé. et il peut sa passer bien des choses tant en interne qu'en externe.

Ceci dit, il semble que cette "nouvelle" a relancé l'intérêt du marché pour le titre TEC qui va vers les 7 Euros. Mais...... la cavalcade avait commencé AVANT le 11 Novembre.

Alors, qu'en pensez-vous? Et que pouvez-vous apporter à la discussion??

A vous lire
Pierre GORRE
Pierre GORRE

le 18/11/2020 à 11:47 Citer ce message

Aiie!!! et Mea Culpa!!!!!

Le communique que je mentionne plus haut est un texte de TechnipFMC, lui-même!! Voir : https://www.euro-petrole.com/information-de-technipfmc-sur-son-operation-de-scission-n-f-20339

Mais rendu public......le 16 Mars 2020. Donc depuis lors, rien, vraiment rien, absolument rien. C'est ce qu'il faut constater en ajoutant que les départs de deux dames aux alentours du 1er octobre "peuvent" être des indices qu'on s'achemine vers la mort de la scission........

Et que bien des choses peuvent se passer dans les semaines et mois qui viennent, à la suite de ce qui ne peut être analysé que comme un "échec stratégique"

Répondre à ce message