Technipfmc prêt à larguer les amarres de l'onshore/offshore ou la fin programmée de Technip canal historique ?

le 23/11/2017 à 15:48 Citer ce message

La LettreA publie une information inquiétante Extraits de Presse 2017 pour tous ceux et celles qui se sont investis dans la grande aventure de TECHNIP, de la petite PME Française devenue 4ème société mondiale dans le secteur parapétrolier.
Cette séparation est-elle souhaitable ou c'est remettre en cause toute la stratégie de Technip depuis le début des années 2000 ? est-elle dans le sens de l'histoire suite à la fusion avec FMC ou cette fusion créant un géant du parapétrolier est la condition pour survivre? est-ce la fin programmée des activités onshore-offshore en France ?
Vous voulez réagir sur le sujet ? n'hésitez pas à participer au Forum.
Jean Michel Gay
Jean Michel Gay

le 23/11/2017 à 18:31 Citer ce message

En juin 2017, JP Morgan écrivait suite à l'annonce de la fusion Technip avec FMC Technologies: "Right deal, wrong terms". Je crois qu'aujourd'hui on peut sans doute écrire "Wrong deal, wrong terms".
Patrice GARCIA
Patrice GARCIA

le 24/11/2017 à 09:04 Citer ce message

Si ces informations sont réellement fondées, j'aimerais savoir ce qui motive la Direction à un tel changement d'orientation des activités de Technip dont ce fut le succès pendant tant d'année.

le 24/11/2017 à 18:36 Citer ce message

Le deal FMC ne semble pas avoir été bon pour Technip... Un moyen de transférer des actifs aux USA sans coup férir, on dirait. J'espère, sans trop y croire, que les informations ne sont pas fondées, car maintenant que la gouvernance penche du côté américain, on peut craindre sérieusement pour la pérennité de l'activité onshore/offshore.

le 25/11/2017 à 10:33 Citer ce message

La lettre A a été diffusée au personnel d'Adria jeudi 23 novembre par les 3 organisations syndicales.
Il est vraisemblable que les représentants du personnel demandent des éclaircissements à leur Direction et alertent les autorités de "tutelle" qui avaient accepté le "mariage entre égaux"...
A suivre
Daniel Bailly
Daniel Seiller
Daniel Seiller

le 27/11/2017 à 11:38 Citer ce message

Bien que retraité de cette magnifique société au sein de laquelle j'ai effectué toute ma carrière professionnelle, je continue de suivre l'actualité de Technip que j'ai connue à ses débuts, nous étions un peu plus de 400 employés à cette époque (1964).
Si cette nouvelle se vérifie, je serais affecté moi aussi et je pense particulièrement au personnel de TP Rio de Janeiro avec lequel j'ai travaillé durant près 2 années, jusqu'en 2005. La branche onshore-offshore de TP-Brésil était très importante.
En accord avec Joêlle, et au risque de passer pour un nostalgique, je regrette la fusion avec FMC et le transfert du siège principal de TP à Londres...
DS
Allemand Guy
Allemand Guy

le 27/11/2017 à 17:53 Citer ce message

J'ai passé une partie de ma carriere a T.P. Lyon ( de 1970 à 1989 ) et cette société va disparaitre comme ont disparues toutes les autres entreprises dans lesquelles j'ai sévi (SECEMAEU , Rhône Poulenc ,Sud Est Automatisation , Comsip ) C'est triste mais les entreprises sont comme les hommes elles naissent , vivent et puis meurent . Je pense que Andraud , Cellerier et Navarre vont se retourner dans leurs tombes
Une tentative d'explication à cette hecatombe :
Les créateurs tiennent leur enfant à bout de bras et en font un outil magnifique dont peuvent etre fiers toutes celles et tous ceux qui les ont accompagné .Pour leur succeder bien souvent ce sont des ENA ou equivalent qui héritent de la pépite et leurs préoccupations sont beaucoup plus personnelles que le maintient en bon état de l'outil
De toutes façons à mon age je ne vois pas l'avenir de nos entreprises françaises en rose
Jean Michel Gay
Jean Michel Gay

le 28/11/2017 à 12:02 Citer ce message

ci joint le lien pointant sur un article des échos
https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030922699678-technipfmc-defend-une-strategie-de-plus-en-plus-contestee-2133510.php#hQwxo1Eu7iuHmgqV.99
 

le 04/12/2017 à 16:22 Citer ce message

http://www.lerevenu.com/bourse/valeurs-en-vue/technipfmc-remporte-un-mega-contrat-dans-le-raffinage

Voici donc la bonne nouvelle du jour lu sur le site du Revenu.
Tout n'est donc pas négatif pour TP canal historique.
Je pense même que la stratégie initiale de TP d'être indépendant des fournisseurs pourrait s'avérer de nouveau être un
atout car dans le passé c'est cette politique qui a permis à TP de progresser et de se développer au travers de Joint
Ventures internationales que ce soit avec Parsosn, Bechtel, Kellogg puis KBR, JGC, Chiyoda, Samsung Engineering et autres qui sont tous venus s'associer à Technip pour participer aux méga projets qui ont fait la fierté de Technip.
Pour moi le risque serait essentiellement que les américains puissent mettent la main tous seuls sur la technologie (hautement rentable) des flexibles de l'ex Coflexip.
A suivre.
Jean Michel Gay
Jean Michel Gay

le 04/12/2017 à 17:29 Citer ce message

Oui c'est la bonne nouvelle du jour. La bourse réagit très faiblement à cette annonce et certains sur les "fora" pensent que la grosse part est pour les coréens. Nous avons fait le FEED et j'espère que les unités de conversion profondes vont être gardées par TechnipFMC.
Ce qui intéresse les américains, c'est indéniablement le subsea. Cela transpire dans toutes leurs présentations et la journée des investisseurs du 28/11/2017 est encore un exemple de plus.
Dans le subsea, je ne suis pas certain que la flotte, cad l'installation, intéresse les américains. Seul le know how et la fabrication les intéresse car ces activité sont exposée aux risques internes qu'ils connaissent et peuvent contrôlés. des lors que les risques viennent de tiers, les américains reculent.
On va voir ce qui va sortir du prochain CA.

Répondre à ce message