Signer ou pas la pétition?

le 10/11/2018 à 11:39 Citer ce message

Le bureau de l‘ARTP nous appelle à signer une pétition au Président de la République. Il nous appelle aussi régulièrement à engager la discussion sur notre site (Forum ou blog).

Je lance donc la discussion sur cette pétition en expliquant pourquoi je ne la signerai pas.

Tout d’abord, je n’apprécie pas le ton comminatoire de la lettre de Daniel : « chacun de nous signera et fera signer » s’apparente à un ordre, une obligation à laquelle ne manquent que les sanctions encourues en cas de non signature ! Je force un peu le trait mais quand même, j’aurais préféré « un appel ou une invitation à » !

Quelque soit la formulation, je ne signerai pas cette pétition corporatiste qui considère que tous les retraités forme un ensemble homogène, maltraité volontairement par le gouvernement. Les retraités sont, au contraire, un ensemble de personnes aux caractéristiques très variables allant de l’ouvrier ou employé aux revenus très faibles au cadre d’entreprise privée aux revenus confortables. Je me situe dans cette catégorie et considère que je peux consentir un léger sacrifice au nom de la solidarité générale, qui tente de favoriser plutôt les classes actives. Par ailleurs, je ne sais pas ce que seraient des mesures d’EQUITE (en majuscule) réclamées dans la pétition. On peut certes répartir différemment, mais je ne peux m’empêcher de penser que ce que je pourrais gagner en plus serait au détriment de personnes moins favorisées.

Qu’en pensez-vous ?
LEYRIS Bernard
LEYRIS Bernard

le 25/11/2018 à 18:20 Citer ce message

Je suis assez d'accord avec toi Max.
Nous ne sommes pas les plus défavorisés et la solidarité pour apporter de l'aide aux travailleurs en bas de l'échelle n'est pas un motif de rébellion.
Je serais plus critique sur le quasi blocage de l'indexation du montant des retraites une fois soldées.
Ces retraites devraient être ré-indexées sur l'inflation dès l'année prochaine car sinon, si la politique actuelle se poursuit indéfiniment, le montant des retraites quand nous atteindrons 100 ans risque d'être quasiment à zéro.
Ce serait bien d'avoir plus d'avis exprimés.

Répondre à ce message